Social

Elections professionnelles: L'EPSMR donne raison au salarié inscrit à son insu


La semaine dernière, le syndicat CFDT "Santé Sociaux" accompagnait un salarié de l'Etablissement public de santé mentale de Saint-Paul contre un autre syndicat aux pratiques douteuses.

Le salarié de l'EPSMR avait été inscrit contre son gré sur la liste électorale d'un syndicat en lice pour les élections professionnelles du 4 décembre 2014.

La direction des ressources humaines de l'EPSMR n'a pas tardé à mener sa petite enquête interne. "Après avoir procédé aux vérifications matérielles d'usage, explique le directeur adjoint des ressources humaines, l'EPSMR a manifesté son obligation de donner une suite favorable à la requête du salarié".

Le syndicat qui a procédé à l'intégration sur sa liste de cette personne, sans même l'en informer, continue de contester les accusations de "faux et usage de faux" que mentionne la victime de ce tour de passe-passe.

Un salarié projeté à son insu sur une liste électorale : ce fait pourrait tenir de la mauvaise plaisanterie si d'autres syndicats ne prenaient la chose comme une mauvaise habitude prise par des responsables syndicaux peu impliqués. Le phénomène n'est pas si isolé. Selon Expédit Lock-Fat, secrétaire général CFDT Santé Sociaux, cette pratique, répandue dans certains syndicats, évite à leur responsable de faire réellement du terrain et de faire le travail nécessaire pour séduire des volontaires.

Pour ce salarié de l'EPSMR, la mauvaise surprise n'aura duré que quelques jours, malgré la clôture des listes électorales lors de sa demande de rectification. La direction RH de son établissement a procédé à l'irrecevabilité de la déclaration de candidature présentée par le syndicat indélicat.
Lundi 3 Novembre 2014 - 18:15
LG
Lu 860 fois




1.Posté par KLD le 03/11/2014 22:15
A l'insu de son plein gré................classique !

2.Posté par mustaroro le 04/11/2014 09:59
Si la sanction pour ce syndicat c'est juste l'enlever de la liste la punition n'est pas bien exemplaire.....

3.Posté par Démocrate le 04/11/2014 14:54 (depuis mobile)
le syndicat adverse ne riposte pas?
La CFDT assume et dénonce ces faussaires connues ...

Quand on ose ca , ils sont capables de tout ... La DIRECTION a bien réagi pour une fois ...Mais la morale est entachée , ces méthodes sont honteuses ...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales