Société

Enquête de la LGBT: "Mieux comprendre la sexualité des Réunionnais"

Il y a quelques jours la LGBT de la Réunion (association Lesbiennes, Gay, Bisexuels et Transgenres de la Réunion) a lancé une enquête auprès de la population hétérosexuelle et homosexuelle pour connaître leur tendance sexuelle. Une enquête 100% anonyme qui a pour but de mieux comprendre la sexualité des Réunionnais, sujet ô combien tabou dans notre société. Les résultats seront connus au mois de septembre.


Enquête de la LGBT: "Mieux comprendre la sexualité des Réunionnais"
"Depuis le lancement début juillet, une quarantaine de personnes nous ont répondu", répond Stéphane Ducamp, secrétaire de la LGBT de la Réunion. Une vaste enquête a été lancée par l'association depuis le début du mois et intitulée "Comment savoir ?". Elle a pour but de connaitre la sexualité des Réunionnais, dans une société où le terme est "tabou" et où l'on en parle difficilement. "Il n'y a aucune étude, aucun chiffre pour connaitre la sexualité à la Réunion. On souhaite mieux comprendre la sexualité des Réunionnais", souligne-t-il.

En tout ce sont 28 questions sur la sexualité en générale, divisées en trois sous partie portant sur "Vous et la société au quotidien", "Le couple et vous" ou encore "Sexualité et phobie". "On a pas voulu faire un questionnaire réservé à la communauté homosexuelle, les hétéros peuvent répondre cela nous permet d'avoir leur vision et comprendre comment les gens se positionnent par rapport à la sexualité", explique-t-il.

La sexualité à la Réunion est un sujet encore tabou. Tout le monde n'en parle pas ouvertement. "Il y a un véritable paradoxe, d'un côté on est inondé de message sur la sexualité à travers les médias et de l'autre on aborde pas réellement le sujet. On préfère deviner la sexualité de l'autre, plutôt que d'en parler ouvertement. C'est un tabou très ancré à la Réunion, au niveau familial il s'agit d'un sujet conflictuel", souligne Stéphane Ducamp.

Cette étude est là pour apporter un éclairage sur les pratiques sexuelles, la sexualité au sens large des Réunionnais. "On demande aux gens de répondre anonymement. Nous on souhaite démocratiser le débat et commencer à en parler", ajoute-t-il. "Ce petit questionnaire à pour but de mieux comprendre ce que vous vivez. Hétéro, gay, là n'est pas le sujet. Comment vous vivez nous intéresse, comment vous voyez les choses ? Comprendre quelle approche vous avez de la sexualité ? Quelle place a-t-elle dans votre vie ? En savoir un peu plus sur vous", explique en introduction le questionnaire.

Pour le moment sur la quarantaine de réponse, 80% sont des Réunionnais. "On en espère au moins 400 pour avoir un vrai panel", explique Stéphane Ducamp. Si vous souhaitez répondre à ce questionnaire : Questionnaire de la LGBT. Vous avez jusqu'au 15 août pour répondre et les résultats seront connus au mois de septembre.
Mardi 10 Juillet 2012 - 10:41
Lu 4130 fois




1.Posté par bora974 le 10/07/2012 12:48
a la run trop de tabou sur tout (toujour parler en generale car parle de soi meme est un tabou ) ils sont fermer aucune ouverture d'esprit trouver bizarre apres que les femme 974 cherche ailleur (hors de l'ile )ils ou elle sont tous frustrer bon courage a zote

2.Posté par Padawan974 le 10/07/2012 13:06
J'encourage les lecteurs de Zinfos974 à cliquer sur le lien pour participer à ce questionnaire, la question sexuelle ne doit pas être une question taboue, je pense notamment aux nombreux parents qui n'acceptent pas l'orientation sexuelle de leurs enfants et les rejettent ! ce n'est pas acceptable, ce genre de questionnaires prend tout son sens. On verra le résultat en octobre.

3.Posté par l'ardéchoise le 10/07/2012 13:15
ah !!!!!!!!!!!

Voilà un sujet qui m'interesse beaucoup !!!

eh ben chez moi, c'est devenu un TABOU vraiment !

c'est le deni total !!!

l'amour est devenu platonique !!!

au secours ! je m'ennuis toute seule dans mon lit !!!

marre des sex toys !!! MDR !!!!!!!!!!!!!!

4.Posté par William le 10/07/2012 15:15
Ca y est ! j'ai répondu à l'enquête...

5.Posté par ASSENJEE.M le 10/07/2012 16:01
La sexualité et le sexe font partie du domaine du privé et ne regarde personne,parlez de tabou me parait un peu déplacé quand on sait que à notre époque tous les médias et la télévision poussent la jeune population à afficher ouvertement leur appartenance,à dénuder leur corps très jeune afin de satisfaire au code de certaines multinationales qui engrangent des millions de dollars sur le dos de cet être humain en totale perdition.
Regardez les pub pour adolescents sur les shampoing,les déodorants etc...vous y verrez des gestes très équivoques de fornication.Comment voulez vous qu’après nous n'ayons plus le contrôle de nos enfants.Combien de jeunes filles enceintes à 15 ou 16 ans de partenaire souvent bien plus âgés qu'elles.
La pornographie est partout,le sexe est devenu le marché le plus lucratif au monde alors on y va à toutes les sauces.Publicité pour voitures,motos,jeans,tout y passe.
Alors vouloir parler de sexualité des réunionnais quand on sait les dégâts que cela occasionnent auprès des femmes qui deviennent la chose de leur conjoint et les violences faites sur elles demande à ce que l'on y réfléchisse plus longuement sur le sujet.
Sexualité oui mais dans un cadre strictement privé.On n'a pas besoin de savoir ni la tendance,ni les gouts ni les positions ni les gadgets et autres sextoys uniquement pour satisfaire un certain lobby du voyeurisme et de la pornographie.
Ce monde me désole et je ne pense pas que des individus civilisés,équilibrés et bien dans leur tête ont besoin de se vanter si ce n'est que pour satisfaire le voyeurisme de certaines personnes.

6.Posté par noe le 10/07/2012 16:42
A la Réunion on fait comme partout ailleurs !
Une enquête stupide et inutile !

7.Posté par marredetout le 10/07/2012 17:29
Post 3 : l'ardéchoise

Oh Yes ! j'applaudit des 2 mains et des 2 pieds !!!!!

chez moi, c'est pareil !!!

on a petete le même bonhomme !!!


j'ai répondu au questionnaire ! pas mal !!!!

Noé vous devriez répondre au questionnaire ! çà vous donnera des idées de réponse !!!!



8.Posté par Montfort le 10/07/2012 18:53
Alors que les filles jeunes et moins jeunes se baladent pratiquement seins et fesses à l'air sur notre île et en centre ville il est tabou de parler sexe, pire, nous sommes le seul département de France ou le fait de bronzer intégral est un délit. Le naturisme est interdit, (de plus par un maire mis en examen et condamné. Cela dit juste pour le niveau de moralité). Le seul département à interdire, alors que la loi demande à chaque département de mettre un espace , plage ou autre, à la disposition des kitouni, alors oui nous sommes vraiment retardés à ce niveau. Comme disait " lao dsu du li " philosophe bien connu. L'amour ca n'est pas se regarder l'un l'autre, c'est regarder dans la même direction, c'est pourquoi il existe la levrette...(lol) Pratique qui vous permet de continuer à regarder votre film, et surtout vous n'êtes pas obligé de sourire à votre partenaire....( re lol)

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 16:50 Les écoles de Saint-Louis au bord de l'explosion

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales