Social

Elections professionnelles : on vote en masse

Près de trente mille fonctionnaires territoriaux sont appelés aux urnes depuis huit heures, ce matin, pour élire leurs représentants syndicaux. Quel sera le taux de participation ? Selon Armand Hoarau, secrétaire général de l’Unsa, les barrages filtrants ne devraient pas perturber la fréquentation des bureaux de vote.


Elections professionnelles : on vote en masse
Les bureaux de vote ont ouvert à l’heure ce matin dans les collèges et les lycées pour les Techniciens ouvriers de services, et les mairies, au Conseil général, et à la Région Réunion, pour les salariés territoriaux de la fonction publique.
Ils sont près de 30.000 fonctionnaires territoriaux à élire depuis huit heures, leurs délégués syndicaux. Même si le déroulement du scrutin est émaillé de quelques incidents isolés: affichage illégal et irrégularités habituelles, l’atmosphère est resté bon enfant jusqu’à midi.
Les représentants des syndicats annoncent une participation élevée dans plusieurs mairies. C’est le cas à Saint-André, Saint-Louis et Saint-Pierre. C’est aussi le cas au Conseil régional.
Mais en ce qui concerne les mairies, il semblerait que les élections municipales aient laissé des traces. Pour rappel, le changement de majorité municipale a provoqué des vagues de licenciements, et une levée de boucliers du côté des syndicats.
Faut-il voir dans cette importante participation la réponse de certains élus à ces représentants syndicaux? “Sans aucun doute”, répond un secrétaire général de syndicat.
Si le taux de participation sera également élevé chez les TOS, c’est grâce avant tout au vote par correspondance, qui "peut atteindre 30 %”, selon un syndicaliste.
Cette première estimation augure-t-elle une participation au dessus de 50%? C’est la condition réglementaire pour qu’il n’y ait pas de second tour.
N'ont voté aujourd'hui que les fonctionnaires territoriaux. Les employés du privé le feront le 6 décembre prochain.
Jeudi 6 Novembre 2008 - 12:21
Jismy Ramoudou
Lu 519 fois




1.Posté par Bill Vesée le 06/11/2008 13:10
Quelle pagaïlle, la démocratie des uns, n'est pas la démocratie des autres, ben on n'est pas au bout du tunnel (de la route arlèsienne/littorale)

2.Posté par mél450 le 06/11/2008 15:33
on se croirait un dimanche d'élections municipales à l'école Hyppolitte Foucque de Saint-Louis. Depuis l'ouverture des bureaux ce matin c'est la grande affluence, il y a encore la queue à l'heure où j'écris ces quelques lignes (15h25). Comme pour les élections municipales on trouve quelques personnes habillées de vert, d'autres de rouge. A saint-louis suite aux licenciements, déplacements, brimades en tout genre de ces derniers mois un seul syndicat a osé prendre la défense des employés et quand on sait le nombre de titularisations ayant eu lieu sous l'ère hamilcaro, on peut imaginer que les résultats ne plaîront sans doute pas au nouveau maire communiste.

3.Posté par El bourracho le 06/11/2008 19:24
Parait qu'il était tout rouge et transpirant et qu'il tenait l'urne des deux mains. Il avait peur qu'on lui pique son joujou préféré.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales