Politique

Elections départementales : Debout la France en marche

La fédération départementale de Debout la France s'est réunie ce dimanche à Saint-Denis. L'occasion pour le parti de prôner le rassemblement et d'annoncer sa participation aux élections départementales des 22 et 29 mars 2015.


Les élections départementales (anciennement élections cantonales et régionales) se précisent. Les partis sont sur le pied de guerre. La fédération départementale de Debout la France, a développé ses objectifs, à l'occasion de la nomination de Hugues Maillot en tant que membre du bureau national. 

Le parti républicain et gaulliste indépendant, dirigé par le député Nicolas Dupont-Aignan, compte s'immiscer dans les batailles cantonales et régionales. "On aura des candidats sur des cantons où on aura de bonnes chances de dépasser les 5%", a précisé Hugues Maillot. Il ajoute : "Debout la France est le seul mouvement qui ait progressé au cours des cinq dernières années". 

Le parti a également accueilli dans ses rangs Fabrice Lebon. Le jeune leader de l'opposition à Petite-Ile, candidat sans étiquette lors des dernières municipales, voit le parti comme "une véritable solution alternative". Dans un contexte ou politique rime avec division, il prône le "rassemblement". Fabrice Lebon occupera ainsi la fonction de délégué de la 4e circonscription, de Saint-Pierre à Saint-Joseph. 

Le PLF 2015 dans le viseur

Debout la France a par ailleurs dénoncé le projet du gouvernement de supprimer la distribution des plis électoraux lors des prochaines échéances électorales. Une mesure qui s'inscrit dans le Projet de loi de finances pour 2015 et qui permettrait, selon le gouvernement, une économie de plus de 27 millions d'euros. Dans le collimateur de Debout la France : une mesure qui aura pour conséquence de "museler la démocratie". La distribution des bulletins de vote et des professions de foi dans les boîtes aux lettres était "le seul acte qui permettait l'égalité entre citoyens et entre candidats, petits et grands", précise Jean Jack Morel. Le conseiller national ajoute : "On ne fait pas des économies sur la démocratie". La fédération locale de Debout la France a souhaité interpeller les députés. "Si le projet de Loi de finances est voté, il n'y aura plus de vie démocratique en France", prévient-il.
Dimanche 2 Novembre 2014 - 18:33
AD
Lu 1664 fois




1.Posté par KLD le 02/11/2014 19:38
"il n'y aura plus de démocratie en France" : c'est avec ce genre de phrase que vous vous ridiculiser ............

2.Posté par ti kaf le 02/11/2014 20:37 (depuis mobile)
Hugues maillot un asper cui

3.Posté par noe le 02/11/2014 20:47
Tiens ! un mouvement de plus pour nous enquiquiner !

4.Posté par Debout le 03/11/2014 05:49
Bravo,

Moi je crois en cette alternative car je n'ai plus confiance en ceux qui nous gouvernent et appauvrissent notre pays de jour en jour ... le système UMPPS et je ne me reconnais pas dans la démagogie populiste du FN qui entretient la haine de l'autre avec des petites plaisanteries de mauvais goût ... Papa devenant un élément com de sa fifille afin d'adoucir l'image de ce parti familiale!

mon choix aux prochaines élections est fait ça sera Debout La France

5.Posté par Lolo LOCO le 03/11/2014 08:26
Ils auraient mieux fait de rester couchés...libre et assoupis! ça c'est un beau nom pour un parti!

6.Posté par Noé du SUD le 03/11/2014 08:39


L'expert du CUI, CIA ne sait pas qu'il ne passe pas tant il a une tronche de petit bourgeois !!!

7.Posté par armand le 03/11/2014 11:06
Moi, je dis oui à cette alternative, si la Réunion veut avancer c'est avec debout la France,
nous devons passer par un renouvellement de notre paysage politique,
çà fait plus de 40 ans qu'on nous sert la même chose,
en entrée,
en plat de résistance,
et en dessert,
arrête un peu!

8.Posté par LE CLAN !!. le 03/11/2014 11:23
ces zigotos sont entrain de travailler pour le petit bourgeois de la REGION l'ancien conseiller de l'etang sale sur la photo n'a t'il rien d'autre a faire sur sa commune???

9.Posté par Louis le 03/11/2014 11:36
Quoi le réunionnais y comprend! a toujours mettre en place des politiques que la toujours démontré que zot lé un band d'incapables,
regarde le conseil général, lé en faillite!
moin lé pour, que nous mèt de nouvelles têtes que la envie de faire.
d'autres aussi lé capable, si na la volonté!

10.Posté par Oscar DUDULE le 03/11/2014 11:51
M.Dupont Aignan est l'un des rares hommes politiques qui me semble crédible. Il y a beaucoup de bon sens dans ses propos et son programme
Aux dernières municipales;,les habitants de sa commune l'ont élu avec environ 75 % des voix au premier tour.
Je pense voter pour son représentant au prochaine départementale; Il ne pourra pas faire de miracle, mais certainement mieux que le PS ,'UMP ou le FN.

Un point négatif cependant :
je pense que " Debout La République avait une valeur symbolique démocratique plus grande que debout La France. Enfin ils ont changé de nom; ce n'est pas le plus important/.

11.Posté par Auguste le 03/11/2014 17:34
Vous devriez tous prendre le temps de lire le programme de Debout La France, franchement ça en vaut la peine.

12.Posté par la lutte finale le 03/11/2014 20:31
lequel d'entre eux bossent ou a une expérience significative du secteur privé ?? pour faire écho au commentaire du rédac' chef de zinfos sur le ministre Rebsamen.

13.Posté par Merci pour ce moment.... le 03/11/2014 20:43
Je connais bien le petit gars de La petite Ile et je ne vois vraiment pas ce qu'il vient faire dans ce parti. Il a du surement avoir la bénédiction de sa patronne qui est également celle de Hugues Maillot.
"Debout La France" et eux ils sont assis sur la photo, zot lé pas sur d'atteindre les 5% espérés.

14.Posté par KLD le 03/11/2014 22:17
Excellent 13 ....................

15.Posté par KLD le 03/11/2014 22:19
Je dirais meme plus , 13, on sait comment sa marche.................... avoir des convictions c'est une chose , y etre à l'insu de son plein gré , une autre , et c'est plus courant , hélas............

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales