Social

Emplois verts : La plateforme menace de durcir le mouvement


Emplois verts : La plateforme menace de durcir le mouvement
Aujourd'hui le guichet unique, instance en charge des emplois-verts, devait se réunir.

Mais la réunion entre les représentants de Pôle Emploi, du conseil régional et de la DIECCTE (direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation du travail et de l'emploi), a été annulée "d'un commun accord".

D'après nos informations, le gel des contrats aidés pour 2013 par la Région est le principal motif de cette annulation. Il s'agit d'une déception pour la plateforme des associations d'emplois verts, qui demande l'attribution du même quota d'emplois verts pour 2013 que pour l'année dernière, soit un total de 2.268 contrats.

La plateforme ne veut pas des emplois d'avenir

Gérard Agathe, porte-parole de la plateforme, hausse le ton : "Si la Préfecture ne débloque pas les contrats qu'on a demandés, nous allons mener des actions". Le syndicaliste explique qu'il craint que l'Etat octroie des emplois d'avenir à la place des contrats aidés :

"Nous avons peur que l'enveloppe des contrats diminue afin d'injecter des emplois d'avenir. Ces emplois d'avenir, nous n'en voulons pas. Les associations et les communes n'arriveront pas à payer " le reste à charge, de l'ordre de 500 euros par mois, assure Gérard Agathe. "C'est un cadeau empoisonné pour la Réunion", renchérit-il.

Une crainte justifiée puisque d'après nos informations, l'Etat s'engagerait à fournir 750 contrats aidés à la Région et le reste en CAE DOM (autre forme de contrats aidés) et en emplois d'avenir. D'où le blocage au niveau de la Région qui rechigne à accepter le dispositif mis en place par le gouvernement Ayrault.

Soutien de l'AMDR ?

Gérard Agathe assure avoir le soutien du président de l'Association des maires de la Réunion (AMDR), Roland Robert, et presse les députés socialistes "de demander les 2.268 contrats que nous demandons. Pour l'instant, il ne font rien !".

Un  débrayage avec toutes les associations est envisagé devant la préfecture, de même que "des actions dans toutes les communes avec le soutien des maires", explique Gérard Agathe. Pour le moment, aucune date n'a été arrêtée.

Des manifestations auxquelles Jean-Hugues Ratenon, qui mène un combat parallèle sur les emplois verts, ne sera apparemment pas convié : "Ce n'est pas à la Région qu'il faut attaquer car c'est à l'Etat de transmettre les contrats. Jean-Hugues Ratenon n'a pas compris cela et je n'aime pas ses méthodes. Nous on veut du dialogue !".

Le principal intéressé, Jean-Hugues Ratenon, est en ce moment mobilisé avec quatre autres associations devant la Région afin de demander le déblocage des contrats pour les emplois verts.
Mercredi 13 Février 2013 - 14:18
Lu 971 fois




1.Posté par faille faille le 13/02/2013 15:44
La différence entre vous et sieur Ratenon, un vous êtes chouchouté par la droite et sieur Ratenon il est chouchouté par la droite et la gauche en même temps. Parce qu'il s'en fout du pouvoir politique, il s'en moque des gens qui sont élus, il veut une chose et là il vous rejoint sieur Agathe, s'est le pognon. Vous aurez le soutient des maires? On verra si un Annette ou un Fruteau feront le déplacement pour votre cause? Mais assez de goguenard-age , faire croire aux gens même si ce n'est pas un métier. Mais vous et sieur Ratenon vous devriez vous reclassez dans la prestidigitation. Sieur Robert ouvrira très prochainement un studio, vous mettre-riez vos talents de comique en avant.

2.Posté par fred7426 le 13/02/2013 19:56
Arrete manipule bann ti maléré la!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales