Politique

Emergence Réunion: "Casser, ce n'est pas la bonne voie"

Après les émeutes qui se sont déroulées hier soir au Chaudron et au blocage de la SRPP par les transporteurs au Port, le mouvement de droite Emergence Réunion appelle la population et les élus à changer de comportement. Il dénonce aussi bien l'absence de certains élus que la violence d'une partie de la population.


Emergence Réunion: "Casser, ce n'est pas la bonne voie"
Le mouvement Emergence Réunion appelle à un "changement de comportement", autant des élus que de la population, suite aux derniers événements au Chaudron et au Port. Selon Serge Camatchy, délégué général du mouvement de droite, les élus ont été "absents". Il invite aussi la population à "se ressaisir" et à s'impliquer dans la vie des quartiers. Ce dernier suggère le dialogue plutôt que la violence. "Casser, ce n'est pas la bonne voie", insiste t-il. "Vous devez aussi réagir, insiste Serge Camatchy en s'adressant à la population. Ce n'est pas par la violence ni par le feu qu'on va réussir". Il parle aussi d'une "jeunesse manipulée à des fins électorales".

"Certains tentent de détourner l'attention"

A la veille des échéances électorales, il met en garde : "Quand on joue avec le feu, on finit par se brûler". Selon son interprétation, il y a certes "un malaise" mais "certains tentent de détourner l'attention" pour ne pas que la population "voit ce qui se passe au sein d'un parti" qu'il s'est abstenu de désigner mais qui paraît évident vue la couleur politique de certains meneurs des mouvements de lutte contre la vie chère... "Comment voulez-vous que la population se retrouve dans cette mascarade", déclare l'homme de droite, évoquant le cas d'Huguette Bello qui maintient sa candidature dans la seconde circonscription alors que son parti souhaitait la positionner dans la septième.

"Tôt ou tard, certains en payeront les conséquences à force de jouer au yoyo"

Il appelle aussi à l'union, en montrant du doigt le Conseil général qui a perdu sa majorité aujourd'hui. "Tôt ou tard, certains en payeront les conséquences à force de jouer au yoyo", assure-t-il. De son côté, il continue à soutenir le président sortant Nicolas Sarkozy, en rappelant que la France maintient toutes les protections sociales malgré la crise globale, contrairement à d'autres pays d'Europe tels que la Grèce ou encore l'Espagne qui pratiquent actuellement des plans d'austérité drastiques.

Par ailleurs, Serge Camatchy tient aussi à dire "qu'il faut rendre à César ce qui appartient à César", à propos de la baisse du prix de la bouteille de gaz. "C'est une initiative de la Région", tient-il à rappeler, à l'heure où les mouvements de lutte contre la vie chère tente de tirer la couverture à eux.
Mercredi 22 Février 2012 - 17:37
Lu 1717 fois




1.Posté par ASSENJEE.M le 22/02/2012 16:48
Tiens voila le Camatchy,il brigue quoi celui la?

2.Posté par Noé BABET le 22/02/2012 16:52
noe974
"Casser, ce n'est pas la bonne voie" , pas toujours vrai ..
Parfois il faut tout casser pour avoir le renouveau ....
L'histoire de l'humanité en est un exemple ...
Destruction .... plus tard Reconstruction !

« Le monde a soif d’amour : tu viendras l’apaiser. » [Arthur Rimbaud]

3.Posté par un faux gentil,mais qui bouille!!! le 22/02/2012 17:45
"Il invite la population à s'impliquer dans la vie des quartiers".

avec quel moyen Mr Camatchy?
si mon ventre lé vide et mi vois sa'd lé zot i grossis à vue d'oeil en abussant su nous.
ou comprends pas le messsage monsieur de la droite,
c'est pour sa se résultat
et dit merci band créole que lé trop gentil,mais combien de temps!

4.Posté par JORI le 22/02/2012 17:46
"les élus ont été "absents"." parle t il de lui?.
"jeunesse manipulée à des fins électorales". Mais tous les partis font cela, preuve en est quel parti n'a pas son club de jeunes aujourd'hui?.
"Vous devez aussi réagir" , à la bonne heure!. Nos élus nous mettent ou nous laissent dans la merde et c'est à la population de réagir. Mais à quoi sont indemnisés nos élus et donc Camatchy?.
Je ne vois pas en quoi le cas Bello préoccuperait il Camatchy?. Juste histoire de dire quelque chose peut être.
Concernant la Grèce et l'Espagne, je rappelle juste que ce sont Sarko et Merkel qui leur imposent cette pression financière et donc cette austérité. Pourquoi, tout simplement parce que si la Grèce sortait de l'Euro, on plongerait dans l'inconnu, l'inédit et personne n'aime l'inconnu et encore moins les places boursières.
C'est vrai, la Région est à l'initiative du 15 € la bouteille de gaz et ce durant l'année 2012. L'année 2013 s'annonce déjà chaude, mais la Région a un an pour y réfléchir et trouver une solution pérenne, mais j’en doute fortement.

5.Posté par Alé cachette!!! le 22/02/2012 22:37
Sir Camatchy, vous me faites pensez à un roi que j'ai connu jadis et qui fût votre mentor!!!
Alé cachette et attend out tour!!!

6.Posté par revolté le 23/02/2012 04:16
vous les politiciens vous etes la pour le bla blabla mais que faites vous de concret? Mr President de la region a fait baisser le gaz ben oui politiquement il a besoin de la population bientot les elections et apres que ce passera t'il ? qu'a t'il fait a ala table des négociations il y a quelque jours de cela? droite ou gauche tous les memes vous ne savez rien du mal etre dela population avec deux salaire on ne s'en sort plus parce qu'il faut tout payer et on na rien en retour n'en parlons pas les personnes avec un salaire ou au minima ou les retraités .vous avez tou les frais payer et quand le bezement le la i rabache toujours les meme choses .Mw mi dit i la jeunesse i doit reprendre la politique tous changer dansles 24 communes arreter ce monopole tous frais payé!!! entre un prefet qui n'écoute pas la population et des élus en soif du pouvoir on n'est bien lotis

7.Posté par petite citoyenne le 23/02/2012 08:14
Les violences urbaines liées à la problématique de la vie chère et en particuliers aux coûts des carburants constituent certes une préoccupation majeure mais je doute que le mouvement d'Emergence Réunion ait organisé une conférence de presse rien que pour réagir à cette actualité...
Quels étaient donc les sujets abordés ?
Cela nous intéresse aussi, en particuliers en cette période pré électorale où nous avons besoin d'être éclairés sur les positionnement des uns et des autres et leurs motivations...
C'est dommage que l'actualité brûlante évince le reste...

8.Posté par Alé cachette!!! le 23/02/2012 10:23
Baisser le gaz!!! C'est comme le POP ordinateur, un feu de paille comme dirait l'autre...De toute façon Sir Robert est plus malin que Sir Verges, il saura comment acheter les réunionnais. 1-Pop: achat de voix par le biais de bon de 500 euros pour les jeunes qui iront urnes des cette année, "DiRob, la fé pou nou, li la donn a nou in l'ordi pou zoué"./ 2- Gaz: Sir Robert peut-il nous expliquer pourquoi seulement avant les élections, le prix du gaz est descendu? "DiRob, la fé pou nou, li la baisse lo gaz pou nou, lé gaillard mais solmen ma poin rien pou met dan marmite". Voilà, rien que des maux qui ne sont pas soignés!!!!!!
Pendant ce temps ces politiciens de gauche, de droite, de centre, de derrière qui font bonne figure mais au bout du compte ne savent pas tenir leur promesse des dernière élections: "combattre pour le peuple et non pour leur poche". excusez-moi: "combattre pour leur revenu et non pour les autres". Quand sir Robert dit qu'il est au service du peuple, parce que sir Robert ne peut pas payer son pétrole pour sa caisse, c'est les contribuable qui paie pour lui, en plus du chauffeur.
Alé cachette et attend out tour!

9.Posté par Courage le 24/02/2012 02:29
C'est courageux d'appeler aussi la population à réagir alors que tout le monde n'en appelle qu'aux élus...
Courageux d'en appeler à la responsabilité citoyenne.
C'est courageux d'afficher votre soutien au président sortant en cette période où beaucoup ont peur d'afficher leur positionnement.
Même s'il savent que c'est l'homme de la situation, ils ont peur de se faire tirer dessus à boulet rouge, surtout dans ce contexte social précis...
"Une Réunion forte dans une France forte" c'est une Réunion gouvernée par des élus courageux...
Nous avons besoin d'un président courageux mais aussi de députés courageux à la Réunion, sinon où est la Réunion forte ?
Nous avons besoin de candidats capables de porter des propositions courageuses et défenseuses des valeurs de la Républiques à ces prochaines échéances.
Nous citoyens, nous avons besoins que nos élus nous donnent l'envie d'assumer nos responsabilités citoyennes. Pour cela, ils doivent aussi nous donner l'exemple, par des projets courageux.
Ce n'est pas la démagogie, l'incitation au trouble de l'ordre public, l'insulte aux règles démocratiques et aux valeurs de la République qui vont nous encourager.
Si vous pensez en avoir les capacités, si vos alliés sont capables de vous soutenir, ayez ce courage de vous positionner et de nous ouvrir la voie vers plus de responsabilités.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales