Faits-divers

Enchaînée devant le tribunal: "Il y a forcément des réseaux d'influence derrière tout ça"


Enchaînée devant le tribunal: "Il y a forcément des réseaux d'influence derrière tout ça"
C'est toujours aussi déterminée qu'hier que Brigitte Buil a entamé aujourd'hui sa deuxième journée de grève de la faim, enchaînée aux barreaux de la clôture du tribunal de Saint-Pierre. A ses côtés, des proches sont là pour la soutenir.

Par cette action radicale, elle espère faire aboutir une procédure de divorce qui s'éternise. En jeu : la restitution de prestations qui s'élèvent à 120.000 euros que son ex-conjoint a été ordonné de lui verser. Elle attend toujours.

"Je ne demande qu'à ce que mon affaire se règle au plus vite, parce que je me suis rendue compte que de petit blocage de dossier par ci, en petit blocage par là, mon dossier en reste au même point", avance-t-elle, avant d'embrayer sur les réseaux d'influence qui pourraient en être à l'origine, toujours en faveur de son mari. "Aujourd'hui, ce n'est pas normal qu'après les jugements et toutes les démarches que j'ai effectuées, j'en sois là...", commente-t-elle.

Depuis son sit-in débuté lundi, aucune avancée majeure n'est venue amorcer sa détermination. "Le vice-procureur est venu me dire que la gendarmerie du Tampon m'attendait pour que je dépose plainte mais je lui ai dit que j'avais déposé plainte en 2010, au commissariat de police de Saint-Pierre, concernant le droit de secours et la pension alimentaire pour ma fille. Il faut savoir une chose : c'est que ma plainte a été classée sans suite. Donc, je me demande pourquoi".

L'autre inconnue de cette équation décidément complexe tient dans le rôle joué par la caisse d'allocations familiales. "La CAF n'a pas fait le nécessaire auprès de la caisse de retraite de mon ex-mari alors que j'avais normalement une pension alimentaire pour ma fille. Il y a forcément quelque chose derrière tout ça, des réseaux d'influence. Je ne m'arrêterai pas là. Je vais aller jusqu'au bout des choses", promet Brigitte Buil qui dit n'avoir pas eu connaissance de l'existence de l'association Eveil Citoyen avant d'entamer son action: "Par contre, je vais me rapprocher d'eux".

Mardi 10 Septembre 2013 - 16:39
LG
Lu 2654 fois




1.Posté par Le corbeau le 10/09/2013 19:18
Cette dame est une opportuniste, voilà tout. Elle veut récupérer des sous sans produire le moindre effort. Elle n'est pas du côté de la morale, selon mes sources, elle n''est pas claire....
Son ex mari est un travailleur acharné, un modèle de sénior actif.

2.Posté par Saint leusienne le 10/09/2013 19:54
Encore une faignasse qui veut profiter des sous de son mari travailleur.Yen a plein comme ça.Mais t'as pas compris qu'élever ton enfant sans son argent est ta plus grande fierté !!! te réveille a ou don!!!!

3.Posté par Argument calebasse... le 11/09/2013 01:09
@ 1 et 2
Vous avez vu le dossier ? Quelles sources? Ladilafé?

4.Posté par rsl le 11/09/2013 06:31
quelle tristese la vie!
Un temps pour "s'aimer" et un temps pour "desaimer"
A mon avis l'amour et le désamour se conjugue avec l'argent.

5.Posté par papangue le 11/09/2013 06:37
Post 1 et 2 : je ne connais pas la situation de cette dame et n'ai pas à en connaître, mais je suis (une fois de plus) scandalisé par les post débiles de gens qui se servent d'internet pour déverser leur haine des autres. Ces troll devraient méditer le proverbe de la paille et de la poutre...
Si cela se trouve la "st leusienne" bénéficie des aides sociales et "le corbeau" veut nous faire croire que tout est noir ou blanc, les gentils d'un côté et les méchants de l'autre. Lui, en tout cas, est dans le noir sur ce coup. Minable !

6.Posté par dimi le 11/09/2013 06:55
ira 't'elle jusqu'au bout les paris sont ouverts !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

7.Posté par fl le 11/09/2013 07:29
la restitution de prestations qui s'élèvent à 120.000 euros il y a des femmes professionnelles qui nous coûte moins cher avec de meilleurs prestations

8.Posté par Antipode le 11/09/2013 07:39
Courage madame, que la Justice fasse appliquer le jugement rendu !

9.Posté par Réunionnais curieux le 11/09/2013 10:04
Que cette dame zoreille pour qui la Justice s'est prononcée en sa faveur, se rapproche de la cumularde Huguette Bello et de son association de l'UFR - Union des femmes de la Réunion qui parait-il s'occupe des problèmes des femmes de la Réunion, on verra si c'est réellement vrai !!!

10.Posté par Fabiho le 11/09/2013 10:44
Posts 1, 2, 6 et 7 : illustration de la médiocrité, de la méchanceté, de la diffamation (post 1, zinfos ne filtre pas de tels propos ?) et de la lâcheté que permet l'anonymat. Si la justice a décidé que le père devait verser 120000€ pour sa fille, je ne vois pas en quoi ça vous regarde ? Mêlez vous de vos affaires et laissez la justice faire son travail svp, au lieu de vous mettre minables. Courage à cette dame et à sa fille!

11.Posté par bonz974 le 11/09/2013 10:55
il faudrait arrêter de faire la grêve de la faim pour tout et n'importe quoi... La mode a été lancée et maintenant tout le monde s'y met. demain, j'irai revendiquer que les soldes ne sont pas assez intéressantes et je ferai une grêve de la faim... pk pas, tout est permis apparemment. Je ne dis pas que son affaire ne mérite pas attention mais juste qu'il y en qui meurent de faim réellement, alors un peu de jugeote svp!!!!

12.Posté par valérie le 11/09/2013 13:47
Des solutions d 'urgence pour les justiciables !

13.Posté par Bouftang.... le 11/09/2013 20:04
Cette dame elle a raison de se plaindre. Il y a un jugement, il faut qu'il soit appliqué. Si son ex n'est pas content, il fait comme elle, il va en justice.

Arrêtez donc (pour certains) de la lapider, elle est dans son droit et le fait qu'elle soit zoreille, çà change quoi? A vos yeux, seuls les créoles peuvent être des victimes?

14.Posté par oternac le 11/09/2013 21:13
il y a quand meme 12 000 euros en jeu ! ça mérite bien une petite gréve de la faim !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:45 Saint-Louis: Un conducteur heurté par un bus

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales