Société

Election Chambre d'agriculture: "J-Y Minatchy n'a pas respecté ses promesses"

Trois listes avec trois hommes à leur tête vont s'affronter pour remporter l'élection à la Chambre d'agriculture qui se tiendra le 31 janvier prochain. Si Jean-Yves Minatchy, président sortant et président de la CGPER, a tenu à être tête de liste, il ne pourra pas briguer un troisième mandat à la tête de la Chambre en raison de son âge. En face, deux autres candidats, Jean-François Sababady (président du mouvement paysans solidaires Réunion) et Frédéric Vienne (président de la FDSEA) ont décidé de se présenter. Ce dernier, très critique envers Jean-Yves Minatchy, a accepté de faire le bilan de la mandature du président sortant. Interview.


Frédéric Vienne, président de la FDSEA et candidat à la présidence de la Chambre d'agriculture
Frédéric Vienne, président de la FDSEA et candidat à la présidence de la Chambre d'agriculture
Zinfos974: Quel bilan faites-vous de la mandature de Jean-Yves Minatchy à la tête de la Chambre d'agriculture ?

Frédéric Vienne: Le bilan de Jean-Yves Minatchy est catastrophique. Pendant les six ans de son dernier mandat il n'a pas respecté les promesses faites aux agriculteurs. Par exemple, il avait dit qu'il remettrait en place la gratuité des services de la Chambre pour les agriculteurs, ce qu'il n'a pas fait. Pour la retraite à 1.000 euros pour les agriculteurs, là non plus il n'a pas tenu ses promesses. Tout ce qu'il a réussi à faire c'est dresser les agriculteurs les uns contre les autres. Dans les différentes filières que compte l'agriculture à la Réunion, tout le monde n'est pas logé à la même enseigne. Il n'a pas apporté son soutien à la filière fruits et légumes pour laquelle il n'a eu aucune considération. Il y a eu tromperie sur son programme. Pourquoi Jean-Yves Minatchy n'a pas diffusé sa liste aux agriculteurs ? Pourquoi n'a-t-il pas diffusé son programme ? On attend toujours son programme pour cette nouvelle élection.

Sur le mode de scrutin de l'élection, vous-êtes particulièrement critique ?

On désire revenir à un mode de scrutin à l'ancienne. On veut le retour des élections en mairie comme dans le passé. Comme ça il n'y a plus de pression ni de contrainte sur le terrain. L'élection se fait sans manipulation.

Quelles sont les grandes lignes du programme défendu par la FDSEA ?

On a appuyé notre programme sur sept grands points. Mais quatre d'entre eux sont particulièrement importants à nos yeux. Premièrement on veut mieux défendre la rémunération des agriculteurs, ensuite on veut faciliter l'installation des jeunes. On veut également protéger le foncier. Mais le plus important est le dossier des retraites. Je vous rappelle que 7.000 agriculteurs réunionnais touchent moins de 500 euros par mois. C'est inacceptable et cela ne permet pas aujourd'hui aux jeunes de prendre la relève de leurs parents sans une retraite convenable.

Comment la FDSEA va amorcer l'année 2014 et la négociation liée à la politique agricole commune mais également à la convention cannes ?

Apparemment les négociations liées à la PAC (politique agricole commune) devraient être repoussées d'une année en 2015. Il n'y a pas d'entente entre les pays membres de l'Union Européenne. Les divergences sont telles qu'un délai supplémentaire a été demandé. Pour la convention cannes, on va commencer à travailler cette année pour ne pas être sous pression avant le début de la campagne sucrière. On veut mettre tout le monde autour de la table, c'est à dire l'Etat et les industriels.

Vous avez bon espoir de remporter les élections à la Chambre d'agriculture cette année ?

On va tout faire pour faire mieux qu'en 2007 (ndlr : la FDSEA avait recueilli un peu plus de 22% des voix en 2007). Depuis quatre ans nous avons renouvelé le syndicat. Sur notre liste, toutes les filières sont représentées. C'est une liste représentative du monde agricole réunionnais. Notre programme est réaliste et on espère pouvoir le mettre en place durant les six prochaines années (...). De son côté, Jean-Yves Minatchy a présenté 20 propositions à la fin de son mandat alors qu'il était encore président. Maintenant il serait intéressant de savoir si ce dernier a utilisé les moyens de la Chambre d'agriculture pour faire campagne…
Mercredi 23 Janvier 2013 - 17:09
Lu 1327 fois




1.Posté par Bidule le 23/01/2013 17:56
Le syndicat de l'UMP est en mouvement.

2.Posté par Thierry le 23/01/2013 21:46
A Bidule ... et la CGPER, c'est le syndicat de ... qui ??? allons, jouons ... et qui lui tire les ficelles ... Etes-vous sûr que la CGPER fasse place à la mixité ??? politique ... Rappelons tout de même qu'un syndicat est apolitique ...

3.Posté par bouboul974 le 24/01/2013 08:00
si j'ai bien entendu Minatchy l'année dernière (novembre-décembre) il a bien dis qu'il conduirais une liste mais ne pourrais se représenter comme président, je crois que Mr Vienne a un moment "alzaimer "

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales