Blog de Pierrot

Elections au Medef (suite): Bruno Millot répond à la réponse de Yann de Prince

Mardi 5 Juillet 2016 - 09:26

Elections au Medef (suite): Bruno Millot répond à la réponse de Yann de Prince
La polémique n'en finit plus au Medef. Hier, c'était Yann de Prince qui répondait sur sa page Facebook à un courrier des lecteurs de Bruno Millot paru dans la presse du jour. Et ce matin, c'est Bruno Millot qui répond à la réponse de Yann de Prince. Et toujours sur le même ton, très polémique...

A quand la réponse à la réponse à la réponse ?

Ci-dessous le texte de Bruno Millot :

L’argent injecté à la Réunion doit rester à la Réunion
 
"Suite à ma lettre au courrier des lecteurs parue le 4 juillet (*), je suis attaqué personnellement par l'ancien Président du Medef sur les réseaux sociaux. Je ne répondrai pas à l'invective par l'invective s’agissant d’attaques personnelles. Il est bien plus talentueux que moi dans cette discipline.

Cependant, il m'attaque aussi sur mes soi-disant investissements en Afrique (**). Il est mal renseigné là aussi mais je me dois cette fois de défendre mon entreprise et de rétablir la vérité.

J'ai des clients en Afrique (Tunisie, Gabon, Kenya)  qui se connectent chaque jour sur le data-center de STOR à la Réunion pour « télétransmettre » leurs données. Les traitements sont faits à la Réunion par du personnel de STOR à la Réunion. En cas d'intervention, ce sont mes techniciens ou ingénieurs formés et embauchés à la Réunion qui se déplacent. Les investissements ont été faits à la Réunion et non en Afrique comme il le  prétend. Il s’agit d’exportation de services. Je crée donc de la richesse sur notre territoire de la Réunion.

De son côté, il confirme avoir réinvesti "une part substantielle de la vente de Mobius…/… dans les telecoms en France métropolitaine". Il crée donc de la richesse… en dehors de notre territoire de la Réunion. 

CQFD : la différence est fondamentale.

Je persiste et signe : il est indispensable que l'argent qui est injecté à la Réunion reste à la Réunion. Il en va de l’avenir de notre île.
Le reste n’est que balivernes…

Bruno MILLOT - Chef d’entreprise

(*) Courrier de lecteurs du lundi 4 juillet : « Le Medef Réunion ne va pas dans la bonne direction ».
(**) "Quant aux attaques personnelles qu’il m’adresse me reprochant d’avoir réinvesti dans les télécoms en France (métropolitaine) une part substantielle du produit de la vente de Mobius, je laisse à chacun le soin d’apprécier en quoi ce serait moins vertueux d’investir en France que d’investir en Afrique du Nord comme il le fait". YDP

 
Pierrot Dupuy
Lu 1354 fois



1.Posté par pata974 le 05/07/2016 08:38

Yann Le Prince c'est bien le Monsieur qui criait car son ancienne société ne pouvait pas se déployer sur notre île?
Yann Le Prince c'est bien le Monsieur qui ne disait plus rien après avoir été nommé au Medef?
Yann Le Prince c'est bien le Monsieur qui...?


2.Posté par pauvre mec le 05/07/2016 12:29

Il fait honte au patronat ce Millot. Il a l'air revenchard, petit joueur et mesquin.
et caractériel en plus

3.Posté par martine le 05/07/2016 13:10

cet ancien président n'a t il rien d'autre a faire de sa vie que de venir attaquer ceux qui bossent et créent de la richesse sur notre ile
c'est bien de rétablir des vérités parfois même si dans le cas de cet ancien Pdt ça fait mal à lire...

4.Posté par vieux Creole du Btp le 05/07/2016 11:47

Cet ancien Pdt ne connait bon ses adhérents visiblement
C est assez grave je trouve

5.Posté par Question bete le 05/07/2016 16:53 (depuis mobile)

Créer de la richesse c est bien.
Saborder l initiative syndicale en demandant l annulation d une mission d expertise au profit du comité d entreprise..c est bien?

6.Posté par Jean TRANSCÈNE le 05/07/2016 18:43

Maman Yann n'est pas gentil avec moi...

Chacun fait se qu'il veut de son argent, si Monsieur Millot est satisfait de sa façon de gérer son argent et ses investissement grand bien lui fasse, mais de la à écrire "il est indispensable que l'argent qui est injecté à la Réunion reste à la Réunion. Il en va de l’avenir de notre île. " Il pousse le bouchon un peu loin, il n'est pas le maître à penser et à faire de La Réunion.
Si Monsieur de Prince investi en métropole il n'est pas le premier Réunionnais à le faire et ne sera pas le dernier
Ses attaques contre le Medef et ses dirigeants, ancien et nouveau, peuvent être perçue comme une insulte à toutes les personnes qui n'ont pas votées pour lui, un peu d'humilité ne nuirait pas à ce chef d'entreprise.

7.Posté par Nono le 05/07/2016 19:35

STOR, vous avez dit STOR?

Technicien à la Réunion, mais avec un numéro Mauricien, c'est bizarre. Incompétent en tout cas, ça, c'est plutôt la norme.

8.Posté par La vérité vraie... le 05/07/2016 20:23

Qu'ils se battent entre-eux ces nantis ! Je m'en délecte...totoche mem !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter