Société

Embauche locale dans l'Education nationale: "La situation s'améliore en 2013", selon l'Ajfer

L'Ajfer, avec à sa tête son président, Gilles Leperlier, a été reçue ce matin au Rectorat. Elle voulait des informations sur "l’état des recrutements au sein de l’Education Nationale à La Réunion". Dans un communiqué, l'association assure qu'il y a une "amélioration due essentiellement à l’ouverture de postes supplémentaires aux concours correspondant aux besoins réels de l’île". Voici ce communiqué:


Embauche locale dans l'Education nationale: "La situation s'améliore en 2013", selon l'Ajfer
"La situation s'améliore en 2013
 
Dans la poursuite de son combat pour la priorité à l’embauche des Réunionnais, l’AJFER – Nou Lé Kapab s'est rendue ce mardi 3 septembre au Rectorat, afin d'obtenir l’état des recrutements au sein de l’Education Nationale à La Réunion. 
 
A ce titre, une délégation de l'AJFER - Nou Lé Kapab a été reçue par Xavier Le Gall, Secrétaire général de l’Académie de La Réunion et Jean-Luc N’Guyen-Phuoc, Directeur de cabinet du Recteur, Thierry Terret. 
 
Quatre années de luttes ont finalement payé : le rectorat choisi enfin de faire la transparence en nous fournissant les chiffres du recrutement, et particulièrement sur la place des personnes nées à La Réunion, en poste au sein de l’Académie. 
 
Xavier Le Gall nous a affirmé, que depuis la nouvelle rentrée près de 88% du personnel du second degré sont originaires de La Réunion. Pour le 1er degrés le concours étant local et en nombre suffisant pour la rentrée 2013, le recrutement se fait principalement à La Réunion. 
 
Une amélioration du essentiellement à l’ouverture de postes supplémentaires aux concours correspondant aux besoins réels de l’île. Le secrétaire général de l'Académie a indiqué que le Ministère fait preuve d'une "écoute importante" sur le sujet des Réunionnais dans l'Education Nationale, notamment avec la "réussite exceptionnelle" aux concours à La Réunion. 
 

Embauche locale dans l'Education nationale: "La situation s'améliore en 2013", selon l'Ajfer
Concernant les catégories B et C, les représentants du rectorat nous ont affirmé qu'il n'y avait aucune entrée et que le recrutement était "local et réservé". Quant aux chefs d’établissement, Jean-Luc N’Guyen-Phuoc nous a affirmé que la moitié d’entre eux était originaire de La Réunion. 
 
L’AJFER – Nou Lé Kapab se réjouit de la démarche de transparence, longuement attendue et aujourd’hui engagée par le rectorat. La situation démontre bien que la volonté politique d’ouvrir le nombre de postes aux concours en fonction des besoins réels de l’île, mais aussi les systèmes de bonifications tels que les 1 000 points peuvent permettre aux jeunes Réunionnais d’accéder plus facilement aux postes disponibles dans le département. 
 
De fait, l’AJFER – Nou Lé Kapab réaffirme la nécessité d'harmoniser le système de bonification, comme celui des 1000 points des enseignants et d’adapter le nombre de postes en fonction des besoins dans l'ensemble des secteurs de la Fonction Publique, afin de permettre aux Réunionnais désireux de travailler dans leur île de pouvoir le faire, et de réduire les délais beaucoup trop longs pour un retour à La Réunion. 
 
Pour l’AJFER – Nou lé kapab,
Gilles LEPERLIER
Président"
Mercredi 4 Septembre 2013 - 14:30
Lu 955 fois




1.Posté par gratou le 04/09/2013 15:04
et les enseignants dans tous ces chiffres ?

2.Posté par Ti tang la kour le 04/09/2013 15:41
Moin mi trouv que le rectorat i joué la transparence parce que justement cette année la situation lé meilleure. Sinon mi trouv que l'AJFER c'est finalement le seul l'association qui existe et qui continu le combat même quand na point z'élection. Chacun son band idée mai mi trouv que bana lé correct dan zot bataille et que zot i larg pa et moin mi encourage band jeune la.

3.Posté par DON PAKE le 04/09/2013 15:59
Génial et après ? 30% de chômeurs à la Réunion. 53% à St Joseph... On doit fêter une bonne nouvelle ?

4.Posté par Zbob le 04/09/2013 16:12
Faut arrêter avec ces conneries.
le gourou aux petit pieds du PCR se croit fort mais ces données sont tous les ans consultables en particulier pour les enseignants ( mais quand on est borné on fait semblant d'ignorer que ces données existent),et s'il y a encore de méchants Zoreils qui arrivent c'est souvent pour deux raisons principales:
1) il n'y a pas , dans certaines disciplines, de Réunionnais susceptibles d'être nommés sur des postes de titulaires
2) Certains Réunionnais titulaires, travaillant en métropole comme enseignants s'y trouvent bien et n'ont pas forcément envie de rentrer , du moins pas dans l'immédiat pour différentes raisons comme , d'après un voisin qui vient justement de regagner sa terre natale après 15 ans passé là bas:"pour ne pas retomber sous l'emprise de la famille qu'on aime mais qu'on trouve parfois envahissante" ( eh oui , pas faux) ou bien encore "parce qu'en métropole , il y a des tas de belles choses à voir - régions, villes, musées et que les enfants en ont bénéficié, ce qui leur a permis de parfaire leur culture générale"

Le petit gourou se prend pour un messie...mais non!!!

5.Posté par Gromale le 04/09/2013 17:35
L'AJFER félicite donc le travail des parlementaires socialistes, c'est bien.

6.Posté par Zbob le 04/09/2013 18:00
Les parlementaires socialistes n'ont rien à voir là dedans.
le rectorat , qu'on l'aime ou pas applique strictement les textes de lis concernant les nominations et les mutations depuis des années...
En tout cas en ce qui concerne les enseignants , quoi que le PCR et ses sbires racontent depuis des années ( souvenez-vous des conneries du genre "des charters de Zoreils débarquent pour passer les concours de PE...et vont prendre toutes les places!!!" mensonges bien sûr et émotion qui permettait d'oublier qu'en disant cela, le PCR prenait nos étudiants pour des cons incapables d'avoir le concours!!!

7.Posté par Gromale le 04/09/2013 18:11
@ 6 : et le recteur il a été nommé quand ? Et le rectorat n'applique pas strictement les textes, puisque sur les mutations c'est à la libre appréciation des rectorats et syndicats.

8.Posté par Boa Bill le 04/09/2013 18:27
"Embauche locale dans l'Education nationale: "La situation s'améliore en 2013", selon l'Ajfer "

Moi j'ai un "âgedefer" ! Ces comiques exigeant l'embauche locale nous resservent les plats réchauffés du funeste pcr ! Les Réunionnais sauront se souvenir lorsque ces comiques se présenteront aux futures élections... Si Dieu me prête vie, je serai là aussi.

9.Posté par L Eloi de st-suzanne le 04/09/2013 20:10
En attendant le Gilles lé tankil a gratte son cul au cabinet de Momo Gironcel....
Allé cachette (...)

10.Posté par ndldlp le 04/09/2013 22:31
9.
info intéressante..

11.Posté par réunionnais muté contre son gré le 04/09/2013 22:02
Le problème avec le rectorat c'est qu'il privilégie l'embauche de contractuels non qualifiés pour exercer des fonctions que des titulaires réunionnais pourraient eux mêmes exercer; les places étant prises par les contractuels, les titulaires sont obligés de muter en métropole (trop souvent contre leur gré!). M. Leperlier me répondra "normal", les contractuels coûtent moins cher au rectorat. Sauf que ce sont des personnels non qualifiés qu'on met devant nos enfants...et on me parle de transparence et d'amélioration !!!!!!???
Il faut travailler son sujet avant de produire un écrit M. Leperlier. Sachez que le rectorat ne vous dira que ce que vous avez envie d'entendre! Un conseil: intéressez vous plutôt aux personnes concernées par les mutations et non aux guignols qu'on peut trouver au sein de l'académie de La Réunion!!!

12.Posté par Zbob le 05/09/2013 06:17
à Gromale:
le recteur c'est tout à fait autre chose, Recteur c'est un poste politique ( au passage je note que lorsque M Cadet a été nommé Recteur en métropole , je ne sais plus où, je crois que c'était à Poitiers, personne là bas n'a protesté parce que ce n'était pas un mec de la région), n'oublions pas que c'est le deuxième personnage en ordre d'importance représentant l'état dans une région après le préfet ( sauf dans la nomenclature de Thierry Robert bien sûr!) il est le représentant du ministre de l'éducation et à la Réunion, c'est sans doute le premier employeur. C'est l'état qui le fait et qui le défait ( beaucoup , après un passage dans un rectorat , retournent ensuite dans leur corps d'origine et ne deviennent pas recteur ailleurs)

à Poste 11:
Comme partout l'état ( ici le rectorat) emploie des contractuels moins payés et moins formés ( pas tous d'ailleurs , vous seriez étonné) comme dans toutes les administrations . A la poste par exemple , pourtant service public - de moins en moins reconnaissons -le, 30% des gens ne sont pas titulaires.
C'est vrai que chez nous , au rectorat , il y a quantité de "bras cassés" incompétents qui se tournent les pouces au vu et au su de tous depuis des années et qu'ils sont protégés par certains syndicats pour des motifs obscures...ce sont les mêmes qui souvent s'absentent, se cachent pour ne rien faire ...La masse des autres employés fait globalement bien son boulot même si parfois , un peu plus de compétences et d'envie de bosser ne seraient pas de trop.

Les rectorats dans la France entière ont toujours fait cela , autrefois on appelait ça des maîtres auxiliaires... et ils représentaient , dans les années 70 jusqu'à 30% aussi des enseignants...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 16:50 Les écoles de Saint-Louis au bord de l'explosion

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales