Economie

Enquête NRL: De nouvelles auditions prévues après les élections

Samedi 10 Juin 2017 - 14:36

Enquête NRL: De nouvelles auditions prévues après les élections
L’enquête sur les conditions d’attribution des marchés de la Nouvelle Route du Littoral se poursuit. De nouvelles auditions sont prévues à partir du 19 juin, soit au lendemain des élections législatives, indique le site Imaz Press cité par le JIR. Le Parquet national de Paris diligenterait des enquêteurs de la Section de recherche venus de la capitale. 

Ce vendredi, la Région Réunion, maitre d’ouvrage, présentait l’avancée des travaux. La construction des digues se poursuit du côté de Saint-Denis et de la Grande Chaloupe. Le président de Région, Didier Robert a, hier, affirmé être "dans le calendrier fixé".

L’enveloppe supplémentaire de 250 millions, annoncée depuis mai dernier, pour répondre notamment aux mesures environnementales devrait être votée le 16 juin prochain en assemblée plénière.
Zinfos974
Lu 2540 fois



1.Posté par GIRONDIN le 10/06/2017 16:18

La pointe de l'info

....Région Réunion, maitre d’ouvrage, présentait l’avancée des travaux...
Quel rapport? sauf à ce que ce calendrier soit celui du PNF!??
Et celui des OLAF des nouvelles?


....pour répondre notamment aux mesures environnementales ...
Arrêtez de répéter les éléments de langage ou dites que c'est la pyramide qui a écrit le truc!!!!
Une enveloppe supplémentaire, c'est en +!!!

2km = + 250 000 000 € reste 10km!

Alors vivement 2025 pour une hypothétique fin de chantier sans roche


NRL Nou Riron Lontan © ®

2.Posté par verolia le 10/06/2017 16:23

La Réunion entière (sauf ceux qui sont encore plus misérables que moi et n'ont pas internet etc) sont au courant depuis hier.
Enfin un petit mot.

je voudrais en profiter pour donner un bon point à Didi1er... j'ai lu ça ce matin sur imazpress concernat la fraude au bac (je ne tague pas le recteur il dort... tant que ce n'est pas un petit cassos qui est pris en faute il dort...)

"Des dispositifs ont, comme à l'accoutumée été mis en place pour les élèves porteurs de handicap. Mais aucun risque ne sera pris quant aux utilisateurs d'un ordinateur : "ils devront être remis 48 heures avant le début des épreuves au centre d'examen. Un logiciel de traçage sera installé et toutes les fonctions utilisées durant l'épreuve seront contrôlées (...) les ports USB seront également bouchés, le wi-fi et le bluetooth désactivés" assure Francis Fonderflick, secrétaire général de l'Académie. Des brouilleurs d'ondes navigueront entre les salles d'examens"

Je rassure tout le monde IL N'Y A JAMAIS EU DE WIFI AU LYCÉE AMBROISE VOLLARD DE TERRE SAINTE NI DE PAPIER CABINET NI DE MATÉRIEL POUR BOSSER NI DE VENTILOS RIEN DE RIEN "

Si un moune y triche sera pas parmi nous merci. Et dîtes à Michel Fontaine de cesser de couper le moindre pied de bois dans la cour et aux alentours, les élèves ne sont pas des boeufs moka et ont droit à un peu d'ombre....

3.Posté par Dazibao le 11/06/2017 00:11

@2

Moi je trouve normal que nos lycées soient indigents tandis que l'élite rectorale roule dans de beaux carrosses climatisés. Si le recteur dort c'est qu'il doit récupérer pour s'être donné tant de peine. Mais en vérité il ne dort point, il réfléchit comme le font nos parlementaires sur le banc de l'assemblée nationale. Ils ferment les yeux et pensent en leur for intérieur : "Pénélope est débordée de travail, il faut que je trouve une astuce pour lui attribuer un assistant et là ils sortiront du beau boulot pour le bonheur des français".

C'est compliqué d'être recteur: chaque année il mettre en place un calendrier scolaire en tenant compte des conditions climatiques. C'est le genre de travail qui vous use et vous devez vous rendre souvent à Paris pour prendre des instructions en voyageant dans l'inconfort des premières classes des compagnies aériennes qui sans vous demander avis, vous sert du caviar que vous finissez arrosé de champagne pour ne pas laisser croire que c'est pas bon, car l'éducation nationale c'est d'abord l'institution de la politesse".

Je trouve normal que les élus se gavent tandis que le peuple peine.

Il faut que cette élite abuse encore de plus fort juste pour voir où se situe le seuil d'abus. Subissez, subissez c'est le rôle des moutons. Au terme de leur capacité de résilience, il se passera peut être quelque chose: ils sortiront peut être de leur parc moutons pour aller bêler dans la rue et réclamez le remboursement de leur tonte.

Conclusion: Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n’est pas victime ! Il est complice. George Orwell

4.Posté par Pierre Balcon le 11/06/2017 08:16

Donc on annonce avant les élections que des auditions auront lieu après les élections .
Si ce n'est pas de la manipulation ça lui ressemble .
Jeter le doute destructeur , à défaut de pouvoir nourrir une accusation précise , voilà la nouvelle technique venimeuse.

On reprend le même procédé que pour les régionales 2015 et "l'affaire" Fillon .
Tout acte d'instruction et à fortiori d'enquête préliminaire devrait rester secret .
Pourquoi certains journaux s'affranchissent , impunément , de la violation systématique de ce principe.

Marre de cette république et de cette "justice" d'exception

5.Posté par kersauson de (P.) le 11/06/2017 11:05

u[Stop aux projets pharaoniques de Didier Robert]u
la Nouvelle Route du Littoral, cout 2 milliards d’euros (donc 4 in fine), qui détruiRA une partie de la barrière de corail, qui reposeRA sur des fonds sableux : un vrai « Nouveau Pont de la Rivière St Etienne (cyclone Gamède) »
OR, la Route Littoral actuelle est quasi sécurisée, après pause des filets il ne tombe plus qu’une tonne par an, et derrière les filets ; les basculements ont été réduits par 2. Elle n’a fait QUE (mais c’est trop bien sûr) 50 morts en 50 ans , la Tamarine en est a une moyenne de 4 par an (vitesse oblige (je connais une 4 voies en métropole (Vannes Lorient 40kms) qui fait 10 morts/an malgré des radars fixes et mobiles ))
Cette route est opérationnelle (et a tant couté déjà) : il faut juste la consolider :
- en coupant encore le haut des falaises a pic (**) (même si de « grosses huiles » ont des terrains (on expulse bien des pauvres pour la Tamarine ou le Tram))
- en la recouvrant, vers 20 mètres de haut, d’un toit en Super Béton, penché ; les (quelques) roches tomberaient et rouleraient dessus, et tomberaient en mer, ET protègerait des pluies et cyclones (plus de basculement !)
Coût de ce toit : environ 500 million (cimentage etc.. ) qui fera travailler des Réunionnais (ouvriers ET industriels du BTP), sur 4 , 5 ans.
(**) et (*) Couplons cela à un élargissement de 2 mini voies coté mer, par les déblais du haut des falaises (quitte a couper la route Un, 2 mois !! (ce n’est rien)), pour préparer un éventuel TRAM, ou Train (****), et dans un 1er temps des voies Bus propres et Poids Lourds !
Coût total : environ 800 millions : 1,2 milliard d’économies !

Cette route, on peut la désengorger (1/3 minimum) et donc ne plus investir dans une route nouvelle: COMMENT ?

Par la mise en œuvre IMMEDIATE de la route des Goyaviers, des plaines, INDISPENSABLE, qui permettrait aux sudistes du Tampon St Louis St Pierre de rejoindre, sans plus de kilomètres St Denis et surtout les communes à l’Est de St Denis (***) (Ste Marie Ste Clotilde et Ste Suzanne aux activités industrielles et tertiaires fortes), et donc St André.

Par la création d’un passage souterrain au Barachois, INDISPENSABLE, qui permettra à l’Ouest d’éviter l’entrée de St Denis, en accédant aux communes de l’Est de St Denis (***).

Les économies sur cette Route en Mer pourront être utilisées à des projets (faisant travailler les réunionnais), et INDISPENSABLES et OBLIGATOIRES dans le cadre de UE.

Refonte du Réseau Eaux Propres ( des milliers de litres partent dans la nature chaque jour)
Refonte du Réseau Eaux usées (trop tombent encore en mer)
Réseau Electricité (Oui GERRI certes mais ce sera plus long que prévu), pourquoi pas par une centrale nucléaire (en métropole 1 pour environ 1 million d’habitants, donc ici idem), avec possibilité de vendre à Maurice, Madagascar ..
Destruction des ordures et stockages, et Récupération du Méthanole : vous savez qu’une population de 800.000 habitants produit en excréments, de quoi alimenter 280 bus (4 fois plus de bus que les cars jaunes, 15% du futur parc !!)

Voila : des projets simples, nécessaires, qui seront adoptés de suite par les contribuables !
comme de faire des ponts solides (le nouveau de la Riviere St Etienne ainsi, ou encore cette Tamarine qu’il fallait faire depuis longtemps ; et qui n’est pas un projet VERGES ) au-dessus de certains raviers (Ouaki..),
sécuriser ENFIN l’accès a Cilaos, à Salazie, Langevin, cap Laoussé;
ce fameux pont de la rivière des Galets à Cambaie, enfin acté, mais 2 ans d’études.., puis 2 ans de réalisation, pour un projet de 250 mètres, sans expropriation, en pleine ligne droite et plate !! et….toujours RIEN
améliorer les approvisionnements des hauts (ilets entre autres) !

c est le FANTASME du pty ROBERT ! comme VERGES avait sa MCUR et Tramtrain
VIRONS LE ! VIré MAM comme disent et font nos amis Mauriciens

6.Posté par MONTALBANO le 11/06/2017 11:12 (depuis mobile)

Et la visite du chantier de la NRL procède du même procéder.

voilà aussi une nouvelle technique venimeuse.

7.Posté par Bêhh! Y'a pas de bêhhh! le 11/06/2017 12:42

3.Posté par Dazibao le 11/06/2017 00:11

"Je trouve normal que les élus se gavent tandis que le peuple peine.

Il faut que cette élite abuse encore de plus fort juste pour voir où se situe le seuil d'abus. Subissez, subissez c'est le rôle des moutons. Au terme de leur capacité de résilience, il se passera peut être quelque chose: ils sortiront peut être de leur parc moutons pour aller bêler dans la rue et réclamez le remboursement de leur tonte.

Conclusion: Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n’est pas victime ! Il est complice. George Orwell
"

Je ne peux hélas qu'être d'accord. Mais avant d'aller dans la rue, il faut commencer par élire les "bons" représentants du peuple. Et au moins écarter dès le départ les "mauvais" (genre ayant déjà un casier judiciaire non vierge ou des condamnations en justice, ayant déjà montré ses erreurs et mauvais côtés..... etc

Ca commence là tout d'abord.f Et c'est déjà pas gagné. Parce qu'après les élections, ils/elles sont "intronisés" et on ne peut quasiment plus les déboulonner ou les faire condamner. Et à part contester 1ou 2 fois en masse, la contestation ne porte pas ou plus.

Et c'est bien parce que les élections sont essentielles à la prise du pouvoir par certaines minorités (élites, pouvoirs financiers...) qu'elles font l'objet d'une lutte sauvage, et d'une maîtrise ou quasi maîtrise des médias et instituts de sondage, en amont, avant, outre des experts ou pseudo experts pas forcément neutres totalement voire plus ou moins bidons qui passent en boucle à la TV....

Avec comme règle de base: influer par l'accès et les temps de parole aux médias monopolisés par les mêmes partis et élu(e)s.

C'est avant les élections que tout se joue:après, c'est un peu trop tard. Jusqu'à la suivante!

8.Posté par Pierre Balcon le 11/06/2017 13:05

à post 6

Les visites régulières du chantier destinées à informer le public sur l'évolution du projet et l'installation de points infos répondent à une obligation imposée par le cadre d'intervention de l'Europe sur tous les chantiers qu'elle finance .

Donc rien d'anormal.

En revanche cette annonce , la veille de législatives , de nouvelles auditions est scandaleuse .

Rappelons que ces auditions s'inscrivent non pas dans le cadre d'une mise en examen mais dans celui d'une simple enquête préliminaire ouverte il y a a déjà 2 ans , et sans doute plus, par le PNF , le même qui avait manifesté beaucoup de zèle et de célérité pour éliminer en 1 mois F Fillon de la course à l'Elysée.

C'est le même Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) qui est mobilisé en appui .

Les citoyens que nous sommes remarqueront donc que depuis 2015 , soit depuis plus de 2 années , le PNF n'a pas été en mesure d'avancer dans la procédure et de trouver suffisamment d'éléments à charge pour transmettre l'affaire au TGI de Paris , aux fins de nommer le cas échéant un juge d'instruction.

Et aujourd'hui , le 11 juin 2017 , le PNF laisse filtrer une information pour rappeler aux électeurs qu'il poursuit son boulot !

Mais de qui se moque-t-on !

Notre justice est bien malade : tantôt elle sait aller vite , tantôt elle ralentit . Elle est maître du calendrier , comme elle dit et veut surtout se rendre maître du pays .

Drôle de justice .

On se consolera en pensant que ça pourrait être encore pire puisque dans l'affaire Tapie on "poireaute" depuis 1992 soit depuis 25 ans !

Allez Vive la France, patrie des droits de l'homme et des citoyens et des juges qui veillent sur leur carrière.

9.Posté par MONTALBANO le 11/06/2017 14:01 (depuis mobile)

La visite aurait pu aussi attendre l'après 2eme tour, cela procède du même système, une propagande,sauf à ce que ce soit l'Europe qui décide du calendrier des visites!Ils ont prévu quoi comme visite pour les 2 ans de retard

Le reste c'est du blabla

10.Posté par roro 61 le 11/06/2017 14:01

Que veut dire cette phrase ( A condition dit-il, "que l'État, l'Europe, mais aussi les acteurs réunionnais comprennent bien qu'il s'agit là d'un intérêt général pour La Réunion ) cela cache quelque chose ? est ce que c'est au point de vue financier : on ne nous dit pas tout . Et savez vous que pour la construction du tunnel sous la manche ; que 95 % des ouvriers étaient de la région Nord Pas de Calais et pour la majorité formés pour le projet . L’enveloppe supplémentaire de 250 millions, annoncée depuis mai dernier, pour répondre notamment aux mesures environnementales devrait être votée le 16 juin prochain en assemblée plénière , lorsqu'on lance un projet cela fait parti des études préliminaires conclusion : des vrais amateurs ou des vrais menteurs pour faire passer le suppositoire dans le rectum .

11.Posté par Ma sonnerie le 11/06/2017 14:07

4.
oh ben..faut pas se comporter comme un marmaille qui va se plaindre à son instit'...surtout sur zinfos974...tout de même..

12.Posté par Pamphlétaire le 11/06/2017 14:09

Plus de 1,6 milliard d'euros pour la route la plus chère de France.

Construite sur pilotis, cette route de 12 kilomètres sur l'île de la Réunion est conçue pour résister à des rafales de vents à 150 kilomètres-heure et à des vagues de 10 mètres.

Mais le coût de l'opération risque de dépasser le budget de départ de 1,66 milliard d'euros. En tenant compte de l'augmentation des prix du BTP, l'architecte du projet François Payet estime à quelque 600 millions d'euros le dépassement. Sans compter les dépenses imprévues qui feront gonfler la facture. Le collectif Non à la Nouvelle Route du Littoral estime que le projet coûtera en tout et pour tout 3 milliards d'euros.

Trois entreprises du BTP vont se partager le gâteau, indique l'hebdomadaire Challenges sur son site. Le plus gros du projet a été confié à Bouygues et Vinci ( 1,2 milliard d'euros), et Eiffage devra de son côté construire un viaduc à «seulement» 37 millions d'euros. Mécontent de cette répartition, son patron Pierre Berger a décidé d'attaquer la région pour concurrence déloyale.

13.Posté par pittbull974 le 12/06/2017 19:25

@ post 12

" Construite sur pilotis, cette route de 12 kilomètres sur l'île de la Réunion est conçue pour résister à des rafales de vents à 150 kilomètres-heure et à des vagues de 10 mètres. "

Vous êtes sûr pour la vitesse du vent ?
150 km/h me semble un peu léger. Pour votre gouverne le pont de Normandie a été conçu pour résister à des vents de plus de 300 km/h alors que cette région ne connait pas les cyclones.

14.Posté par Pierre Balcon le 12/06/2017 19:59

Cette route n'est absolument pas construite sur pilotis mais sur pile préfabriquées posées à même le fond marin stabilisé .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter