Sport

Election à la LRF: Requête, recours en annulation... la grande lessive du foot péï

Le 19 novembre dernier, Dominique Goumane, tête de liste d'une "équipe au service du foot péï" avait déposé un premier dossier de recours en annulation auprès de la FFF (Fédération Française de Football), suite à l'élection d'Yves Etheve à la tête de la Ligue réunionnaise de football (LRF). Le 19 décembre 2012, la FFF se déclarait "incompétente pour trancher le litige". Un nouveau recours en conciliation a été déposé en février dernier auprès du CNOSF (Comité national olympique et sportif français) demandant une nouvelle fois l'"annulation" de l'élection à la présidence de la LRF. La réponse est attendue le 21 mars prochain.


Election à la LRF: Requête, recours en annulation... la grande lessive du foot péï
L'élection d'Yves Ethève à la tête de la LRF, le 4 novembre dernier, n'en fini pas d'attiser les passions entre les pro Ethève et ses détracteurs. Après avoir reçu une fin de non recevoir de la part de la FFF suite à leur premier recours, cette dernière s'était déclarée "incompétente pour trancher un litige électoral" le 19 décembre dernier, certains membres de la liste "une équipe au service du foot péï" ont décidé d'envoyer une requête en conciliation auprès du CNOSF le 11 février. "Dans ces conditions, les requérants viennent saisir le Comité national olympique et sportif d'un recours en annulation de l'élection du comité directeur de la Ligue réunionnaise de football", explique la requête formulée par l'avocat des demandeurs, Me Vincent Richard.

Extraits de la requête déposée auprès de la CNOSF
Extraits de la requête déposée auprès de la CNOSF
Pour rappel, l'élection du 4 novembre dernier avait vu la réélection à la tête de la LRF d'Yves Ethève, avec un score quasi Stalinien diront certains. Il avait récolté 82% des suffrages contre 18% pour la liste menée par Dominique Goumane.

Pour ce nouveau recours, les membres de la liste Goumane s'appuient sur les mêmes éléments que ceux envoyés auprès de la FFF pour demander l'annulation des élections du 4 novembre dernier. "L'élection est entachée d'irrégularités graves de nature à affecter la loyauté, la confidentialité et la sincérité du scrutin", peut-on lire dans la requête.

"La violation des statuts est manifeste"

Premier point soulevé par les membres de la liste Goumane, le comité directeur de la LRF n'était pas au complet au moment de l'assemblée générale. "Le comité directeur n'était composé que de 20 membres, c'est à dire cinq membres de moins que ne prévoient les statuts impératifs de la Ligue", explique-t-on dans la requête.

En plus, les représentants des licenciés féminines, des éducateurs et du football diversifié étaient aux abonnés absents car démissionnaires depuis juillet 2010 pour certains. "Là encore la violation des statuts est manifeste. L'absence de ces personnes au sein du comité directeur a nécessairement entaché de nullité toutes les décisions prises par le comité", explique le dossier.

Election à la LRF: Requête, recours en annulation... la grande lessive du foot péï
Mélange des genres

Plus étonnant encore, le mélange des genres. La requête s'appuie sur la non-conformité de la composition de la commission régionale de surveillance des opérations électorales, composée de six membres au lieu de sept, présidée par Gérard Clément, ancien vice-président de la Ligue sous Yves Ethève, et président sortant de l'Office municipal des sports de Saint-Joseph dont le club, affilié à la Ligue, représente 227 licenciés et six voix pour l'élection du comité directeur de la LRF. "Dans ces conditions, la commission régionale des opérations électorales ne pouvait présenter de garanties suffisantes d'impartialité", souligne la requête en conciliation.

Election à la LRF: Requête, recours en annulation... la grande lessive du foot péï
Les requérants pointent également du doigt "l'abus de propagande" mené par Yves Ethève. "Des panneaux publicitaires ont été affichés sur différents stades de l'île (…). Pendant la campagne électorale, Yves Ethève, tête de liste, n'a cessé d'user de ses fonctions de président de la Ligue et même de chef d'entreprise entretenant une confusion propre à lui garantir les faveurs des clubs", peut-on lire. Pis, selon les requérants dans un courrier intitulé "Plan d'action en faveur des clubs" et envoyé durant la campagne électorale, la Ligue a proposé à différents clubs ayant des impayés des réductions de "plus de moitié" de leur passif s'apparentant à "des actes de complaisance".

Sur le mode de vote lors de l'élection, aucune garantie de confidentialité n'a pu être apportée, chaque club disposant d'un nombre de voix correspondant au nombre de licenciés au sein de son association ( voir ici : Zinfos révèle les noms pourtant secrets des clubs ayant voté pour Yves Ethève ). "Il en résulte que, lors du dépouillement, à partir du nombre de bulletins pour chaque enveloppe, il était aisé de savoir quel club avait voté pour quelle liste", explique les requérants.

Un membre de la liste Ethève radié à vie

Outre les faits mentionnés, un des membres de la liste Ethève ne pouvait être élu au sein du comité directeur. Il s'agit de Luçay Arayapin, ancien président de la Saint-Louisienne, qui avait fait l'objet d'une radiation à vie prononcée en janvier 2004 par la CDCG (commission départementale de contrôle et de gestion) pour présentation de faux rapports comptables lors des saisons 2001 et 2002. "La présence de M. Arayapin est intervenue en violation des règlements et statuts de la Ligue (…). A aucun moment la commission de contrôle des opérations n'a relevé cette impossibilité", souligne la requête.

Sur l'ensemble des motifs, les requérants de la liste Goumane réclament l'annulation pure et simple de l'élection d'Yves Ethèves. "Sa liste a été entachée d'irrégularités graves tant lors de la campagne électorale que lors de l'organisation et le déroulement du scrutin", conclut la requête auprès de la CNOSF. Dans cette optique, les membres de la liste Goumane demandent l'organisation de nouvelles élections "conformes" aux statuts et règlements de la Ligue.

Le CNOSF doit se prononcer le 21 mars prochain.
Mercredi 13 Mars 2013 - 17:46
Lu 2625 fois




1.Posté par harry le 14/03/2013 09:46
Et c'est pas tout ! La cette liste de dysfonctionnements ne serait complète si on ajouterait pas la situation du représentant médical, qui mérite elle aussi d'être évoquer. Ce membre était frappé d' un an d'inéligibilité en octobre 2011 suite une condamnation d'une année d'inéligibilité.
Il n'a effet jamais démissionné ou été démissionné (par la LRF) de ses fonctions à la LRF, mieux encore dans le procès verbal de l'Assemblée Générale à Pierrefonds Saint Pierre il émarge dans la liste des membres présents.
EX : LIGUE REUNIONNAISE DE FOOTBALL
Samedi 10 décembre 2011 Samedi 10 décembre 2011
Salle Domaine des Pierres à Saint Pierre Salle Domaine des Pierres à Saint Pierre
PROCES---VERBAL - ETAT DE PRESENCE du COMITE DIRECTEUR DE LA L.R.F. :
ETHEVE Yves, Président
LOCATE Ismaël, 1er Vice-Président
MOULTSON Daniel, Trésorier Général
AMANVILLE Jacky, 2ème Vice-Président
BADAMIA Krishna, 3ème Vice-Président
VERBARD Janick, 4ème Vice-Président
ROUVIERE Daniel, Secrétaire Général
ALLANE Guy, Secrétaire Général Adjoint
VIRAMOUTOU Max, Trésorier Général Adjoint
BARRET PAUL Emile
FASY Axel
GENCE Jack
GERBANDIER Jean-Marc
ICHIZA Yvon
ILLAN Hubert
DITNAN Jean-Claude
MARIAMA ETIAN Philippe
MOUNY VINGATAPA Jean-Marc
PAYET Jean-Claude
Absent excusé :
ROLLIN Jean Albert
Sa présence date bien de décembre 2011 , hors son inéligibilité est d'octobre. Autre fait marquant, qui démontre la désinvolture de la Ligue est que l'on constate sa présence dans le procès verbal N° 03 daté du 15 Juin 2012 lors d'un Comité Directeur ( un acte qui est tout à fait illégal)
Au Luxor - POSSESSION. Ce qui démontre encore une fois que la Ligue ne respecte pas son statut . Il est temps de mettre fin à ce système archaïque, où les lois et les règlements sont faits pour être respectés...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 15:42 La gymnaste Marine Boyer de retour à la Réunion

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales