Faits-divers

En guerre contre une compagnie minière, elle est emprisonnée à Fort Dauphin

Les questions soulevées par l'association Fagnomba dérangent-elles les autorités malgaches ? Une franco-malgache, revenue sur sa terre natale de Fort Dauphin est emprisonnée depuis deux semaines pour des raisons obscures. Elle menait un conflit ouvert contre le géant minier Rio Tinto.


Perle mène un combat acharné contre la compagnie minière (ici aux côtés de son fils Jean-Yves)
Perle mène un combat acharné contre la compagnie minière (ici aux côtés de son fils Jean-Yves)
La Réunionnaise d'adoption, Perle Zafinandro Fourquet, est détenue depuis le 11 mars dans une prison de Fort Dauphin. Cette ville, la présidente de l'association Fagnomba la connaît bien puisqu'elle y est originaire. La version officielle de l'arrestation de la franco-malgache ne convainc pas ses proches: "Avant son arrestation, elle avait été menacée de mort", explique son fils Jean-Yves, étudiant à Bordeaux.

"Elle est impliquée depuis deux ans dans le combat que mènent les villageois contre la compagnie minière Rio Tinto. Elle vit à Fort Dauphin depuis trois ans où elle voulait développer une activité touristique. Elle y est avec un seul de ses quatre enfants. Elle vient en vacances régulièrement à la Réunion où vit son mari, M. Fourquet. Nous, les plus âgés des enfants, nous sommes en études en métropole", raconte Jean-Yves. C'est donc de loin que toute la famille se mobilise pour la libération de la militante.

"Au départ, elle prenait la défense des villageois", avant que son aide ne se transforme en un combat plus prenant. "Elle défend les droits des habitants face à cette firme qui spolie les habitants de Fort Dauphin". Selon l'association Fagnomba, les habitants du Sud malgache ont tout perdu depuis l'installation de mines d'extraction de Ilménite. Non seulement ils ont été expropriés, ils découvrent aujourd'hui les dégâts environnementaux de cette plaie à ciel ouvert. Alors que la compagnie génère des profits, le coût de la vie a augmenté à Fort Dauphin. Les habitants sont piégés. "Ils ont été spoliés. Ma mère combattait contre ça et multipliait les manifestations" complète Jean-Yves.

Fausse accusation pour faire taire la militante ?

Selon lui, son arrestation le 11 mars dernier n'est qu'un prétexte pour faire taire les visions divergentes alors que le processus électoral est sur les rails dans la Grande Ile. "Officiellement, elle a été accusée d'avoir saccagé un bureau de la CENIT, la commission électorale de la Transition, et volé des disques durs", accusation que réfute en bloc Perle Zafinandro Fourquet, que sa famille a pu joindre dans sa cellule.

Son fils nous livre ce qui pourrait être une clé du mystère: "La compagnie minière est protégée par les gouvernants en place de la province. Pourquoi ils ont fait croire à un saccage d'un bureau de la CENIT à Fort Dauphin ? Il se trouve que la personne qui a porté plainte est la représentante de la CENIT qui est la belle-soeur du chef de région de Fort Dauphin". Selon lui, en soulevant ces doutes sur la corruption ambiante qui donne à la compagnie tous les feux verts sur cette région, Perle Zafinandro Fourquet et son association dérangent.

La mobilisation pour la libérer ne fait que commencer. "Nous allons alerter le plus de médias possible à la Réunion. De mon côté, j'ai écrit à l'ONU et à Amnesty International", interpelle Jean-Yves qui résume le sentiment qui le traverse. "Sa seule faute, c'est d'avoir manifesté".
Lundi 25 Mars 2013 - 18:44
LG
Lu 4146 fois




1.Posté par ange le 25/03/2013 19:02
je suis outré de constater que ce sujet ne déclenche pas l'ire des lecteurs... tous à bat la langue sur gueino et autre inutile..... cette femme, française, est en tôle dans un pays de non droit .... pour raison politique..... et tous les réunionnais s'en foutent .... moi pas ... je vomis le pouvoir malgache.

2.Posté par citoyen le 25/03/2013 19:35
un vrai scandale,que la communauté internationale se bouge!

je soutiens cette famille qui ne mérite pas ca, un peu de dignité!

3.Posté par Pat 974 le 25/03/2013 19:56
pat974
Un grain de sable dans les angrenages des spoliateurs et corruptible politique malgache.
Cettte societes miniere doit rendre les terre aux locaux dans l'etat si se n'est mieux qu'ils l'avaient trouve.
Une ile qui ne sortira jamais de son foutoir.
Je leurs souhaite du courage.
Plus qu'a passer par le Quai dOrsay (Fabius) ou essayer le maire de St denis...

4.Posté par FiouFiou le 25/03/2013 20:16
Réagissons!!

5.Posté par Cémoinonyme le 25/03/2013 20:58
J'ai envoyé l'info à trois journaux malgaches le 18 mars, mais je n'ai eu aucun retour.
Voici quelques relevés des forums qui en parlent :

- Guy Vasence , chef de région et Ni fanja son acolyte à QMM devront répondre de leur responsabilité si cela conduit à une guerre ethnique !
- A Fort-Dauphin où les "olobe" (sages) revendiquent le remplacement du Chef de la Région qu'ils qualifient de "source de tous les différends ces 4 dernières années".
-Nous demandons des negociations( cela fait déjà trois ans !) et le départ imminent du responsable malgache de QMM corrompu ainsi que le départ du chef de région totalement corrompu
Les actions vont maintenant se précipiter, ils tirent à balles réelles, ça ne peut malheureusement plus s’arrêter aussi facilement
QMM veut faire la loi ici dans le sud malgache, il faut que ça cesse..des malgaches ont décidé de prendre en main cette affaire..et vous ?
-bQMM finance les intentions du chef de région, par exemple, les militaires recrutées par le c.r sont payés 600.000 franc malgaches par jour en plus d’être largement nourris, c’est pas le gouvernement qui les paye !
- 12 janvier 2013
Les militaires ont été rappelés en renfort( d’ambovombe) les policiers ne voulant pas tirés sur leurs congénères ( félicitations !)
C’est maintenant la traque..le barrage tient toujours, des maisons ont été incendiées, des gens ont été arrêtés..soyez avec nous, envoyez des messages au gouvernement..c’est le même problème qu’à ambatovy sauf qu’ici le chef de région est totalement corrompu !

vidéos sur l'affaire à voir ici :

6.Posté par Moinonyme le 25/03/2013 21:19
Au sujet d'éventuelles complicités familiales avec le Chef de Région, voilà ce qu'on peut dire sur le passé de la cousine, Présidente "incorruptible" de la CENIT. N'oublions pas que cette personne a décidé en urgence de réunir tous les observateurs étrangers pour fixer les dates des élections, comme par hasard le jour même où Rajoelina était en audience avec Ban Ki Moon pour discuter justement de l'ordre des élections et de l'intérêt de faire les législatives avant la présidentielle pour ne pas réitérer indéfiniment les mêmes prises de pouvoir vouées à des fins violentes. Il fallait prendre de cours le président pour quels intérêts (?) ... Mystère !

" En raison de conflits d’intérêts, Béatrice Atallah n’aurait pas dû présider la CENI-T car elle a été membre du Conseil National Electoral au temps de Marc Ravalomanana. Si elle n’a pas cautionné les bourrages d’urnes et autres trucages à la Coupole auxquels s’est livré l’ancien Chef de l’Etat à l’issue de son élection en décembre 2001, de sa réélection en décembre 2006 et du référendum constitutionnel d’avril 2007, elle ne les a pas dénoncés non plus."

Ceci dit, si son cousinage avec le Chef de Région n'y est pour rien dans ce hasard de bureaux de la CENI cambriolés avec l'imputation qui en est faite à Fagnomba, on peut le croire, mais à condition qu'il y ait au moins une enquête impartiale, commanditée directement par Mme Christine Razanamahasoa la Garde des Sceaux et de préférence pas par les juges locaux.

EXTRAIT du signalement par le mari de Mme Perline :
"Depuis janvier, Fagnomba installe des barrages sur l'accès à la mine et les militaires ont été diligentés pour lever ces barrages...
Dernièrement, des bureaux et du materiel informatique ont été saccagés et le juge semble mettre tout cela sur le dos de Fagnomba : une affaire montée de toute pièce !
Ma femme est en prison depuis le 12 mars.
Enfin, pour montrer que l'affaire est scabreuse, la plainte a été déposée par la présidente de la CENIT (qui regroupe l'aide exterieure pour mener à bien les élections à Madagascar) qui est cousine par alliance du chef de Région...
Voilà, je ne sais pas où cela va aboutir. J'ai pris contact avec des avocats et le consul sur place."

Dernière minute :
La mise en liberté provisoire de Perle Zafinandro est attendue ce jour, 22 mars 2013.
Ses compagnons de lutte arrêtés le 14 mars ont été relâchés.
On en est où le 25 mars ? mystère.

7.Posté par J-L Gajac le 25/03/2013 21:51
Pour plus d'infos, lisez cet article de Madagascar-Tribune du 12 janvier 2013 et le courrier des lecteurs qui donne quelques clés de compréhension de ce qui est en jeu.
Çà a commencé sous Ravalomanana qui a bradé çà avec des rétro-commissions bien entendu et maintenant même si QMM fait des profits d'un milliard par an, Madagascar ne touche que 2%. Tout part au Canada en bateaux. Comme au temps des colonies on fait les infrastructures minimales dont profitent quelques habitants, un joli port en eau profonde, les grosses touristes débarquent des gros navires cossus, mais la réalité est toute autre pour quantité de gens lésés. Voilà ce que dit un lecteur :

Ces contrats découlent des textes du droit minier par le truchement, voulu par Marc Ravalomanana, du décret n° 2006-910 du 19 aout 2006 portant application du code minier, fixant la rémunération à 2% (pouvant etre réduite de moitié), officiellement afin d’intéresser les investiteurs.
Le projet minier QMM a obtenu la décision d’investissement en août 2005.
Effectivement, se cachaient derrière quelques individus alors hauts placés ’’attributaires’’ d’importantes retrocommissions.
La construction a démarré en janvier 2006 ; en avril 2009, la première expédition d’ilménite a été acheminée du port d’Ehoala.
QIT Madagascar Minerals (QMM) est détenue à hauteur de 80% par Rio Tinto et de 20% par l’Etat malgache
PS : L’ilménite extraite à Madagascar a une teneur en bioxyde de titane de 60%, ce qui lui confère une qualité supérieure à celle de la plupart des autres gisements dans le monde

8.Posté par noe le 26/03/2013 05:04
Elle a cherché des ennuis et elle les a trouvés ... C'est bien !

9.Posté par un observateur le 26/03/2013 06:50
Que font nos élu-e-s Réunionnais donneurs de leçons d'origine Malgache ???

RIEN !!!

Trop occupés à cumuler les mandats et les larges indemnités que l'Etat Français leur octroie !!!

10.Posté par 456 le 26/03/2013 06:54
Cette femme n'est pas née à la Réunion, je ne vois pas pourquoi l'état doit aider une immigrée surement dépendante de nos aides sociaux et donc qui ne rapporte rien à la société.

11.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 26/03/2013 07:01
À Post. 1 – « ange » et … autres « indignés »…

Les « Journaleux-Peï » le disent : Madagascar est un pays corrompu où la Liberté d’Expression est enterrée profond. C’est sûrement vrai. Alors pour sauver PERLE on fait appel au pays des Droits de l’Homme, représenté à cette latitude par le département français de la Réunion…

PERLE et les siens ont du souci à se faire…

Parce que qu’ICI, à la Réunion, DEPUIS 7 ANS, je fais la même chose que PERLE ; je ne m’en prends pas à un géant minier mais, tout bêtement, à l’ensemble des pouvoirs locaux. Sur un sujet d’intérêt général, soit la FRAUDE FISCALE monstrueuse générée par la construction illégale, ICI, à la Réunion. Non, « ILS » ne m’ont pas emprisonnée, mais pour le « reste » ILS m’ont TOUT FAIT !

« ILS », qui ?? – je résume, aux plus actifs : 3 Préfets, 2 Procureurs généraux, une tralée de magistrats, les petites mains sales du « droit », avocats et huissiers, etc…,etc…,etc… Et pas un seul outré, pas un seul « indigné » sur les 850 000 réunionnais ; surtout pas parmi les Médias-peï, surtout pas par le Droits de l’Homme-peï, surtout pas par les « défenseurs » des droits-de-ci et droits-de-là…

La situation de PERLE est terrible : je sais ce que c’est que d’être brutalisée pour dire la Vérité sur des droits bafoués. Je souhaite que ce que la Réunion n’a pas VOULU faire pour moi et ma famille, elle le fasse pour PERLE.

12.Posté par @ ange et @ citoyen le 26/03/2013 08:50
unjournal en parle ce matin après l'article sur Zinfos http://madagate.com/edito-et-news/3134-fort-dauphin-quid-de-llaffairer-perle-zafinandro-fourquet-.html

13.Posté par vonvon le 27/03/2013 23:27
etant natif de fort-dauphin je ne peux pas etre indifférent de cette injustice que subit cette soeur . Comment peut-on accepter cela à notre époque elle est une citoyenne comme une autre elle a tout à fait le droit de dénoncer ce qui ne va pas et tout mérite pour elle car c'est la seule qui se lève en pointant du doigt celui qui spolie qui vole qui pille notre pays nous devons etre tous à ses cotés. Que puis je vous apportez pour vous aider

14.Posté par Natif le 30/03/2013 18:19
Cet article ne rapporte qu'un son de cloche, puisque les populations de Fort Dauphin, sur place, qui ont du subir le désordre créé par cette femme et sa bande félicitent la prise de responsabilité par les autorités pour restaurer l'Etat de droit face aux dérives causées par les manifestations menées par cette femme : barrages routiers, appels à la haine ethnique contre les marinas, diffamation gratuite des autorités, et ....dernièrement saccage des bureaux de la CeniT et du Chef de Région ou sa bande aurait même fait caca dedans. On peut bien se faire entendre par des manifestations plus pacifiques....plus respectueuses des cultures du Fihavanana et respects mutuels malgaches

15.Posté par J-L Gajac le 30/03/2013 19:53
"Natif", qui déclame son propre son de cloche sans preuve de ce qu'il prétend, ne donne aucune clé pour mieux comprendre, car il ressort tous les poncifes habituels, la haine ethnique supposée de Fagnomba envers les Merina, ainsi que le saccage des bureaux de la CENIT. A-t-il des preuves que ce vol des disques durs de la CENIT (dont un double était de toutes façons en lieu sûr, donc de peu de conséquence) ait été commis par l'association Fagnomba ?

Facile d'affirmer une condamnation globale sans élément de preuve. Natif devrait, s'il connaît Madagascar et non seulement en serait natif et aurait peut être oublié comment çà marche dans les territoires lointains, savoir que QMM divise la population. Il y a ceux qui profitent de QMM et ceux qui subissent QMM. Donc, normal que certaines personnes applaudissent à l'arrestation des gens de Fagnomba, non ? Mais est-ce que çà éclaire notre lanterne ? Pas du tout.

La corruption est intense depuis 50 ans dans ce pays et bien fort celui qui peut dire qui tire les ficelles de ceci ou de cela, en coulisse.

Voilà la pétition pour soutenir Perle Zafinandro-Fourquet :

16.Posté par Vinko le 07/04/2013 18:57
Ci-dessous les liens vers la presse :
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/une-francaise-incarceree-a-madagascar_1237758.html
http://www.clicanoo.re/363802-perle-zafinandro-fourquet-toujours-en-prison-a-fort-dauphin.html#forum644074
http://www.madagate.com/edito-et-news/3134-fort-dauphin-quid-de-llaffairer-perle-zafinandro-fourquet-.html
http://www.humanite.fr/fil-rouge/signez-la-petition-pour-faire-liberer-la-militante-perle-zafinandro-emprisonnee-arbitrairement-a-fort-dauphin-madagasc
http://www.7lameslamer.net/Une-franco-malgache-emprisonnee-a.html
http://www.avaaz.org/fr/petition/Liberez_sans_delai_Perle_ZAFINANDROFOURQUET_presidente_de_FAGNOMBA_emprisonnee_arbitrairement_a_FortDauphin_Madagas/?koHfmab

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales