Faits-divers

Enquête sur la femme brûlée vive à Dzaoudzi: des doutes apparaîssent


L'enquête se poursuit dans l'affaire de la femme brûlée vive mardi dernier dans une rue de Dzaoudzi. Grièvement blessée, elle a été transférée mercredi soir à La Réunion. Son état reste préocuppant. 

L'homme qui l'a secourue a répondu à l'appel à témoin lancé par les gendarmes. Selon Le Journal de Mayotte, la femme serait sortie de chez elle légèrement vêtue, vers les 22 heures pour sortir son chien. En l'absence de témoins, difficile pour le moment de savoir ce qui s'est exactement passé. La femme a appelé son compagnon policier mais celui-ci est arrivé alors que sa compagne a déjà été secourue.

"Une situation pour le mois surprenante", affirme le journal, d'autant que les agressions violentes sont généralement faites avec "des chombos", des sortes de machettes locales. Le produit utilisé n'a pas encore été identifié. Des analyses sont en cours en métropole.

L'enquête a d'ores et déjà révélé la personnalité complexe de la victime. Sous traitement, elle serait psychologiquement fragile. Pour recueillir son témoignage il faudra attendre que son état s'améliore. La femme âgée de 52 ans est actuellement placée sous respiration artificielle.
 
Mardi 11 Août 2015 - 09:24
Lu 3029 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales