Politique

Emplois verts: Michel Vergoz souhaite rencontrer Didier Robert

Michel Vergoz annonce dans un communiqué avoir envoyé une lettre au président de Région, Didier Robert, afin de le rencontrer pour évoquer avec lui le dossier "emplois verts". "Le Président de Région n'a toujours pas donné suite à ma demande", assure le sénateur qui "déplore cette attitude". Voici son communiqué:


Emplois verts: Michel Vergoz souhaite rencontrer Didier Robert
"Mardi 14 août 2012, des centaines de personnes ont manifesté devant la préfecture exprimant ainsi leurs craintes de ne pas voir leurs contrats "emplois verts" être renouvelés.

Devant les vives inquiétudes de ces mères et pères de famille, j'ai demandé à rencontrer le Président de Région dès vendredi 17 août  2012 afin de faire le point sur ce dossier et vérifier si l'ensemble des parties en présence disposaient des mêmes éléments d'analyse.

Jusqu'à ce jour, mardi 21 août, veille d'une nouvelle manifestation du collectif "emplois verts", le Président de Région n'a toujours pas donné  suite à ma demande.

En même temps qu'étonné, je déplore cette attitude de l'exécutif  régional qui peut être interprétée comme une volonté de ne  pas souhaiter la transparence sur ce dossier, lequel pourtant, fait peser des menaces sur la paix et la sécurité publique.
Les Réunionnais doivent être complétement informés.

Michel VERGOZ
Sénateur"
Mardi 21 Août 2012 - 15:31
Lu 1148 fois




1.Posté par Du vent le 21/08/2012 15:51
Il ne manque pas une occasion de faire du vent celui là ...

2.Posté par zétoil 4 heure le 21/08/2012 16:30
Ce n'est pas le president de Région qu'il doit demander à rencontrer, mais son mentor Flamby.
C'est lui qui à promis de doubler les contrats aidés, c'est lui qui à promis la lune et les étoiles qui vont avec.
Mr le sénateur vous avez tout les clefs du pouvoir sénat, assemblée nationale, députés de gauche à la réunion qui plus est socialiste, alors? je ne vois pas ou est le problème.
S'il vous plait ne détournez pas les responsables, pas vous et pas ça.

3.Posté par marie le 21/08/2012 16:50
C'est le 2ème socialo (vlody le 1er) qui parle de menaces sur la paix .... ??????????????? na qq chose qui se trame ou quoi ????????? on dirait qu'ils veulent faire porter le chapeau aux autres ? non ? hééééééé qui a prôné le changement pour la Réunion ??? qui a fait rêver le peuple réunionnais ???

4.Posté par lol le 21/08/2012 18:41
Le changement c'est maintenant avait dit "Flamby" (HOLLANDE)

5.Posté par le réunionnais le 21/08/2012 19:04
poste 1;2;3 téléguidés!!!
je ne suis pas concerné par ces emplois,
monsieur D ROBERT donnez votre version!!!
en tand que réunionnais i intéresse à moin.

6.Posté par Thierry le 21/08/2012 19:22
Le seul qui a fait bouger les chose et le premier, c'est bien NOTRE président de Région ... à défaut, la suppression de ces contrats serait passé en silence ...

C'est notre Président de la République qui a fait prendre cette décison ... son patron de Gauche et aujourd'hui, il se dit offensé ...NON, comme le dit Post 2, c'est à son patron qu'il devrait demander un RDV et des comptes pour EXIGER de la transparence car il a généré des menaces sur la paix et la sécurité publique ... chez nous ... Aux bénéficiaires de contrats aidés dites Merci à NOTRE président de Région de ne pas avoir laissé faire ...

7.Posté par marie et réunionnaise le 21/08/2012 20:56
Post 5 : je ne suis téléguidée par PERSONNE ! je ne vois vraiment en quoi mes propos vous gènent et ne suis pas non plus concernée par ces postes Dieu merci. Par contre, tout est bien dit par zétoil 4 heure du post 2 ; il a raison, Didier Robert ne doit rien au sénateur Vergoz, C'est à Hollande et à sa clic qu'il doit demander des comptes. Lisez le Quoditien de samedi dernier (sur les contrats aidés), et vous constaterez que ce fameux président et son gouvernement ont plus puni les communes de droite, la Région et le Département que les communes de gauche ! cherchez l'erreur qui va leur coûter très chère à mon avis.Alors là, il leur faudra faire face à la révolte populaire. En sont-ils capables ?

8.Posté par raskok le 21/08/2012 19:28
Pour un sénateur vous êtes arrogant Monsieur!! Et quand je pense que vous représentez la population réunionnaise.

9.Posté par yabléo le 22/08/2012 06:25
pourquoi rencontrer didier robert et pourquoi pas le grand prometteur c'est vraiment domage que la region est a droite car vous avez encor un joker et dire que c' est la faute de la droite car bientot vous pourez plus dire que c'est la faute ou plutot le bilan de sarko c'etais trop facile .le macon on le reconais au pied du mur alors cesser de critiquer agissez

10.Posté par Rémi, produit pays le 22/08/2012 09:21
Grand diseur et petit faiseur le Flamby. Et la clique locale qui a fait la claque lors de l'élection du petit méchant mou prend une bonne claque dans la gueule ...C'est ça le changement !!!
Alors, Vergoz et compagnie, arretez de jouer à "c'est pas moi, c'est lui " . Assumez votre incapacité et cessez de dire " c'est pas moi l'auteur ".

11.Posté par Gérard Jeanneau le 22/08/2012 10:10

Michel Vergoz, notre apothicaire député se fâche tout rose : il veut faire la lumière sur les emplois aidés et focalise son attention sur la Région qui aurait surconsommé son quota en période électorale, histoire de dédouaner François le Débonnaire, gros prometteur d'emplois aidés, mais trop désargenté pour tenir sa promesse.

Il oublie astucieusement de comptabiliser ceux qu'ont pu obtenir du Département ses bons camarades, Vlody et Patrick Lebreton, dans les mêmes circonstances. Mettons tout sur table à la préfecture : combien d'emplois verts ou non ont été distribués en périodes électorales par la Région, le Département, les groupements de communes et les mairies ? La réponse en étonnera plus d'un, notre pyromane de Sainte-Rose, en particulier ! Chiche ! qu'on donne une réponse claire ! Et Michel Vergoz de devoir regretter amèrement d'avoir mis le feu aux poudres !

Mais la réponse laissera de marbre ceux qui peuvent prétendre à un emploi aidé : dans cette guerre picrocholine, ils sont les pitoyables dindons de la farce et, avec les Atsems, il constitue le gros bataillon des serfs de notre république bananière.

Triste Tropique !


12.Posté par Gérard Jeanneau le 22/08/2012 20:47

Mea culpa, Michel Vergoz est sénateur et non député.
Mea culpa, ils constituent (et non il constitue).
Je demande à mon clavier d'être plus vigilant à l'avenir.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales