Société

Entre 6 et 10 cyclones cette saison selon Météo France

Dans un contexte global marqué par un épisode El Niño de forte intensité, le scénario le plus probable pour la prochaine saison cyclonique tend vers une activité inférieure ou proche de la normale sur le bassin cyclonique du Sud-Ouest de l’océan Indien.


Entre 6 et 10 cyclones cette saison selon Météo France
Météo France Réunion estime qu’il y a une probabilité de 70% que le nombre de tempêtes et cyclones soit compris entre 6 et 10 lors de la saison cyclonique qui s’ouvre aujourd’hui.

Il existe aussi une probabilité de 20% de connaître une saison très peu active (nombre de systèmes inférieur ou égal à 5) et une probabilité de 10% d’avoir une saison d’activité proche ou supérieure à la normale (nombre de systèmes supérieur ou égal à 11).

Météo France observe, en moyenne, dix phénomènes baptisés lors d’une saison cyclonique, dont la quasi moitié évolue en cyclone tropical. La naissance des phénomènes cycloniques devrait se faire de façon privilégiée sur la zone centrale du bassin (entre 60°E et 77°E), au détriment de la zone est (à l’est de 77°E).


Le nombre de météores ne présage en rien de leur impact

Le nombre de genèses au sein de la zone ouest (à l’ouest de 60°E) est prévu pour rester proche de la normale. Au niveau des types de trajectoires, il est vraisemblable que celles-ci aient, dans l’ensemble, une forte composante méridienne (c’est à dire une tendance à descendre assez rapidement vers le sud) voire même, et un peu à l'image de la saison dernière 2014-2015, une composante atypique vers l'est.

Météo France insiste sur le fait que ces prévisions ne présagent rien de l’impact éventuel sur les terres habitées de la zone. Parce qu’il suffit d’un seul système pour connaître un impact pouvant être catastrophique, même une saison peu active peut être source de dégâts majeurs (exemple lors de la saison 86-87 à La Réunion avec Clotilda ou encore en 82-83 avec Elinah sur l’île de Mohéli dans l’archipel des Comores).

Jeudi 12 Novembre 2015 - 11:48
Lu 3280 fois




1.Posté par noe le 12/11/2015 12:50
ça va souffler dur cette année !
Prions le Seigneur !

2.Posté par A. HOAREAU le 12/11/2015 13:48
Eh oui, ça va souffler et ça va même mouiller ! Cela n'a rien à voir avec le Seigneur, mais, sans "donner des leçons à un grand serviteur de l'état" ((au Préfet), moi, j'affirme que ce dernier, en couvrant les bévues de son subalterne de la DEAL, se positionne comme Grand Responsable de la future catastrophe qui aura lieu, quelque part, dans le vaste quartier des Camélias.

Les ravines Boucan-Launay et Butor (mal gérées par l'équipe de bras cassés de la DEAL) feront parler d'elles .... une fois de plus ... de trop !!

3.Posté par epericolososporgersi le 12/11/2015 14:19
En voilà une information ! On est bien plus avancé... si ce n'est que de constater que notre météo décide désormais de faire la pige aux mauriciens dans la banalité de statistiques biaisées ! On aurait préféré que pas plus tard que la semaine dernière, ils s'évitent 2 bugs retentissants: le premier de n'avoir rien vu du déluge de l'après midi dans l'ouest, le second de crier au loup pour la nuit...qui est restée bien sèche. Ce cher Mr E, roi de la télé ,qu'au demeurant tout journaliste de ce nom devrait mieux... écorner (!), est resté bien discret. Sacrés guignols va !

4.Posté par Caffreman le 12/11/2015 14:45
Pour moi plus de cyclone est signe d`heure sup donc plus de frics... olé!

5.Posté par EKOLO le 12/11/2015 15:09
Merci pour l'info.

6.Posté par Antipode le 13/11/2015 08:02
La NRL va probablement assagir le dieu Thune (on en est là), celui qui fait naître la misère, les pollutions et les morts pour et par la cupidité d'un minorités de sociopathes, enfin d'élus !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 16:50 Les écoles de Saint-Louis au bord de l'explosion

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales