Social

En jupes et pas soumises !


En jupes et pas soumises !
En froufrou, à carreau, en coton ou toute plissée… Au final peu importe, le tout est d'enfiler une jupe aujourd'hui. Voici une initiative bien symbolique mise en place par le comité national Ni putes ni soumises qui n'entend pas reprendre le flambeau soixante huitard, mais juste rappeler que la femme est libre !

Libre de ses choix, de ses envies, libre de vivre. C'est ce que souhaitent crier haut et fort, ce jour, des hommes et des femmes, des associations qui se mobilisent pour cette journée internationale contre les violence faites aux femmes.  

La journée de la jupe c'est, pour le mouvement Ni Putes Ni Soumises, soutenir toutes celles qui n'ont pas le droit de s'habiller comme elles le souhaitent.

Voici un texte rédigé par Sihem Habchi, présidente du mouvement :

"Lorsque je suis en jupe, je remarque, oui, que les hommes me regardent. Lorsque je suis en jupe, je me sens femme, oui, aussi dans mon propre regard. Lorsque mes sœurs, à Vitry ou ailleurs, tentent d’en faire de même, elles se font traiter de putes. Elles bravent l'interdit en arborant trop de liberté et de féminité.

C’est de là qu’est venue l’idée de se servir des jupes comme un symbole de notre mouvement. Le 25 novembre donc, journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, j’appelle toutes les françaises à porter une jupe, qu’elle soit crayon, porte feuille, mini, bouffante, plissée…comme un acte de soutien à toutes celles qui subissent le fait d’être née femme.


Aussi, ce même jour, Ni Putes Ni Soumises organisera "Toutes en Jupes", une vente aux enchères de jupes de femmes célèbres, qui ont décidé de soutenir notre combat pour les femmes
".
Jeudi 25 Novembre 2010 - 07:58
Melanie Roddier
Lu 3459 fois




1.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 25/11/2010 08:14
C'est tout a fait LÉGITIME, et nous soutenons cette initiative d'être "Libre de ses choix, de ses envies, libre de vivre"... quoi de plus Normal quand on souhaite une vraie cohésion sociale...

Nous aurions souhaité que les Femmes accepte le Même message de la part d'Hommes qui demandent LÉGITIMEMENT a être:
* "Libres de choisir d'avoir un Enfant ou pas (qu'une Femme ne puisse plus lui imposer par choix personnel ou en mentant sur la perspective d'en avoir), on ne fait pas de Bébé toute seule...
* Libres de partager équitablement l'éducation des Enfants communs (sans plus subir les sanctions lourdes de Nature, de GENRE devant les JAFs et Correctionnelle), 10, 15 ans
* Libres de sortir du département avec ses enfants pour les présenter a leur famille
* Libres d'intervenir dans les décisions Scolaires et civiles pour leurs Enfants...etc..etc..

A MOINS QUE VOUS NOUS EXPLIQUIEZ QUE LES ENFANTS SONT MOINS IMPORTANTS QUE LA LIBERTÉ DE SE VÊTIR ? les Enfants ne seraient donc plus L'ESSENTIEL DE NOS VIES ?
ALORS POURQUOI ADMETTRE D'ENLEVER L'ESSENTIEL AUX SEULS PÈRES ???

Aidez nous a faire LIBÉRER LES OTAGES FRANÇAIS, NOS ENFANTS RÉMUNÉRATEURS 90%

2.Posté par Ah ça ira, ça ira... le 25/11/2010 08:20
- C'est une révolte ?
- Non, Tsarkozy, c'est un révolution des sans-culotte !

3.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 25/11/2010 09:12
En Outre-Mer, 28% des femmes en âge de procréer ont recours à l’IVG, contre 14,5% en métropole.
Augmentation du forfait de 50% passant de 382 euros à 625 euros, dont le ticket modérateur à la charge des patientes devrait lui aussi augmenter. Ce qui diminuerait l’accessibilité à l’IVG. Les professionnels de santé redoutent un retour à des pratiques clandestines de la part des femmes ne pouvant sollicité les soins d’un établissement spécialisé pour un avortement....

Voilà bien un vrai sujet sur lequel 'Ni Pute Ni Soumise" devrait nous soutenir, enfin, sauf si elle considère que la politique de Natalité, ne doit surtout pas souffrir de sa corrélation d'intérêts avec un gouvernement qui prône le Massacre Sociale éducatif et judiciaire des Enfants et Pères...

Par ailleurs, vôtre silence sur les manipulations et autres truandages des "Etats Généraux de l'OUTREAU Mère" et "des Femmes" (Couapel, Rochdi, Lebon, Elizéon,...) commence a peser lourdement sur vôtre légitimité et vôtre crédit ... Vous avez le droit d'être honnêtes en dénonçant ça

4.Posté par aiMeCi le 25/11/2010 11:13
(...)

Sinon, personnellement, je préfère me taire sur ce collectif qui me laisse de plus en plus songeur...

5.Posté par Mokentole le 25/11/2010 12:23
Jupe = soumise ? Le titre a oublié les légions romaines, qui étaient en... jupe. Comme quoi, selon les époques et les modes... lol

6.Posté par jean jouhis le 25/11/2010 12:57
oui pour la jupe, pour les jeunettes
mini jupe bien sur, et volante
sinon les zotres restent en pantalon ! beurkk

rien que de voir fadela amara !! pouahh

7.Posté par La Pulmoll Verte le 25/11/2010 14:21
Jupe = soumission ???

Purée les Écossais vont nous tomber sur le dos là ! Où ais-je mis ma Claymore, mon Tartan et mon bouclier ?????

8.Posté par Indien le 25/11/2010 15:30
cette association soit disant défend la liberté des femmes, et alors pourquoi elles s'opposent aux femmes voilés, qui sont libre de s'habiller comme elles souhaite. Ou est la féminité des femmes. La tenue vestimentaire est un obstacle pour se découvrir femme. Je me pose la question?
"Lorsque que je suis voilé, je remarque que les hommes me regardent. Lorsque je suis sans voile, je ne me sens plus femme".
A réfléchir

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales