Social

En grève, les dockers de la SAMR évoquent les millions d'euros du groupe Bolloré


En grève, les dockers de la SAMR évoquent les millions d'euros du groupe Bolloré
Au Port, les dockers de la Société d’acconage et de manutention de la Réunion (SAMR) sont mécontents et envisagent de durcir leur mouvement de grève entamé mercredi. Ce matin, la réunion qu'ils ont eu avec leur directeur n'a rien donné. Au contraire, explique Gino Perrier, un des porte-paroles du mouvement. Selon lui, le directeur serait revenu sur ses engagements concernant l'application d'un rattrapage de salaires au bénéfice de 25 salariés de la société.

Par ailleurs, les grévistes attendent toujours de pouvoir entamer les négociations annuelles obligatoires (NAO). S'ils réclamaient 8 % d'augmentation au début de la grève, ils semblent aujourd'hui disposés à négocier pour obtenir 4 %. "Nous souhaitons également un réajustement des salaires en fonction de l’ancienneté mais la direction campe sur ses positions", souligne Gino Perrier, qui a lui 30 ans d'ancienneté.

141 millions d'euros de bénéfice net pour le 1er semestre 2012

Pour les salariés de l'entreprise, cette situation est d'autant plus incompréhensible que la société fait partie du groupe de Vincent Bolloré. Pour rappel, le célèbre industriel, milliardaire en euros, avait fait la Une des médias au lendemain de l'élection de Nicolas Sarkozy lorsqu'il l'avait invité sur son yacht. Les grévistes ne comprennent pas pourquoi ils ne parviennent pas à entamer des négociations alors que le groupe fait des milliards d'euros de chiffre d'affaires et parvient, malgré la crise, à générer des bénéfices. Selon les dernières chiffres publiés par le groupe pour le premier semestre 2012, le bénéfice net est de 141 millions d'euros, il enregistre néanmoins une baisse de 39 % par rapport à l'année dernière.

Problème, si le mouvement devait perdurer et se durcir, les navires de la SAMR ne seraient plus débarqués. C'est d'ailleurs déjà le cas pour deux navires : un porte-conteneurs et le Marion Dufresne. Si une solution n'est pas trouvée rapidement, la CGTR Port et Docks envisage de mobiliser l'ensemble des dockers du port mardi prochain. Un blocage de la totalité de la zone portuaire est donc probable la semaine prochaine...
Vendredi 21 Septembre 2012 - 16:08
Lilian Cornu
Lu 1963 fois




1.Posté par Mwa la pa di le 22/09/2012 07:35
La solidarité, les dockers ne savent sûrement pas le sens de ce mot ! Trop préocupés à défendre égoïstement leurs intérêts, ils se moque de la situation de crise et de la nécessité de le pas sur enchérir le cout de la vie par des augmentations de salaire. Faut il rappeler les salaires et primes hors proportion que touchent les dockers ? faut il que la justice laisse chaque année la Réunion paralisée par quelques énergumènes dont les revenus mensuels sont loin de faire pitié ? Mais notre société n'a pas favorisé la notion de solidarité, ni celle du souci des autres. Cetains individus vivent comme si les autres n'existaient pas ou comme s'il ne comptaient pas ! Les dockers : des privilégiers !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales