Social

Elections professionnelles : le SAFPTR triomphe à Saint-Louis

Le “hasard” de l’annonce en conseil municipal, par le maire Claude Hoarau, de la prochaine titularisation de 500 employés communaux, mercredi soir, la veille du scrutin, pouvait-elle changer le verdict des urnes, lors du second tour des élections professionnelles ?


Elections professionnelles : le SAFPTR triomphe à Saint-Louis
Les représentants du Syndicat autonome de la fonction publique territoriale de La Réunion (SAFPTR) ont longtemps redouté les conséquences d’une telle annonce sur l’issue du vote.
Pouvait-elle faire pencher la balance en faveur de la CFDT, implicitement soutenu par la CGTR, puisque bizarrement la Confédération générale du travail de La Réunion avait décidé de ne présenter aucune liste pour ces élections professionnelles à Saint-Louis ?
Il n’en a rien été. Cette fois encore, le SAFPTR a gagné avec une confortable avance. Sur 2000 votants et 1545 suffrages exprimés, le SAFPT totalise 842 voix (55%) contre la Confédération française démocratique du travail, 703 voix (45%).
C’est donc un nouveau succès pour le syndicat autonome qui se félicite de la très forte participation (75%) et de l’excellente organisation du scrutin mis en place par la mairie de Saint-Louis.
Le SAFPTR, seul syndicat à s’être vraiment mobilisé pour défendre les employés communaux brimés et menacés de licenciement par les nouvelles majorités municipales depuis mars, récolte encore les fruits de son travail.
Et même quand il n’y a pas de changement de majorité dans la commune, cela n’empêche nullement le syndicat d’arriver en tête. C’est le cas à Sainte-Marie, deuxième et dernière ville où il y a eu un second tour des élections professionnelles.
Le SAFPTR a obtenu 48% des suffrages exprimés, la CFDT: 37%, FO: 8% et la CFTC: 5%.
Hier soir, les représentants du syndicat autonome affichaient leur satisfaction et ce au terme d’élections professionnelles qui parfois se sont déroulés dans un climat très tendu…
Vendredi 12 Décembre 2008 - 09:02
Jismy Ramoudou
Lu 793 fois




1.Posté par Albert Ebasque le 12/12/2008 09:26
-"En général, les biens provenant du hasard sont ceux qui provoquent l'envie."
Aristote- oche aou

2.Posté par Michel le 12/12/2008 11:24
La CGTR est elle un syndicat pour un parti politique? La question se pose quand on voit son silence lorsque les maires de gauche ont déplacé des personnels et même cassé des arrêtés de stagiarisation de lauréats de concours. La CGTR ne voulait pas "gêner" des camarades maires. Pitoyable et grotesque.

3.Posté par El bourracho le 12/12/2008 12:35
Félicitations unanimes pour ce syndicat. C'est vrai que la CGTR a brillé par son absence lors des conflits d'employés communaux avec les nouvelles municipalités installées et camarades du syndicat.
Que défend la CGTR et surtout qui défend-t-elle ?
Nous avons bien vu que ce syndicat ne se mobilise pas pour des employés brimés. ces combats sont autres, n'est-ce-pas ?

4.Posté par Mélissa le 17/02/2014 10:26
Le droit de vote est prononcé dans les protocoles de vote,que l'organisateur doit s'informer pour les respecter

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales