Politique

Élections européennes : Jean-Mathieu Taristas compte sur le financement participatif

Mercredi 9 Août 2017 - 17:52

Après avoir quitté avec fracas le Front national après les départementales de 2015, Jean-Mathieu Taristas compte bien se relancer. Connu sur le web peï pour être derrière la chaîne YouTube La Réunion TV, le Saint-Paulois, qui s’est spécialisé dans le marketing de réseau social, se lance dans la bataille des Européennes. Sans le soutien d’un parti existant, il compte sur le financement participatif pour lancer sa campagne.


Après les départementales en 2015 vous vous lancez dans la bataille des européennes ? Pourquoi ?

J’ai été candidat FN en 2015 lors des départementales. Avec ce parti, j’ai connu beaucoup de désillusions en raison de soucis internes. La preuve que l’antenne locale ne fonctionne pas comme elle le devrait, c’est que Jean-Claude Otto-Bruc a été évincé, ce qui n’est pas plus mal pour autant. Mais globalement, c’était avec la vision du parti que je n’étais plus en accord. Avant, le FN de Jean-Marie Le Pen était un parti contre les sectes maçonniques. Avec Marine Le Pen, le parti s’est dénaturé et n’est plus ‘anti-système’. Il s’est positionné pour le mariage homosexuel et l’avortement. Je ne suis pas homophobe mais je suis contre le mariage homosexuel.

Pour l’ensemble de ces raisons, j’ai décidé de créer mon propre parti, qui est contre la mariage homosexuel, l’avortement et les sectes occultes maçonniques qui dirigent les pouvoirs européens, français et réunionnais. De plus, je propose ma candidature pour dénoncer l’attitude qu’ont la majorité des hommes et femmes politiques réunionnais qui ne sont là que pour le titre sans en remplir les fonctions. Jean-Hugues Ratenon, on voit qu’il fait des efforts, mais pour d’autres comme Thierry Robert, qui voulait devenir ministre des Outre-mer en faisant le pantin, c’est du n’importe quoi.

Je reconnais avoir fait des erreurs plus jeune en rejoignant le FN. Aujourd’hui, je suis plus âgé, mon caractère et ma vision politique s’affirment. Je pense avoir de quoi faire sortir les Réunionnais de leur situation actuelle en développant par exemple le marketing de réseau social, qui est l’économie du 21e siècle. C’est une opportunité qui peut faire baisser le chômage de 50% à La Réunion.

Vous financez votre campagne d’une manière un peu originale, en récoltant des fonds via le financement participatif ou crowdfunding sur le site Donaction. Pourquoi avoir fait ce choix ?

J’ai fait ce choix, car j’ai de l’expérience dans ce domaine. Dans ma vie professionnelle, je suis marketeur de réseau social. Le financement participatif permet de faciliter les dons entre le candidat et les citoyens. Un exemple : lors des départementales, on ne m’a donné que 300 euros en espèces pour faire ma campagne et malgré tout, j’ai pu faire un score assez honorable (NDLR : 4,91% des suffrages). Je suis maître de mes idées et je pense que pour ces élections européennes, je serai le candidat 2.0. En général, les candidats mettent beaucoup d’argent dans des prospectus tandis que moi je privilégierai les réseaux sociaux. Ce financement participatif durera jusqu’en 2019 et j’espère atteindre les 90 000 euros de dons récoltés.

Que dit la loi à ce sujet pour présenter des comptes de campagnes conformes à la réglementation ?

La législation n’est pas contre, ce sont des dons, c’est parfaitement légal tant que cela ne dépasse pas les compte de campagne. Lorsque la campagne de financement sera terminée, j’enverrai la somme récoltée à une personne de confiance qui sera mon mandataire financier*.

*Pour la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP), "en l’état des textes et dans la mesure où les fonds sont recueillis par un intermédiaire autre que le mandataire financier ou l’association de financement, la pratique dite du 'crowdfunding' (plateforme de financement participatif) ne paraît pas conforme à la législation relative à la perception de dons pour le financement des campagnes électorales, et est donc interdite dans le cadre des campagnes électorales. (Il en va de même pour le financement des partis politiques soumis à la loi n°88–227 modifiée)".

Note de la rédaction : Zinfos se désolidarise totalement des propos anti-homosexuels et anti-avortement de Jean-Mathieu Taristas. Nous lui avons donné la parole dans le cadre de la liberté d'expression, mais nous ne pourrons en aucun cas être tenus pour responsables de ses propos.
A Zinfos, nous avons toujours prôné la tolérance et ne cautionnons donc absolument pas ces idées d'un autre temps.
Zinfos974
Lu 1352 fois



1.Posté par Michel le 09/08/2017 22:02 (depuis mobile)

Le Con avec un grand C ...

2.Posté par Zozimé le 09/08/2017 23:38

Quan ou voi kiça lé maire à St-Pol, n'importe ki y peu l'être...

3.Posté par RIPOSTE974 le 10/08/2017 06:47

Le Gazé de service refait surface !

" contre la mariage homosexuel, l’avortement ... " de Mathieu Taristas , on lui conseil de rester sa Kaz , où est la tolérance pour ce candidat de pacotille qui souhaite faire campagne par le négatif en rejetant des êtres ciblés ?

4.Posté par Hugues Neau le 10/08/2017 09:22

Donner une tribune à l'idiot (triple) du village...Taristas Taritatum!!!

5.Posté par Bibi la bicrave le 10/08/2017 09:35

@Zozimé

C'est clair !

6.Posté par naufrage le 10/08/2017 09:44 (depuis mobile)

Donner la parole à un cinglé pareil et jouer à la vierge effarouchée ensuite.... zinfos bato fou.

7.Posté par Allo le 10/08/2017 11:21

Je comprends pas ce messieur,dans certaine videos il se vante de gagner beaucoup d'argent,et là il reclame de l'argent ????

8.Posté par Fabrice le 10/08/2017 13:29

Au fait, pourquoi a -t-il été viré de la Police ?

9.Posté par Raphaël Zacharie de IZARRA le 10/08/2017 16:11

Magnifique TARISTAS !

Voici un vrai progressiste intègre et qui a le courage de ses opinions ! Non être contre le mariage homosexuel n'est pas de l'homophobie ! Cessons de faire cet odieux amalgame idéologique ! Etre contre le mariage homosexuel, ce n'est pas être homophobe mais c'est être pour la préservation de la famille traditionnelle !

De même, être contre l'avortement ce n'est pas être contre la liberté de la femme, au contraire c'est être pour la vie, pour la maternité c'est à dire pour la vraie liberté féminine qui consiste à donner la vie !

Je soutiens sans condition la candidature de TARISTAS parce que je sais qu'il est intègre, courageux, qu'il défend des vérités éternelles, immuables, intemporelles, bibliques.

Raphaël Zacharie de IZARRA

10.Posté par Gaetan Georges le 11/08/2017 00:36

JM Taristas. Homme rigoureux, sérieux et honnête. Il est pourrait apporter un plus.

11.Posté par Abdel El fettouhi le 11/08/2017 02:31 (depuis mobile)

Vous pouvez faire confiance à JM Taristas pour son sérieux et son honnêteté il propose une alternative au système habituel j''aime son professionnalisme et veux faire connaître le monde du marketing relationnel qui est l''avenir le soutiens à 100%.

12.Posté par mario grana le 11/08/2017 08:43

bonjour voir les choses d'une facon etre positif rigoureux dans ses pensées bien a vous Jean Mathieu vos convictions sont la s'est le top garder le cap ok Mario

13.Posté par Boaz Touriel le 11/08/2017 16:37

Tu suis le chemin D'Obama et Macron, c'est vrai que l'exemple vient d'en haut. Ils ont osés et réussis. Pourquoi pas toi ? Continue c'est comme cela que l'on réussis.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter