Courrier des lecteurs

Élection présidentielle: Les psychanalystes sortent du silence


Élection présidentielle: Les psychanalystes sortent du silence
Chers collègues,

Comme vous le savez tous, nous sommes à quelques  jours du premier tour.

La montée des partis d’extrême droite qui ont failli passer en Europe et du populisme qui s’exprime au grand jour, jusque dans le discours de Trump, amène les psychanalystes à sortir du silence. Pourquoi ?

"C’est notre condition de psychanalyste de savoir se tenir au silence mais c’est pour mieux parler à bon escient. Ce n’est pas le silence du laisser faire. C’est un silence qui fait d’autant mieux ressortir les moments où nous prenons la parole pour dire. Aujourd’hui nous sortons de notre réserve, pour dire et agir contre tout ce qui est l’exact envers de la psychanalyse." Ch.Alberti

Cet envers est le rejet, l'écrasement de la singularité et de la différence sous toutes ses formes.
La psychanalyse qui est donc antinomique avec un régime totalitaire, est plus que jamais politique, éthique et définitivement ouverte dans le social.

Nous vous convions à participer à une conversation autour des thèmes cruciaux qui concernent notre époque, dans ce contexte particulier qui est le nôtre à la veille des élections présidentielles et législatives ..mais pas seulement… Le débat se poursuivra.

Sylvie Godès

Déléguée régionale de l’ACF La-Réunion
Mardi 18 Avril 2017 - 10:51
Lu 564 fois




1.Posté par Pierre Balcon le 18/04/2017 13:40

J'en reste bouche bée .
Que veut dire : "les psychanalistes sortent du silence "
Qui sont ces psychanalystes et de quel silence s'agit il .
Et une fois sortis du silence , auquel il se sont personnellement , syndicalement ou institutionnellement assignés , qu'ont à nous dire ces psychanalystes qui parlent .

Mais après tout Jean Claude Liaudet nous avait déjà dit que le libéralisme était une impasse narcissique.
Dans la même veine , Anselm Jappe nous avait mis en garde contre le fétichisme du capitalisme .

Pour ma part j'ai une question plus triviale : j'ai une voisine , mariée , bénéficiant , avec son mari de revenus mensuels consolidés nets de 14 000 € . Elle jouit narcissiquement d'un patrimoine confortable et a "fait " , comme elle dit , l'inde du Nord , d'où elle revient .
Quand ils feront leur déclaration de revenus , après les élections , ils n'oublieront aucune exonération et anticipent déjà la réfaction de 30 % bénéficiant aux contribuables ultra marins .
Elle et lui sont de fervents supporters de Mélenchon pour qui elle et lui vont " utilement " voter . Mais leurs cœur de post soixante huitards pencheraient plutôt pour Poutou

Qu'est ce que les psychanalystes ont à nous dire sur ces sujets là .

2.Posté par verite le 19/04/2017 06:17

faire trop de différenciation semble être une expérience hasardeuse si on regarde ce qui se passe actuellement au brésil

3.Posté par Amand BENARD le 19/04/2017 09:54

Elle se réveille à 4 jours du scrutin pour lancer un débat !!!

Faut retourner vous coucher Madame Godés ... Et vous réveiller lundi matin, et nous en reparlerons :-):-):-)

4.Posté par margouillat974 le 19/04/2017 19:21

MAIS POUR DIRE QUOI?

5.Posté par JORI le 20/04/2017 13:43 (depuis mobile)

1. P.balcon. Et pour vous qui prétendait que les reunionnais seraient des assistés alors que vous même n'avez pas refusé l' itr, qu'ont à dire ces psys ?.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter