Faits-divers

Elections à Ste-Suzanne : Alamélou pousse jusqu'au Conseil d'Etat

Ce matin, Daniel Alamélou a tenu une conférence de presse à Sainte-Suzanne afin de commenter la décision du tribunal administratif de ne pas annuler les élections à Sainte-Suzanne. Loin de vouloir en rester là, l'opposant de Maurice Gironcel a annoncé son intention d'aller devant le Conseil d'Etat.


Elections à Ste-Suzanne : Alamélou pousse jusqu'au Conseil d'Etat
Hier, le tribunal administratif de Saint-Denis a rejeté la requête en annulation des élections municipales de Sainte-Suzanne déposée par Daniel Alamélou, candidat malheureux aux dernières municipales. Les arguments avancés (tracts, dons d'argent, embauches…) par Daniel Alamélou devant le tribunal administratif n'ont pas été retenus et n'ont pas altéré la sincérité du scrutin. Pour rappel, l'élection s'était jouée à 452 voix entre Maurice Gironcel et Daniel Alamélou.

Une décision dont Maurice Gironcel s'est félicitée hier soir, expliquant que son équipe n'avait commis aucune irrégularité dans le processus électoral.

Mais chez son opposant Daniel Alamélou, la décision du tribunal administratif "étonne". "Il y a des lois. Nous avons fait une campagne propre, une campagne qui a respecté la démocratie. Des fraudes ont été constatées par le tribunal administratif mais rien n'a été fait. La loi peut-être dérogée pour certains ? Il y a un problème", explique Daniel Alamélou.

Réunie ce matin à Sainte-Suzanne, l'opposition a décidé de continuer le combat et de pousser jusqu'au Conseil d'Etat. Pas question pour Daniel Alamélou de laisser de côté les milliers d'électeurs de Sainte-Suzanne qui ont voté pour lui en mars dernier. Il a rappelé qu'une autre procédure, cette fois-ci pénale, est toujours en cours. Une plainte a été déposée auprès du procureur de la République. "On a des fraudes constatées, des témoins courageux. Des électeurs ont témoigné et apporté des éléments de preuves. C'est pour le courage de ces gens qu'il faut aller au bout de la procédure", nous a-t-il expliqué par téléphone.

La saisine doit être déposée dans un délai d'un mois à compter du prononcé du jugement. Reste à attendre la décision qui ne pourrait intervenir que dans plusieurs mois…
Vendredi 17 Octobre 2014 - 17:18
Lu 1251 fois




1.Posté par La vox populi.com le 17/10/2014 19:08
On fait de la pousse en politique?

2.Posté par noe le 17/10/2014 19:33
Ce mauvais perdant a vraiment "gros coeur" ... il n'a pas honte le bougre ?

3.Posté par camalo le 17/10/2014 20:25
la loi encourage les hommes politique en place a frauder ou faire le bourrage des urnes. Ce que
la ministre DE LA JUSTICE TAUBIRA dit...on pose mille question .

4.Posté par paye out crédit le 18/10/2014 01:55 (depuis mobile)
Ouais, c''''est une façon de maintenir ses militants mobilisés pour les futurs échéances électorales ( conseil général) mais kissa y porte aline ? Tonio? Ou Daniel. Moi Mi vote pou tonio

5.Posté par Jackie le 18/10/2014 09:43
Pousse , pousse , avec une 2cv le moteur va exploser
Attends l'erreur , elle ne tarde pas à venir : Ti pas , ti pas , na arriver Surveiller Noel et vous verrez

6.Posté par Jackie le 18/10/2014 09:44
Pousse , pousse , avec une 2cv le moteur va exploser
Attends l'erreur , elle ne tarde pas à venir : Ti pas , ti pas , na arriver Surveiller Noel et vous verrez

7.Posté par nomdedieu! le 18/10/2014 09:47
Je pense qu'il faut faire payer aux perdants qui engorgent les tribunaux par leurs plaintes à la con !

8.Posté par pti canard le 18/10/2014 17:14 (depuis mobile)
En 2015, tonio conseiller général, revient vers nous arrête avec ces perdants. 2012 ou la perde 2014 ou la perde et 2015 ou perde encore. Alors fait out train de out côté arrête avec cousin cousine et tonton

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales