Politique

Emmanuel Séraphin: Les indicateurs financiers du TCO passent "au rouge"

Jeudi 16 Mars 2017 - 15:14

Les indicateurs financiers parlent d'eux-mêmes. L'opposant PLR Emmanuel Séraphin commente les chiffres "catastrophiques" qui seront présentés ce jeudi soir en conseil du TCO.


Les élus du TCO vont se pencher cet après-midi sur les orientations budgétaires de la collectivité pour l'exercice 2017. Autant attentif à l’ordre du jour du conseil municipal qu’à celui de l’intercommunalité, l’opposant Emmanuel Séraphin alerte une nouvelle fois l’opinion sur "les résultats catastrophiques de l’année 2016 !"
 
En prenant appui sur les documents transmis par la direction générale des services du TCO, il  s'étonne que la cotisation foncière économique a augmenté de 3 % et la Taxe d’Enlèvement des ordures ménagère de 7 %. "Une grave décision dans un contexte où les entreprises sont en difficulté, et où le pouvoir d’achat des familles est au plus bas", regrette-t-il ce choix politique. 
 
Pire selon l’élu PLR, "on a fait passer ces augmentations dans un objectif de plus d’investissement et pour rétablir une rotation de ramassage des ordures ménagères". Mais "le président du TCO a une nouvelle fois berné tout le monde, il n’en est rien", commente l’intéressé. 

"Non seulement les investissements 2016 sont inférieurs de 28 % à ceux de 2015 ! (23 millions € d’investissement contre 32 M€) , on assiste à une explosion de la masse salariale depuis 2014. Ces charges passent de 15 M€ en 2014 à 18,5 prévus en 2017, soit une augmentation de 23 % !", signale l'ancien adjoint d'Huguette Bello. 
 
Le désengagement financier de l'Etat : Pas une excuse suffisante

"Alors que le TCO n’a eu que très peu de nouvelles compétences. C’est le troisième poste de dépenses après l’environnement et les transports", analyse-t-il l’ordre du jour communiqué aux élus en vue du conseil communautaire de ce soir en mairie de Saint-Paul.
 
Encore plus finement, il met au jour les indicateurs de gestion qui se retrouvent "dans le rouge". C’est le cas de l’épargne nette de la collectivité qui était de 3 millions d'euros en 2013 et qui est tombée à – 400.000 € en 2014. En 2016, l’épargne nette n’était que de 180.000 €, ce qui lui fait dire que "le TCO vit au-dessus de ses moyens".
 
A ce titre, Emmanuel Séraphin ne fait que reprendre l’énoncé du rapport soumis aux élus, et inscrit en page 9 du rapport : "l’analyse de l’encours de la dette sur les 3 dernières années montre une augmentation soutenue de l’endettement du TCO, qui le positionne aujourd’hui comme la Communauté d’agglomération ayant l’encours par habitant le plus élevé de la Réunion, largement au dessus de la moyenne nationale". Le Territoire de la Côte Ouest serait ainsi passé de 63 millions d'euros de dette en 2013 à 102 millions en 2016.
 
Autre indicateur alarmant à retenir selon lui, la capacité de désendettement du TCO qui est de 15 ans. "Le TCO n’est donc plus solvable ! Il n’a plus les moyens de sa politique. On a vidé les caisses, on a augmenté les impôts et on a atteint toutes les capacités d’endettement. Il n’y a plus de marge de manœuvre. On va donc creuser les déficits", prévient-il. A l'écouter, le désengagement financier de l'Etat ne serait pas à l'origine de ces difficultés.
 
"Il faut savoir qu’en 2013, le TCO a payé un cabinet de consultant Ressources Consultants Finances (RCF) pour définir des lignes prospectives pour anticiper la baisse des financements de l’État et préparer l’avenir. Si le TCO se retrouve dans cette situation, c’est en pleine connaissance de cause", ajoute-t-il avant de renouveler de vive voix son inquiétude lors du conseil de ce jeudi soir.
LG
Lu 2641 fois



1.Posté par GIRONDIN le 16/03/2017 15:47

Et alors ?


MiLiKe Jo

2.Posté par dos d''''ane le 16/03/2017 16:55

mi aimeré konètre la position , lo vote des zélus communautaires de la possession sur logmentation des taxes zordures . moin lé sir zot i vote pour !
pourtan zot i pé vote contre . diu pa moin bande saint paul aussi lé daccord pou logmentation .
oté bande zélus rouvrent zot zié pou la popilation ;. zéléction i vien bientot , nou va war kossa zot i fé .
zot va di do moune vote pou zot ? Nou oublie pas zot .

3.Posté par Tiens ! le 16/03/2017 17:02

On se demande qui était l'ancien maire...
Maintenant, il faut rattraper tout ça. Ce n'est pas facile de nettoyer après les communistes.

4.Posté par Dan974 le 16/03/2017 17:17

@ Emmanuel Séraphin

OU fé quoi après out explication mi attend out réponse par texto

5.Posté par jerome le 16/03/2017 20:49

il doit bien lui manquer sa petite place au 7 eme etage du tco.
IL Y A UNE FIN à TOUT....

6.Posté par Doudou le 16/03/2017 21:06 (depuis mobile)

C est toujours ce sinistre bonhomme le président de la tco.
Budget st Paul et tco vidé,bientôt tu seras de retour avec le savon et t''es copines de cellules.. 😂😂😂

7.Posté par Zozimé le 16/03/2017 22:35

Encore un pied nickelé qui rêve de récupérer sa place (emploi fictif?) au TCO...

8.Posté par ste suzanne le 17/03/2017 06:57

encore un qui rêve de revoir une MAIRIE
DEMANDER a votre amis ou ancien AMIS ÉLIE ancien MAIRE DE STE PIERRE

9.Posté par Grangaga le 17/03/2017 19:15

Sinpolité.........Nana t'il' ankorr' in valèrr' de koz' si so vil' lé po alé an.......rwinn'.............
Aprè satt' y vyin déyièrr', y fodra o mwin 20 t'an po redrèss' lo kontt' é mètt' in sanblan ....propreté!!!!!!!!!!!
Zis'ka kan na fé ............"sakrifiss' ".............

10.Posté par Tito le 18/03/2017 07:45 (depuis mobile)

Monsieur séraphins i fe rire a moins.zot i met Hollande président le boug i baisse les subvention de l''État comment i comble cet i reste couillon. Ou met a nou dans la merde après ou vien pleurer. Laisse bana travail et allez cachiette don!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter