Politique

Elections européennes: Vers un taux d'abstention record à La Réunion?


Elections européennes: Vers un taux d'abstention record à La Réunion?
La fête des mères, le Sakifo et les communions ce dimanche ne facilitent pas la tâche des citoyens européens à La Réunion.

Les bureaux de vote de l'île sont quasiment vides à quelques exceptions près. A l’hôtel de ville de Saint-Denis, le taux de participation n'était que de 10% ce matin, soit 107 personnes, avec peu d'espoir d'une augmentation dans l'après-midi.

Aujourd’hui, 607 426 Réunionnais sont appelés aux urnes mais pour l’instant seuls 7,75% sont allés voter entre 8h et midi.

Elections européennes: Vers un taux d'abstention record à La Réunion?
Reichad est allé voter car c'est le neveu de Younous Omarjee, député européen et candidat aux élections. "Avec la Fête des mères, si mon oncle n'était pas candidat, je ne pense pas que j'aurais pris le temps de voter, simplement parce qu'avec tout les événements de ce weekend, le timing n'est vraiment pas bon", explique-t-il.

Ceux qui ont pris le temps de voter un dimanche matin parce que "c'est important" et "notre devoir de citoyen", sont donc largement minoritaires.

Les Réunionnais, comme tous les européens, doivent choisir entre 19 listes pour désigner 3 élus ultramarins. Mais vu la tendance de ce dimanche, La Réunion pourrait connaître un taux d'abstention record.
Dimanche 25 Mai 2014 - 13:29
SH
Lu 5768 fois




1.Posté par DANORD le 25/05/2014 19:09
En avant première les réactions de l'mps , le FN etc ..

Pas très compliqué de deviner ce que les partis politiques diront à l'issue du scrutin des européennes.

Pas de gros suspense pour les européennes de dimanche prochain. Les sondages se suivent et se ressemblent, esquissant un scénario bien établi. Une abstention record, une explosion du vote FN, peut-être en tête pour la première fois dans une élection nationale, au coude-à-coude avec l'UMP, un PS qui stagne loin derrière et une contre-performance des écologistes d'EELV, au moins au regard de leur performance de 2009. L'Express peut d'ores et déjà imaginer quelles seront les réactions des Etats-majors des différentes formations dimanche soir. Petit exercice de journalisme d'anticipation.

Marine Le Pen, présidente du FN: "Malgré des tentatives d'endormissement menées par le pouvoir, le peuple français a exprimé son rejet clair du diktat européiste. Plus que jamais, les Français ont fait savoir qu'ils refusaient l'immigrationnisme incontrôlé et le libéralisme mondialiste, pierres angulaires de la politique bruxelloise, validée, accords après accords depuis trente ans, par le système UMPS en place. Mais, ce soir, celui-ci vacille. A travers tout le continent, a soufflé la voix des peuples, soucieux de préserver leur civilisation. Le FN appelle solennellement les patriotes européens à se regrouper derrière lui pour faire entendre leurs voix au sein du Parlement européen. Face au désaveu des urnes, le président de la République doit dissoudre l'Assemblée nationale dont la légitimité s'est envolée, à l'instar des promesses de changement du candidat Hollande."
Jean-François Copé, président de l'UMP: "les résultats de ce soir signent l'échec patent de François Hollande et des socialistes. Après la claque des municipales, nos compatriotes ont à nouveau sanctionné la politique du gouvernement. La nomination de Manuel Valls n'y a rien changé et les Français se sont bien rendu compte que, derrière les effets cosmétiques, le Premier ministre mène la même politique inefficace que celle de son prédécesseur. L'UMP prend acte du résultat inquiétant du FN qui ne propose aucune solution crédible pour l'Europe, à commencer par la sortie de l'euro. Mais personne n'est dupe. En faisant sciemment monter le FN pour tenter d'amoindrir la réussite du principal parti d'opposition qu'est l'UMP, François Hollande démontre ce soir l'existence d'un véritable système FNPS."

Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS: "c'est une défaite sévère, ne le nions pas, pour la gauche. Mais aussi et surtout pour la démocratie. En boudant massivement les urnes, les Français ont montré leur défiance vis-à-vis de leurs représentants et leur incompréhension vis-à-vis des politiques menées. Sans doute en raison d'un défaut de pédagogie auquel le Premier ministre et le président de la République auront à répondre dans les mois qui viennent. L'explosion de l'extrême droite, en France mais aussi chez nos partenaires européens, ne peut qu'inquiéter. Face à un discours de haine de l'autre, qui profite de la crise, il est de notre devoir de rappeler que la fraternité, la tolérance et la paix sont au coeur même du rêve européen. Le futur président de la Commission devra remettre ces valeurs au centre du jeu"

Jean-Luc Mélenchon, co-président du parti de gauche: "le scénario était déjà programmé et vendu par les médias qui ont tout fait pour faire monter la Bête immonde de l'extrême-droite. Marine Le Pen a su profiter de la désorientation du peuple de gauche, dégoûté de constater que François Hollande mène la même politique d'austérité libérale et suicidaire que son prédécesseur. Une politique pour les patrons, par les patrons qui rêvaient de signer le traité Tafta sans devoir rendre des comptes. Il n'est pas inintéressant de constater que les voix additionnées des partis progressistes, qui ont refusé la politique de Manuel Valls, talonnent celles du PS. Ce qui permet d'espérer ce soir une recomposition de la gauche. Je me félicite enfin du succès des listes anticapitalistes à travers l'Europe, notamment en Grèce, terre des philosophes et de la résistance à l'euro-Merkel"
Emmanuelle Cosse, secrétaire nationale d'EELV: "les écologistes s'inquiètent du recul démocratique que représentent l'abstention massive et la progression de l'extrême droite. Ce désaveu démontre que François Hollande n'a pas su répondre aux préoccupations de nos concitoyens concernant la financiarisation de la vie économique et les défis écologiques. EELV regrette la voie engagée par le Premier ministre vers une politique d'austérité qui n'est pas à même de répondre à la défiance démocratique et a donné les résultats que l'on sait en Europe du Sud. Seule une véritable conversion écologique permettrait la création d'emplois durable sur notre continent. Les écologistes continueront donc à jouer leur rôle de vigie aussi bien dans les institutions françaises qu'européennes"

Yves Jégo, président par intérim de l'UDI: "fidèle à ses valeurs européennes, le centre ne peut être que atterré ce soir face à l'abstention massive et la progression des idées d'extrême droite en France mais aussi chez nos voisins. Le vote FN, dont les Français seront les premiers à pâtir, se nourrit de l'absence de cap économique du président de la République. Il faut maintenant que celui-ci accélère franchement les modestes réformes engagées dans le cadre du pacte de responsabilité et s'attaquent aux déficits, cadeau empoisonné pour les générations futures. En renvoyant dos-à-dos FN et PS, l'UMP porte également sa part de responsabilité dans la banalisation des idées de Marine Le Pen. Idées malheureusement représentées largement aujourd'hui à Strasbourg. Comme une tache à la mémoire de Jean Monnet et de Robert Schuman."

2.Posté par Citoyen réveillé le 25/05/2014 19:55
Voilà des élections ô combien importantes ! Elles conditionnent notre devenir à tous. Ne pas faire l'effort de se rendre aux urnes, ne pas s'informer sur la vraie nature de cette prétendue "union" et voter pour y rester consiste effectivement à signer notre "arrêt de mort". Plus d'infos sur www.upr.fr

3.Posté par William le 25/05/2014 21:03
Post 1 : y'en a encore qui s'imagine qu'on lit les posts de plus de 3 lignes ???

4.Posté par onyx le 25/05/2014 21:22
C'est lamentable... alors que les réunionnais profitent largement de l'Europe. Pas beaucoup de choses ne se construisent ici sans les fonds européens, notamment... Manque d'information alors ? J'ai peur que le réunionnais n'ait même pas la "reconnaissance du ventre". Enfant gâté de la République qui affiche un j'm'en foutisme total alors qu'il est le premier à râler quand les choses ne vont pas.

5.Posté par Citoyen réveillé le 25/05/2014 22:31
Pourquoi voter pour une liste U.P.R. ?

L’Union Populaire Républicaine est le parti politique français connaissant la plus forte progression.
Pourtant, vous n’en avez jamais entendu parler dans les médias de grande diffusion.
Nous expliquons que les traités européens sont directement responsables du désastre actuel et nous en tirons les conséquences qui s’imposent, en proposant la sortie de l’Union européenne, de l’euro et de l’OTAN.
Une vision fidèle aux idéaux républicains, rejetant tout extrémisme et garantissant la liberté des peuples à disposer d’eux-mêmes.

=== NE PAS OUBLIER QUE ===

1 - L’UE est une construction antidémocratique qui fonctionne de manière autobloquante, au profit d’un fédérateur extérieur (USA) ;

2 - L’euro, qui détruit notre économie et nos acquis sociaux, finira par exploser comme toutes les monnaies plurinationales de l’Histoire ;

3 - L’appartenance à l’OTAN nous entraîne, contre nos intérêts, dans les guerres illégitimes et illégales de Washington ;

4 - Les partis « euro-critiques », qui ne proposent jamais officiellement le retrait de l’UE, divisent les Français sur les sujets polémiques.

6.Posté par FM le 25/05/2014 22:32
Les réunionnais ne croit plus au élus député encore moins la justice ! Elections européennes ici çà ne fonctionne pas encore, Viva la République Bananière

7.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 25/05/2014 23:11
Fête des mères ok , festins familiaux ok, pique-nique ok, mais le sakifo pa non M. SH mise à part emmerder les gens à la RVB, il ne faut pas croire que La Réunion tourne uniquement autour de cette chose kiltirel.

8.Posté par L''''Ardéchoise le 25/05/2014 23:21
Nul, naze, honteux, c'est comme mordre la main qui vous donne à manger !

9.Posté par snoopy le 25/05/2014 23:27
bien vu William et Onyx!!!!!!!

la pub, pour une fois, est trop courte, j'adore les Goldens!!!!!!!!!

10.Posté par J. Claude Barret/MAR/LPLP le 26/05/2014 00:02
Dans un communiqué le LPLP, le parti patriote indépendantiste vient de rappeler qu'il était le seul parti à appeler à boycotter la farce électorale du 25 mai, ce simulacre de démocratie,. Il se déclare pleinement satisfait du résultat, puis ce que massivement les réunionnais ont dit NON à cet Europe de caractère fascisant qui veut supprimer aux travailleurs leurs droits et aux peuples leur liberté et leur souveraineté.
Les réunionnais se rendent compte qu'ils ne sont plus seulement une colonie française, mais aussi européenne, ils ont dit NON au joug Impérial-colonialiste. Que les roquets de service locaux en tirent les conséquences. Minm montan par leskaliyé, la vérité i yinpoze ali. La conscientisation des masses semble être en marche, lo ziyé domoune i komanss rouver, tansiyon pangar

11.Posté par On le voit plus ! le 26/05/2014 09:00
Prochaine étape, Barret va appeler les Réunionnais à réveillonner à la St Sylvestre au lagon, et nous expliquera ensuite qu'il est le chef d'un grand parti...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales