Economie

En 2015, la CGPER vigilante sur la convention canne


La Confédération Générale des Planteurs et Eleveurs de La Réunion (CGPER) faisait ce dimanche le bilan de l’année 2014.

Après avoir réaffirmé son soutien aux éleveurs laitiers, qui veulent sortir du système d’intégration mis en place par la Sicalait, son président Jean-Yves Minatchy a rappelé que l'accès à l'irrigation restait une problématique alors qu’un projet de vente d’eau au Qatar suit son cours.

"Ces 25.000 mètres cubes pourraient servir à palier le manque d’eau en agriculture et notamment le manque d’eau d’irrigation qui touche les régions Nord et Est", selon Jean-Yves Minatchy.  

En présence d’une délégation d'une centaine de paysans de toutes les filières agricoles sur la route du Piton Bleu à la Plaine des Cafres, le syndicat a évoqué l’importance de la filière canne à La Réunion. Le message a été martelé une nouvelle fois : "c’est le pivot de l’agriculture réunionnaise" avec une population active agricole de 23.000 emplois.

La CGPER prévient, elle n’acceptera pas une convention canne de moins de cinq ans qui "mettrait le doute dans la tête des paysans canniers". Le syndicat se rassure en se reposant sur le soutien du Président de la République pour la filière. Soutien qui a été renouvelé par la ministre des Outre-mer et le ministre de l’Agriculture.

En ce qui concerne la recette bagasse, "nous souhaitons quelle soit payée comme le fioul, soit une augmentation de 35 %, ce qui correspond à 17 euros la tonne de canne au lieu de 11 euros", a réclamé le syndicat.

La CGPER a promis de "rester mobilisée" car cette année s’annonce importante pour l’avenir de l’agriculture réunionnaise avec la négociation de la nouvelle convention canne.

Jean-Yves Minatchy espère, enfin, que 2015 sera l'année de "la transparence sur les aides Odeadom (Office de développement de l'économie agricole des départements d'Outre-mer)" qui sont versées dans chaque filière.
 
Lundi 2 Février 2015 - 06:33
Lu 907 fois




1.Posté par almuba le 02/02/2015 10:16
Il est plus que temps de changer de "pivot".

2.Posté par irina le 02/02/2015 11:53
une vente d'eau au Qatar pendant que nous subissons la sècheresse, qui a eu cette idée ?

3.Posté par polo974 le 02/02/2015 12:18
"""
En ce qui concerne la recette bagasse, "nous souhaitons quelle soit payée comme le fioul, soit une augmentation de 35 %, ce qui correspond à 17 euros la tonne de canne au lieu de 11 euros", a réclamé le syndicat. """

si c'est comme le fuel, utilisez la comme telle et mettez la dans vos réservoirs...
ah, ben ça marche pas... c'est dommage, hein... à croire que c'est pas pareil, donc pourquoi oser demander un truc pareil.

de plus, les centrales qui prennent la bagasse tournent au charbon, mais ce dernier est sec et a un pouvoir calorifique supérieur à la bagasse.

la bagasse permet tout juste de justifier la présence de centrales à charbon sur l'île.

""" population active agricole de 23.000 emplois. """
en comptant les poules et les lapins peut-être...

ou bien en comptant les travailleurs clandestins une fois dans chaque plantation...

4.Posté par LUCY974 le 02/02/2015 17:02
Pour être exact la population active agricole est de 21 700 personnes, source DAAF http://www.daf974.agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/GAR-2012-LaReunion-MaquetteInternet_cle0ae949.pdf

Vous pouvez ne pas être d'accord, mais nier la réalité agricole de l'économie réunionnaise n'aide pas à écouter vos paroles.

Consommer de la bagasse évite au centrale d'importer du charbon. Ce n'est pas l'idéal mais c'est mieux que de tourner à 100 % de charbon non?

5.Posté par Laïcien le 02/02/2015 20:42
@2 , normalment c'Zan Paul St André,, kom quoi lé sazèr l'eau lé in pé partout .

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales