Politique

Emmanuel Lemagnen s'adresse à François Hollande

Le candidat soutenu par le Modem dans la 6ème circonscription, Emmanuel Lemagnen, sollicite la "haute bienveillance" de l'Elysée concernant deux mesures fiscales à mettre en place selon lui. Ces mesures visent notamment à "redonner plus de justice et d’équité aux contributions d’une classe moyenne aujourd’hui éprouvée".


Emmanuel Lemagnen s'adresse à François Hollande
Dans un courrier adressé au Président de la République, Emmanuel Lemagnen demande tout d'abord la suppression de ce qu'il appelle "l'impôt sur l'impôt". "Chaque année, les contribuables déclarent leurs revenus et dans cette somme est comprise celle ayant servi à s’acquitter des impôts de l’année précédente. Ainsi les contribuables paient-ils l’impôt sur l’impôt, en étant taxés sur leurs prélèvements. Aujourd’hui, la classe moyenne est non seulement durement impactée par la crise économique mais aussi très sollicitée par les efforts de redressement. Par souci de bon sens et d’équité, il serait naturel que chaque contribuable puisse déduire de sa déclaration fiscale le montant des impôts payés l’année précédente.

La seconde proposition du candidat sur la 5e circonscription concerne l'allégement fiscal de la première année de retraite. Le candidat explique son raisonnement : "Tout contribuable est imposé sur les revenus de l’année précédente, il en est ainsi tout au long de sa vie professionnelle. L’impôt dû sur la dernière année d’activité sera donc versé pendant la première année de retraite. Le contribuable se retrouve par conséquent pendant cette première année à percevoir nettement moins de revenus mais à payer des impôts à taux plein. Par souci de solidarité et pour éviter un trop grand décrochage du pouvoir d’achat, une remise forfaitaire calculée non pas sur la dernière année d’activité mais sur la première année de retraite pourrait être allouée pour la première année d’allocation. Le manque à gagner pour l’Etat, correspondant à un petit différentiel annuel et non reconduit pourrait ne concerner que les petites et moyennes pensions" explique Emmanuel Lemagnen.
Samedi 2 Juin 2012 - 19:08
Lu 1415 fois




1.Posté par jean jouhis le 02/06/2012 20:07

occupe toi de supprimer la sur remuneration

ca entraine des gens aisés ici, des pauvres
et des gdes surfaces qui profitent pour monter les prix

en 2012 c est intolerable
d autant que nos jeunes profs eux doivent aller en france SANS sur remuneration avec des loyers tres chers

et qd tu prends l avion, donne tes miles aux necessiteux

2.Posté par Fantomette974 le 02/06/2012 23:18

Le sacrosaint principe anglosaxon de ne pas taxer un revenu déjà taxé ... juste la logique.

Mais bon, ça s'appliquerait sur des tonnes d'autres taxes ...

3.Posté par Royal Bourbon le 03/06/2012 07:36

L'amateur de tortues se mele de politique . Ilest vrai que s'adressant à Hollande, il a trouvé une nouvelle tortue. En effet le changement tant promis pour MAINTENANT, se fait attendre ou du moins se fait à une allure de tortue...Il faut dire que le Magnen est habitué à attendre un changement qui n'est jamais venu lorsqu'il était sensé représenter les Réunionnais à la Région sous Verges.
Voici le Magnen devenu expert en fiscalité..Notre président normal aurait-il oublié qu'au fin fond de l'Océan Indien, il y a des talents qui revent d'exister au grand jour. ? Il faut croire que oui,car le gouvernement a pioché des ministres aux Antilles-Guyane et non ici. Les Réunionnais ont choisi d'etre cocus et de surcroit , ils en sont fiers.

4.Posté par Olivier le 03/06/2012 06:48

Et surtout aussi supprimer l abattement fiscal des journalistes car leurs frais professionnels sont pris en charge par leur employeur . Cet avantage qui date des années 40 ne se justifie plus .

5.Posté par cimendef le 03/06/2012 08:51

post 1 : + 1
OUI la priorité serait de supprimer la sur rémunération qui est l'une des causes de la cherté de la vie.

Par ailleurs, rendre déductible du revenu de l'année N, le montant payé au titre de l'impôt sur le revenu de l'année N - 1, c'est la négation même de l'impôt sur le revenu. Pour ce qui est des retraites et de l'impôt sur le revenu à payer sur la dernière année travailler, je ne vois pas bien le problème puisque la retraite se prépare, ce n'est pas un évènement imprévu.

6.Posté par dadou le 03/06/2012 10:02

c'est marrant que les gens s'attaquent aux fonctionnaires mais rarement à nos chers élus grassement payés a rien foutre et de plus beneficient d'avantages indecents et exonérés d'impots,genre mme lagarde

qui touche 410 00 0 euros annuels non imposables!!tant que persistera cette acceptation pour nos élus,il ne pourra y avoir changement!

7.Posté par Lili le 03/06/2012 10:30

Royal Bourbon, tu portes bien ton nom... Et la tortue qui est au pouvoir grace à une majorité de Français t'emmerde.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter