Faits-divers

Enquête en cours pour confondre les braqueurs d'un livreur de pizzas


Enquête en cours pour confondre les braqueurs d'un livreur de pizzas
Un différend personnel est-il à l'origine d'un braquage pour une somme dérisoire au Port ? Les policiers du commissariat de la ville portuaire poursuivent leur enquête pour confondre les auteurs de ce qui s'apparente à un guet-apens contre un livreur de pizzas.

Le commissariat du Port reste néanmoins prudent ce lundi soir, 48h après les faits. "Aucune interpellation n'a eu lieu", indique le commandement de police. L'affaire est évidemment en cours. "Les faits ne sont pas encore caractérisés" pour écarter trop vite une piste au profit d'une autre. Par ailleurs, "nous n'avons pas toute la chronologie des faits", précise le commissariat.

La mauvaise rencontre s'est déroulée ce samedi, comme le relate le Journal de l'Ile de ce lundi 28 juillet. Le Pizzaïolo Chez Mio est appelé vers 21h30 pour une commande de pizza dans la zone industrielle N°1 du Port.

Le livreur de 21 ans se rend sur place pour livrer la marchandise comme convenu devant le portail de la société Mauvilac où est censé l'attendre le gardien du site.

Au lieu du vigile, le livreur voit surgir deux individus qui l'agressent aussitôt. Selon les déclarations de la victime, les deux agresseurs pointent une arme à feu et tirent. Le livreur est blessé à l'avant bras mais "ses blessures sont moins importantes que ce qui a pu être évoqué au départ", signale le commissariat. Le livreur est par ailleurs dépouillé des 200 euros de sa tournée et se fait subtiliser le deux-roues de sa société qui sera retrouvé quelques centaines de mètres plus loin dans la nuit.
Lundi 28 Juillet 2014 - 18:17
Lu 1069 fois




1.Posté par noe le 28/07/2014 20:23
Enquête rapide comme je l'aime !
Les policiers ont dû analyser les ADN sur les billets et pièces !

2.Posté par y en a mare, merde ! ! le 28/07/2014 20:36
Je prône, à l'encontre de ces criminels, l'utilisation la chaise électrique car en même temps de les chatouiller douloureusement, ils sont envoyés ad pâtres.

3.Posté par junk food le 28/07/2014 20:55
Le probleme avec le fromage rapé qu'on achete au supermarché et qu'on a pas la garantie qu'il ne s'agit pas de fromage de synthese, appelé "fromage analogue" avec pour seule indication dans la composition : galactomannane (E 410,412, 417) et carraghénane (E 407) cad huile de palme et proteine de lait

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales