Sport

Elysée Boyer dompte les trois cirques en 6h32 devant Thierry Chambry

Une semaine après avoir remporté la Boucle de la Roche Écrite, Elysée Boyer s'est imposé sur ses terres lors de la 15ème édition de la Cimasalazienne, le tour du Piton des Neiges. Après un début de course parmi le peloton de tête, le jeune Salazien a pris le pas sur Thierry Chambry entre le Col des Bœufs et le village d'Ilet-à-Vidot. Chez les féminines la reine du Grand Raid, Marcelle Puy, l'emporte devant Maud Combarieu en établissant un nouveau record.


Seconde victoire en une semaine pour le Salazien - Image Runraid
Seconde victoire en une semaine pour le Salazien - Image Runraid
Il ne faisait pas partie du trio de tête au Cap Anglais hier matin et pourtant, c'est chez lui, dans le cirque de Salazie, qu'Elysée Boyer s'est imposé au terme d'une boucle de 53 kilomètres riche en rebondissements.

Après un lâcher de 410 coureurs à 6h01 dimanche matin, il fallait attendre un peu plus d'une heure avant de voir Freddy Thévenin franchir le premier, le majestueux Cap Anglais du haut de ses 2.180 mètres. Suivi de près par Guy-Noël Lebon et Thierry Chambry, le leader de la course attaque alors la montée vers le Gîte Dufour, il est 7h15.

Une fois passé le Bloc à Cilaos et le premier ravitaillement, le vainqueur de l'édition 2007 de la Diagonale des Fous, Thierry Chambry, fait parler la poudre et revient avec puissance sur Freddy Thévenin, alors leader. En l'absence des Mussard, Oulédi et Parny, la concurrence est réelle, le rythme est fou et il faut aussi compter avec les nombreux coureurs sans dossard qui tiennent la cadence des 100 premiers concurrents.
Seules deux heures auront suffit à atteindre la Roche Merveilleuse. Pendant ce temps, le serre-file passe le Cap Anglais et rattrape la queue de la course et ses premiers abandons.

Sous un soleil de plomb et un ciel dégagé, la tête de la course emprunte la route départementale 242 après un passage obligé par la Roche Merveilleuse et ses spectateurs. Le sentier du Col du Taïbit est en approche et avec lui la fatigue et la tisane "Ascenseur" de Ian Winckless.
Le coureur de l'équipe Deniv 974 prend alors le large en compagnie du Salazien originaire de Mare-à-Martin qui n'est plus qu'à 15 minutes derrière. Du côté des féminines, Marcelle Puy passe en flèche suivie de près par l'infatigable Maud Combarieu.

Elysée Boyer passe en tête chez lui, à Salazie

Après une très courte halte à Marla, les "fous" de la Cimasa se lancent à l'assaut du Col des Boeufs et de son hors-d'oeuvre, le contre-fort du Gros-Morne menant à la Plaine des Tamarins. Elysée Boyer revient fort sur le leader qu'il finit par dépasser au niveau de Grand-Sable après le check-point du Col des Bœufs et ses soupes chaudes.

Visiblement affaiblit par la succession des trois premiers cols, Thierry Chamby ralentit la cadence et laisse passer le missile salazien qui passe à Ilet-à-Vidot en tête du classement. Il ne reste que quelques encablures avant l'arrivée au gymnase d'Hell-Bourg, il est seulement midi et le gros des coureurs est encore entre dans le Taïbit et à Marla.

Un an après avoir décroché une honorable 10ème place et une semaine après sa victoire sur la Boucle de la Roche-Ecrite, Elysée Boyer franchit la ligne d'arrivée devant ses proches en 6h32 minutes, avec 8 minutes d'avance sur Thierry Chambry. Marcelle Puy se classe logiquement première chez les féminines en explosant le précédent record de Maud Combarieu, en 7h57 minutes.

La fête était belle à Salazie, Mafate et Cilaos hier. Une fête qui s'est prolongée jusqu'à l'arrivée de la dernière finisher, Marie-Andrée Hoarau, qui termine, sous les applaudissements, après 14h01 minutes de course.
Lundi 31 Août 2009 - 10:45
Ludovic Robert
Lu 1575 fois




1.Posté par TCHAZ le 31/08/2009 17:01
Félicitation à Marcelle PUY qui remporte cette course en mettant un vent mémorable à sa poursuivante et le tous en cramant le record en moins de huit heures . Félicitation de ton beauf Marcelle

2.Posté par runraid le 01/09/2009 09:59
Bravo à Marcelle, leader incontestée des courses de montagne à la Réunion !
Mais parler "d'un vent mémorable à sa poursuivante" , n'est-ce pas un peu exagéré ?
Maud Combarieu a bien résisté à Marcelle et passe au Col du Taibit à 6mn, ce qui n'est pas beaucoup sur ce type d'épreuve ...
Et à l'arrivée, 10mn séparent ces 2 championnes : Marcelle pulvérise l'ancien record de Maud mais Maud également le pulvérise en 8h07 (contre 8h27 pour l'ancien)

3.Posté par runraid le 01/09/2009 10:07
Petite précision au sujet de cet article très complet ...
La dernière finisher, Marie-Andrée Hoarau, termine à 20h01, après 14h de course !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 15:32 Surf: Johanne Defay est 5e mondiale

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales