Social

En grève de la faim devant Bio Austral: "Je pense pouvoir tenir encore un jour ou deux"


En grève de la faim devant Bio Austral: "Je pense pouvoir tenir encore un jour ou deux"
Jeannick Grondin entame ce matin son sixième jour de grève de la faim. Le salarié du laboratoire d'analyses médicales Bio Austral à Saint-Pierre a débuté cette forme de protestation contre son employeur vendredi dernier.

"J'ai perdu des forces mais j'arrive encore à marcher et parler correctement", exprime-t-il. Hier, suite à une décision préfectorale, une équipe du SMUR est venue réaliser une série de tests pour jauger de son état physique. Bilan : "Ça peut aller".

"Je pense pouvoir tenir encore un jour ou deux, en fonction de la dégradation de mon état", ajoute-t-il ce matin, sans doute réconforté par le nouveau soutien apporté par "quelques collègues" qui débrayent depuis ce mercredi matin, dont certains de la CGTR.

La décision a été prise hier soir en conciliabule. Ces salariés de Bio Austral devraient maintenir leur mouvement toute la journée. Une manière indirecte d'épauler celui qui dort dans le coffre de sa voiture depuis vendredi. Un véhicule installé sur le parking même du laboratoire.

La direction vient, elle, d'ouvrir il y a quelques minutes les portes du laboratoire.

Rappelons que Jeannick Grondin conteste la procédure de licenciement qui fait suite, selon lui, à son implication très active en octobre 2012 au cours d'un précédent mouvement social au sein de Bio Austral.

La mobilisation ne faiblit pas ce matin encore
La mobilisation ne faiblit pas ce matin encore
Mercredi 13 Novembre 2013 - 10:16
L.Grondin - C. Corenthy
Lu 1636 fois




1.Posté par O.de Trogoff le 13/11/2013 10:45
Le problème est que tout le monde s'en moque, c'est maintenant chacun pour soi. Il semblerait que dans ce pays, seuls les Bretons sont couillus, les autres baissent la tête courbent l'échine tels les moutons résignés sans couilles allant à l’abattoir. Quel gâchis. Mais que faire? A part nettoyer les écuries d'augias je ne vois pas.

2.Posté par David Asmodee le 13/11/2013 11:44
Qu'il aille jusqu'au bout. Il rendra service à son patron.

3.Posté par Asmodee est un demon le 13/11/2013 13:14
M david, saviez vous que Asmodee est le nom d un demon (donjons et dragons) ? Seriez vous possédé pour souhaiter du malheur aux autres? Non vous devez etre un patron sans autorité ( qui pleure sur les forums) , on vous a reconnu. Ou alors c est un trait d humour et la, vous ne seriez que stupide.

4.Posté par ZembroKaf le 13/11/2013 13:36
Chez "kamoun" c'est pipi kaka !!!

5.Posté par tintin le 13/11/2013 14:21
oui ont parle des bretons ok eux au moin ils sont solidaire mais le creoles a trop de l orgeuille s ils peux ecraser son copain il le fait s il peux lui poignarder le dos il fait c est sa la guoillonisse des creoles ils ont pas compris pour avancer il faut etre main dans la main !! voila

6.Posté par simone le 13/11/2013 19:28 (depuis mobile)
On est tous avec toi Jeannick !! BioAustral sa devient la loi du plus fort ! Ceux ki mange avec patrons et fe la fete avec profite bien pck demain est un autre jour !! Jeannick punit pr s'être impliquer dans des mouvements de grève pr aider ces colle

7.Posté par mafia réunionnaise ... le 13/11/2013 19:32
Courage Monsieur GRONDIN et surtout à votre famille ; mais ne vous mettez pas en danger ... Ces patrons vous auront par l'usure, ne leur donnez pas le dessus.
Tout à fait d'accord avec Tintin, bravo

8.Posté par Asmodee est une merde le 13/11/2013 20:32
Tout est dans le titre

9.Posté par David Asmodee le 14/11/2013 11:44
( qui pleure sur les forums)


Pleurnicher, c'est comme ça :

" A koz ou crie ek mwin ou ? Ou crie pas ek li, tout le temps ou crie ek main !

Si lé koma, mi travaille pi ! Fé mon papier, mi sava ! "

C'est ça, pleurnicher. Le folklore quotidien dans les entreprises à la Réunion.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales