Social

Emplois verts au Moufia: mais la précarité persiste

Un nouvel espace vert d'un demi-hectare dans les hauts du Moufia à Saint-Denis: c'est le fruit du travail d'un groupe jeunes en contrats aidés. Embauchés pendant deux ans, certains ont suivi des formations, mais peu obtiendront un emploi par la suite... Laurent Grosset, président de l'association Mieux vivre au Moufia, à l'origine du projet, aimerait voir plus de jeunes "rebondir" grâce aux emplois verts.


Emplois verts au Moufia: mais la précarité persiste
"C'était un coin abandonné, rempli de déchets depuis des années, annonce Laurent Grosset, président de "Mieux vivre au Moufia". Aujourd'hui il y a un kiosque, une table et le gazon est bien taillé". En deux ans et deux chantiers plus tard, une vingtaine de jeunes ont reconverti un coin vert du Moufia dans le cadre de leur contrat d'insertion.

Le site représente le premier chantier de l'association et la possibilité pour elle de participer à l'insertion des jeunes. Le début de l'aménagement en 2011 a permis d'embaucher 20 jeunes et deux encadrants. Mais selon Laurent Grosset, ce serait par faute de budget (70% provenant de l'État et 30% de la Région) que sept contrats n'ont pas été renouvelés pour le deuxième chantier, qui a débuté en décembre 2012 et qui accueille donc aujourd'hui 13 jeunes et un encadrant.

"On ne peut pas dire que c'est un travail pour la vie"

Parmi la vingtaine de jeunes ouvriers du projet d'origine, seulement quatre ont suivi et réussi les formations proposées dans le cadre de leur contrat d'insertion. Pour le reste, les chances de trouver un emploi après leur contrat aidé sont faibles. "C'est souvent pour eux une façon de se faire de l'argent sans vraiment s'investir dans leur avenir, explique le président de Mieux vivre au Moufia, c'est pour ça que l'on ne peut pas dire que c'est un travail pour la vie. Mais il faut profiter de tout ce qu'il y a autour, comme les formations".

L'espace vert, lui, est un succès: "Les familles viennent apprécier ici le dimanche et nous même on aime venir de temps en temps", raconte un des jeunes.

"Sur un hectare de terrain, la moitié a été aménagée pour le moment, précise Laurent Grosset. Pour la deuxième moitié, qui sera consacrée aux jardins collectifs, nous allons demander un nouveau chantier et de nouveaux contrats".

Le but est à nouveau d'obtenir une vingtaine de contrats et deux encadrants pour construire ces jardins collectifs. "On demande toujours, en espérant que la Région veuille bien nous les accorder..."
Vendredi 23 Août 2013 - 17:38
SH
Lu 1129 fois




1.Posté par fred le 24/08/2013 00:50
toujour de la pose de pansements sur la jambe de bois emplois vert sans avenir. tout en sachant que laurent grosset est le bras droit de victoria sur le moufia . a l approche des elections municipale ce diciple de victoria maintient ces jeunes dans la precaritee et pressions electorales de petits contrats sans avenir.Belle vision d avenir pour mon quartier!!!!!!!

2.Posté par Habitant du Moufia le 24/08/2013 06:08
Belle initiative de quartier. j habite chemin la source, plus haut du site. Le coin est beaucoup plus agréable et plus propre et mieux fréquenté. Surtout n'arrêter le projet car ça redeviendra sale.
Continuer.

3.Posté par Joseph GRONDIN le 24/08/2013 08:55
Toujours les mêmes méthodes et même effet, je crée une Association avec les fonds des collectivités (nos impôts) embaucher des jeunes pour quelques mois, sans un vrai projet de formation adéquate pour chaque personne, avec la bénédiction de la Région tout en sachant que ce Mr Le Président son but est de se faire élire sur une liste Municipale (une fois il est avec l'UMP, UDI, Objectif Réunion) et de se présenter au Cantonal dans le 8eme Canton, comment voulez vous que la Réunion avance avec ce genre de personnage qui ne voit pas plus loin que son bout de nez. Espérons que nos Jeunes et parents seront tirer leçons de cette exploitation moderne et déguiser pour faire comprendre a ce Mr qu'on ne mange pas et ne vit plus de ces magouilles.

4.Posté par Annais le 24/08/2013 10:50
Manipulation, comment jouer avec la précarité pour préparer les municipales,? Il faudrait faireappell à votre ami Mouen....on n est pas naïf.

5.Posté par Julie G le 24/08/2013 13:03
Cher Mr Laurent Grosset, arrêter de vous mettre en avant avec cette Association, car sens le savoir vous être la risée dans le secteur (ti nom pet plus haut que son C) il oubli même d’où il viens.

6.Posté par blacko le 24/08/2013 13:17
A post 3,
espérons que nos jeunes soient ambitieux à l'avenir. Nos jeunes ne voient pas non plus plus loin, car ne rien faire de sa scolarité et attendre le pain béni venant de personnes comme Grosset ou autres, n'est pas non plus un chemin, bien que facile, à prendre.
UMPPS, les partis sont dans leurs rôle : Alimentaire.
A nous de faire notre route : Carrière avant fonder famille, ...

7.Posté par andy le 24/08/2013 19:00
Association Mieux vivre au Moufia égal emploi de connivence, électoralisme sans un vrais projet de vit au bout.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales