Economie

Élections à la CCI: Lâché par la Cgpme, le Medef continue à y croire

Le Medef a déposé sa liste, composée de 36 candidats, mardi matin en Préfecture pour la course à la tête de la CCI. Alors que le syndicat faisait front commun avec la Cgpme contre la présidence actuelle, le Medef a dû composer avec un revirement de situation.


Élections à la CCI: Lâché par la Cgpme, le Medef continue à y croire
Le Medef (Mouvement des Entreprises en France) ne manque pas d’adjectifs pour décrire le bilan d’Ibrahim Patel à la tête de la CCIR (Chambre de Commerce et d’Industrie de la Réunion) : "amateurisme", "que du ponctuel, pas de stratégie", "gestion catastrophique". La position d’Arzou Mahamadaly est connue depuis longtemps.
 
Lors de la validation des comptes de la CCIR, il avait d’ailleurs vivement critiqué la pratique qui a consisté à se débarrasser du foncier de la chambre afin de renflouer les caisses. Son point de vue n’a pas changé, pour lui la cession des actifs reste une erreur.
 
Depuis le lancement de la course à la présidence de la CCI, le Medef a compté sur le soutient de la Cgpme. Il faudra désormais composer sans. Le Président de la Cgmpe Pascal Plante s’était pourtant allié au Medef et dressé contre la présidence actuelle de la CCIR.
 
Surpris et choqués
 
"Depuis quelques mois nous avions commencé les tractations avec la CGPME. Nous avions eu plusieurs rencontres et nous étions partis sur une liste équilibrée entre les deux organisations, sur un projet commun. Malheureusement nous avons appris d’une façon brutale que la Cgpme avait mis fin à la négociation avec le Medef et qu’ils étaient allés vers Ibrahim Patel. Les raisons, je ne les connais pas mais cette fin de négociation nous a surpris", déclare Arzou Mahamadaly, avant de continuer :
 
"Je suis très choqué, pendant les négociations nous avions le même langage, en critiquant la gestion de monsieur Patel. Pascal Plante était avec moi à la commission des finances et à chaque fois nous avions notre mot à dire d’une manière unanime. Il critiquait les comptes et la stratégie au même titre que moi. D’un seul coup, il se retrouve avec Ibrahim Patel."
 
"Aller de l’avant, être audacieux et y croire"
 
C’est donc avec le soutien de ses 500 adhérents et 20 syndicats que le Medef Réunion présente sa liste "En avant l’entreprise ! Formidable Réunion", avec pour chef de file Arzou Mahamadaly.
 
C’est Didier Fouchard, fraîchement élu à la Présidence du Medef Réunion qui établit les grandes lignes du programme de cette nouvelle liste.
 
"Notre premier axe de travail sera de renforcer le développement du tourisme à la Réunion. La deuxième chose est l’adaptation en milieu tropical des innovations pour nous permettre d’investir les futurs marchés dans la zone Afrique-Asie. Le troisième élément sera l’ouverture au monde, avec notre capacité à nous projeter, mais la capacité à faire venir des entreprises qui permettront de développer la Réunion à l’instar d’une Silicon Valley.
 
Pour cela, nous avons besoin d’une jeunesse formée. Nous pouvons être innovants, tous les atouts sont là, et nous devons les mettre en ordre de marche. On ne peut plus se contenter, si on veut développer la Réunion, de rester entre nous" conclut-il.
 

Élections à la CCI: Lâché par la Cgpme, le Medef continue à y croire
Mercredi 21 Septembre 2016 - 09:39
Laurence Gilibert
Lu 1606 fois




1.Posté par GIRONDIN le 21/09/2016 10:12
C'est vrai ça ! Pas un mot du SBA small brasseur d'air. Il a été planté ! Mis devant le fait accompli? En même temps un retour à l'envoyeur, c'est lui qui l'avait planté le coup d'avant !

2.Posté par ali baba le 21/09/2016 11:35
ils n'ont plus qu'a s'allier avec COHEN et la chambre est pour eux

3.Posté par maya le 21/09/2016 11:35
on connait le travail de Patel ces gens eux je les connais pas, la confiance ça se gagne cela ne s' achète pas.

4.Posté par GIRONDIN le 21/09/2016 13:25 (depuis mobile)
Le SERVEAUX PATRICK c'est notre EX IRT ?

5.Posté par Labeille le 21/09/2016 14:08
Maya a dû faire partie des 1000 invités à la grande fiesta organisée pour les 185 ans de la chambre. Un gaspillage électoral! Le président brade le port, et dépense des milliers d'euros pour une soirée fastueuse et inutile. A part ça, il a fait quoi?

6.Posté par ortense le 21/09/2016 16:15
on ne peut pas plaire a tout le monde en tout cas moi ses dernières années la CCIR a su répondre a mes attentes

7.Posté par L''''attitude de la CGPME est irresponsable et honteuse le 21/09/2016 17:17
Comment la Cgpme n'a t'elle pas de figure au point de s'allier avec Patel sur qui elle a craché pendant 6 ans ?!
Evidemment, Patel élu Région, on retrouve toujours ici les commentaires des petites mains de la Région qui font le service (n'est-ce pas @maya ? :-))) mais à part les comunity manager du 3° étage de la Pyramide inversée, par grand monde ne peut dire du bien de la liste Patel qui compte Caroupaye, Mongin, Narayanin, Rico Vimbaye (qui a fait de la prison pour les élections de la CCI il y a 12 ans !), Plante ... Paul Caro qui est tristement célèbre ... j'en passe tellement y'en a ...bref, un véritable ramassis de crapules.
La cgpme sait que Patel a l'avantage vu sa capacité à ramasser des enveloppes par tous les moyens et donc Dominique Vienne qui veut les marchés de la Région n'hésite pas à tourner sa veste (ou plutôt sa culotte) ni trahir tous les chefs d'entreprise qui lui ont fait confiance juste pour privilégier sa boite perso.

8.Posté par magapays le 21/09/2016 19:26
Je me pose une question. La grande fiesta organisée par Patel à l'ADPE vu l'affichage politique qui en a été fait et le discours hyper politique de Patel ce soir là ne doit elle pas être comptabilisée dans ses comptes de campagne. Si non, c'est réellement un scandale, car cet anniversaire a été un prétexte pour donner à manger à toute sa clique au frais de l'institution.

Quelle est la position de la préfecture.
Un recours est nécessaire.

9.Posté par NON PAS TOI le 21/09/2016 21:14
Mr Narassiguin, poouuuuurquooooiiiiii ?
Vous auriez pu faire un meilleur choix de liste !

10.Posté par Famn' La Réunion le 21/09/2016 21:15
Et les Famn' la Réunion ne méritent que de simples strapontins ? Non merci !!!

11.Posté par Coco-merce le 21/09/2016 21:23
Je ne suis pas contre le Medef, en revanche, il est à mon humble avis délicat qu’une telle instance participe à une telle élection. Ils ont leur légitimité en dehors de la CCIR.
Alors qu’ils restent à leur place !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales