Société

Électricité à Mafate : Un vaste projet de renouvellement des équipements lancé


Électricité à Mafate : Un vaste projet de renouvellement des équipements lancé
Le Sidélec a présenté ce vendredi son projet de pérennisation de la fourniture d'électricité à Mafate.

Objectif de ce vaste projet: réhabiliter les installations électriques vieillissantes de 316 foyers mafatais, dont les générateurs et les panneaux photovoltaïques doivent être renouvelés."De nombreuses installations électriques sont en fin de vie. Certains panneaux de photovoltaïques sont vieux de 15 ans", souligne Daniel Alamélou, le président du Sidélec. Coût total estimé de l'opération à venir: 14 millions d'euros.

"Aujourd'hui, nous en sommes au stade de l'instruction pour le financement de ce dossier, explique-t-il. Mais ce programme devrait durer 4 à 5 années". Le début des premières opérations est espéré dès la fin de l'année 2013.

80% du projet sera financé par le fonds CAS FACE, un outil de financement pour développer l'électrification du réseau rural. "Il s'agit d'un dossier emblématique qui lorsqu'il sera terminé, pourra être érigé en exemple. Il s'agit d'améliorer la qualité de vie et le quotidien des Mafatais. Les fonds qui seront dédiés représentent deux années de dotation globale pour La Réunion. Il s'agit donc d'un effort conséquent", explique Dominique-Nicolas Jane, directeur général du CAS FACE, actuellement en visite à La Réunion afin de contrôler de la bonne utilisation des fonds versés aux collectivités réunionnaises.

Ce dernier a d'ailleurs effectué une visite de terrain vendredi matin à La Nouvelle. Le reste à charge devra être financé par les collectivités locales. "Il nous appartient de rechercher des co-financements avec les communes, le Département et la Région", a souligné pour sa part Daniel Alamélou.

Une facture réduite pour les Mafatais

Le projet de réhabilitation prévoit un doublement de la puissance globale des installations, alors qu'en 15 ans, les équipements ont considérablement évolué en matière de consommation énergétique... et les besoins des Mafatais aussi. "Actuellement il y a une grande précarité énergétique à Mafate. Certaines personnes sont obligées de débrancher leur réfrigérateur pendant la nuit", souligne un chargé d'étude du Sidélec.

Bonne nouvelle pour les Mafatais, le renouvellement du matériel électrique devrait alléger considérablement leur facture électrique. Les contrats signés, il y a 15 ans pour certains, avec des sociétés de photovoltaïque n'étant en effet que peu avantageux.  "Les Mafatais paieront quatre à cinq fois moins chers qu'actuellement", explique Daniel Alamélou.

Autre problématique développée au cours de cette conférence de presse, le démantèlement des générateurs et des panneaux actuels. Au bout de 15 ans, le fournisseur donne à l'utilisateur de panneaux photovoltaïque deux possibilités: renoncer à l'usage du générateur ou l'acquérir. Dans le premier cas, le démantèlement du générateur doit être pris en charge par la société. Au total, ce sont environ 6.000 panneaux qui sont à redescendre dans les bas. Les premiers courriers commençant à arriver chez les Mafatais, le temps presse donc pour le démarrage de ce chantier.
Vendredi 4 Octobre 2013 - 17:40
Lu 885 fois




1.Posté par contribuable le 05/10/2013 08:43
14 Millions pour 316 foyers, cela fait 44 304 € par foyer
Qui va payer ?
Le contribuable comme d'habitude

2.Posté par timagnol le 05/10/2013 10:45
Ces 44 000 euros par famille ou environ 11000 euros par pékin... effectivement (post 1), qui va les payer ?. Au fait, ce surcroît de puissance nécessitera des panneaux solaires + grands et des accus plus "kosto". Bonjour l'environnement et ... la décharge probable de l'ancien matos dans nos ravines poubelles plutôt que leur mise à la décharge (onéreuse) dans les bas ! Je suppose que notre "survolté" président du SIDELEC s'est fait berner par sa technostructure car il doit y avoir sans doute quelques possibilités d'équipement collectif en petite hydraulique, moins chère...Le syndrome Gonthier est rappelons le présent dans Mafate, autrement dit la continuité dans la médiocrité reste d'actualité !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales