Blog de Pierrot

Eglises incendiées : Deux poids et deux mesures ?

Lundi 11 Janvier 2016 - 16:36

Photo d'illustration
Photo d'illustration
Loin de moi l'idée de tomber dans la victimisation à outrance des Chrétiens, propre à l'extrême droite, qui s'en sert comme d'un outil pour amener à elle de futurs électeurs. Je n'ai jamais été un grand fan des religions, et certains me l'ont souvent ici reproché.

Internet regorge quotidiennement d'articles accusant gouvernement et médias de passer sous silence les profanations de lieux saints catholiques (deux par jour à ce qu'on dit) et de ne déplorer que les atteintes à des mosquées. Vrai ou faux? Difficile à dire, tant internet produit le meilleur comme le pire, la vérité comme les plus abjectes inventions.

Mais impossible de ne pas relever l'incendie d'origine criminelle, dimanche, de l'église Saint-Louis de Fontainebleau, dans laquelle un autel classé du XVIe siècle a entièrement brûlé, des hosties consacrées jetées au sol, la statue de l'Enfant-Jésus de la crèche dérobé. Sans oublier la disparition mystérieuse d'une statue de la Vierge du XIVe siècle, elle aussi classée monument historique, et qui constituait l'une des plus belles vierges à l'enfant de Seine-et-Marne. Tandis qu'à quelques kilomètres de là, on retrouvait la Croix de Guise renversée, et l'église de Veneux-les-Sablons partie en fumée. Un incendie d'origine accidentel celui-là, d'après les premières constatations.

Impossible également de ne pas relever que Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur et des Cultes, lui si prompt à se déplacer à la moindre profanation de mosquée, s'est cette fois contenté d'un simple communiqué dans lequel il fait part de sa "vive émotion" et où il "rappelle sa détermination à assurer la protection de tous les lieux de culte. Dans cette triste circonstance, il adresse aux fidèles du diocèse de Meaux et aux catholiques de France un message de réconfort et de soutien". Ce qu'on appelle faire le minimum syndical...

Dans le même temps, Fleur Pellerin réservait toute sa compassion à la disparition de David Bowie, sans relever le saccage d'une église pourtant classée monument historique par son propre ministère en 1949...

Comment éviter qu'une certaine partie de la population ne fasse le parallèle avec les très nombreuses visites effectuées par Manuel Valls ou Bernard Cazeneuve dans des lieux de culte musulmans, la dernière en date s'étant déroulée pas plus tard que ce week-end, à l'occasion de la journée portes ouvertes des mosquées? Et ne se dise qu'on délaisse les chrétiens?...

Le gouvernement chercherait à donner du grain à moudre à l'extrême droite qu'il ne s'y prendrait pas autrement...
Pierrot Dupuy
Lu 2287 fois



1.Posté par kld le 11/01/2016 17:19

tristes faits , on vit une période trouble , certains font monter la sauce ..........

2.Posté par Lokiel le 11/01/2016 17:45

C'est peut-être tout simplement parce que tout incendie criminel d'une église n'est pas nécessairement un acte de haine? Ca peut-être un acte de vandalisme ou une suite du cambriolage, de la délinquance ordinaire en somme.

3.Posté par bonnemémoire le 11/01/2016 17:54

Le catholicisme pour nos élites politiques et médiatiques n'est pas électoralement porteur donc point d'effet de manches nécessaire , point de poses martiales, point d'indignation relayée par les différentes formes de médias.

Autre traitement requiert tout ce qui se rapporte à l' islam et au judaïsme en France , et rappeler cela , votre texte Monsieur Dupuy le montre , n'est qu'un constat banal .
Cela s'appelle le traitement différencié des religion ( on peut le dire plus simplement à savoir la gestion électoraliste et communautariste des agressions par nos élites politiques ) bien évidemment au nom de l' égalité , des valeurs et de la République.

Et tous ceux qui rappellent cela doivent d' abord s'excuser de ne rien avoir avec Madame Le Pen .
Les élites politiques actuelles creusent le tombeau de La France avec de telles élites Madame Le Pen sait que le temps travaille pour elle .
Dois-je moi , également pour exprimer ce constat d' évidence m' excuser de ne rien avoir avec le Front National et l' Extrême droite?

4.Posté par KHALED le 11/01/2016 18:14

à 2.Posté par Lokiel
Vandalisme ou pas, haine ou pas, délinquance ou pas, cet acte DOIT être dénoncé, point barre ! Cette église est un monument historique et nos politiques ne semblent pas prêter attention à ces derives là. Pourtant , Hollande, de par sa fonction, n'est il pas "chanoine de Latran", à moins qu'il soit en bisbille avec le Vatican ?
Pierrot a raison : nos socialistes sont en froid avec l'église !!!! Et nous manipulent !b[

5.Posté par PEC-PEC le 11/01/2016 18:18

Caseneuve vient de dire qu'il va se rendre voir une église brulée ! ! ! Combien de fois en 2015 s'est il déplacé sur les 430 profanations d'églises enregistrées ? Tous les dieux n'ont pas droits aux mêmes égards ! ! Bravo le gouvernement des charlots.

6.Posté par kld le 11/01/2016 18:41

post 3 y fé ri ......no comment ,............ une civilisation forte n'a rien à craindre , ou alorsssssssssssss elle s'est fourvoyée ! vive la République , et le bla bla de post 3 me fera toujours rire ! excuse à mwin ! excuse mon pardon !

7.Posté par Lokiel le 11/01/2016 19:42

4. Et il l'a été. Mais comparer les destructions d'églises par vandalisme aux destructions de mosquées par haine, c'est complètement stupide: on ne peut pas décemment condamner avec la même force un cambriolage et un acte raciste. Un article de Libération sur la question, citant des sources chiffrées officielles: http://www.liberation.fr/france/2015/01/20/profanation-des-lieux-de-culte-ces-chiffres-qui-ne-veulent-pas-dire-grand-chose_1184515

8.Posté par Zozossi le 11/01/2016 21:31

"Victimisation à outrance des Chrétiens, propre à l'extrême droite, qui s'en sert comme d'un outil pour amener à elle de futurs électeurs"?

Puisque cela semble permis, allons-y, histoire de voir si toutes les religions sont bien égales dans zunerépublikkomlanôtre:

"Victimisation à outrance des musulmans, propre à l'extrême gauche, qui s'en sert comme d'un outil pour amener à elle de futurs électeurs": ça passe?

"Victimisation à outrance des Juifs, propre à l'extrême larbinisme, qui s'en sert comme d'un outil pour amener à lui de futurs électeurs": ça passe toujours?

Plus sérieusement: il me semblait naïvement que c'était le journaliste qui informait en rédigeant et le lecteur qui s'informait en lisant.

J'avais tort.
Le journaliste Pierrot Dupuy avoue ne pas savoir si l' "extrême droite" a raison de dénoncer la sous-estimation officielle des profanations d'églises.
Il écrit: " Vrai ou faux? Difficile à dire, tant internet produit le meilleur comme le pire".

J'ai donc fait -moi l'humble lecteur sans doute d' "extrême droite"- le boulot de recherche.
Et sur internet, je suis tombé (quelle chance!) sur le meilleur et pas sur le pire: le site du sénat, qui publie les chiffres des profanations de 2014.
http://www.senat.fr/questions/base/2015/qSEQ150214780.html

Les chiffres sont ceux du ministère de l'Intérieur pour 2014 (J.O. du Sénat du 24/09/2015 - page 2253):

591 atteintes en 2014:

-467 pour les sites chrétiens (79 %),
-64 pour les sites israélites (10,8 %),
-60 pour les sites musulmans (10,1 %).

C'est sans appel.

Cela dit, il faut savoir que la "république" ne connaît que l'antisémitisme et l' "islamophobie", mais n'a jamais entendu parler de la christianophobie.
Seule la France est au courant.

L'extrême droite vous salue bien.

9.Posté par Zozossi le 11/01/2016 21:50

Profanation de mosquée: haine! Wâââcizme! Pas bon du tout!
Profanation d'église: pas haine! Pas wâââcizme! Pas grave du tout!
Comme ils sont stupides ceux qui ne disent pas comme moi!
Ils sont d'extrême droite.
C'est mon média qui me l'a dit.
Mon média L'aberration sait.
Il a toujours raison.
Mon média L'aberration me dit quoi penser.
Ca me repose la tête.
J'aime mon média.

10.Posté par Alwatani le 11/01/2016 22:00

Mr Dupuy.
Le massacre, pour ne pas dire le génocide des Chrétiens d'Orient, c'est, selon vous, de la "victimisation à outrance" ?
Un exemple de "victimisation à outrance" : le battage politico-médiatique autour des vitres brisées de la salle de sport d'Ajaccio, illégalement reconvertie en salle de "prières".

11.Posté par Lokiel le 12/01/2016 02:06

8. Sauf que du texte même de la réponse du gouvernement, la plupart des attaques sont simplement des actes crapuleux: ce sont de simples cambriolages. Encore une fois, assimiler un cambriolage à un acte raciste est le comble du ridicule.

Imaginez un instant qu'on accuse tous les cambriolages d'entreprises d'être du terrorisme d'extrême-gauche. Toutes les agressions de touristes d'attaque xénophobe. Ce serait ridicule. C'est pourtant ce que vous faites là.

Mélangez tout et son contraire pour obtenir un chiffre qu'on manipule ensuite pour faire croire à une discrimination des chrétiens en France, oui, c'est d'extrême-droite.

12.Posté par Bebetecoco le 12/01/2016 06:31 (depuis mobile)

Na longtemps vieucase i en fou de l'église ...Prochain zelection na règle son compte

13.Posté par Eno2016 le 12/01/2016 07:02

On sait très bien que le Pouvoir a peur des musulmans même s'ils ne représentent qu'une minorité de la population française !

Les chrétiens sont des trouillards qui causent beaucoup mais n'agissent pas !

Les musulmans sont trop croyants ... ils ont la foi en Allah et sont prêts à donner leur vie pour leur cause !

Brûler une église , on s'en fiche !
Brûler une mosquée , c'est la guerre civile garantie !

14.Posté par Zozossi le 12/01/2016 09:36

@11.Posté par Lokiel

Non seulement l' "extrême droite" doit vous fournir les textes de référence, mais l' "extrême droite" doit aussi vous enseigner la lecture?

Il est précisé dans le texte du ministère de l'Intérieur qu'en 2014, "28 faits présentaient une connotation raciste".
Or il y a eu 60 sites musulmans profanés.
Ce qui fait (de peu) moins de la moitié d'actes (supposés) racistes sur l'ensemble.

Les Français lucides n'accordent de toute façon plus le moindre crédit à ce gouvernement extrémiste sectaire qui minimise sans cesse (quand il ne les passe pas sous silence) les crimes et délits anti-français, anti-blancs et anti-chrétiens.

Les actuelles agressions de masse de barbares immigrés contre les Européen(ne)s ont au moins un avantage: mettre en évidence la collusion du pouvoir et du média pour cacher ou minimiser les faits à la population.

Le mot d'ordre de la caste affolée est désormais: mentir, mentir, mentir.

Il y a désormais les libérés du mensonge et les esclaves volontaires qui continueront à courir après les baballes appelés "extrême droite", "wâââcizme" et autres que leur lance le système pour les détourner du réel et les garder sous tutelle.

15.Posté par Lokiel le 12/01/2016 12:21

14. Avant d'essayer d'enseigner la lecture, l'extrême-droite ferait bien de retourner sur les bancs de l'école. Elle y apprendrait non seulement la lecture mais aussi la logique. Par exemple, il n'a jamais été dit que tous les actes visant des mosquées étaient des actes racistes. Il a été dit, en revanche, que lorsqu'une profanation a une motivation raciste, elle cible quasi systématiquement ou les lieux de cultes musulmans ou les lieux de cultes juifs. Ce sont d'ailleurs ces profanations racistes qui motivent un déplacement d'un membre du gouvernement: on ne fait évidemment pas déplacer le ministre de l'Intérieur pour le vol de trois cierges. De la même façon qu'une mosquée qui serait simplement cambriolée n'aurait pas droit à une réaction ministérielle. Et que par conséquent, tenter d'assimiler le vandalisme crapuleux aux attaques racistes ou antisémites est à la fois malhonnête intellectuellement et transparent politiquement.

16.Posté par Tonton le 12/01/2016 13:38

Ah, oui, moi aussi j'aimerais voir nos ministre et président plus souvent à la messe.
Dommage que Jacques n'a plus trop s tête - lui et sa femme ont souvent assisté à la messe dans l'église de Saint-Gilles-les Bains.

Quoi faire? Allez vous vous demandez (peut être?).
Oui, peut être la prochaine présidente sera plus present. Je ne sais pas non plus,
mais il reste un mince espoir.

17.Posté par Zozossi le 12/01/2016 14:39

@15.Posté par Lokiel

1°) L’anti-wâââcizme biberonné à "L'aberration" a d'abord écrit (post 7):
"Mais comparer les destructions d'églises par vandalisme aux destructions [sic] de mosquées par haine, c'est complètement stupide".

Ce qui suppose que toutes les mosquées sont détruites "par haine" et aucune par vandalisme, et que toutes les églises sont détruites "par vandalisme" et aucune par haine.

Or les chiffres prouvent que le "racisme" (forcément "haineux" dans l'esprit formaté de l'anti-wâââciste" l'aberrationniste") est en cause dans moins de la moitié des cas, ce qui laisse à supposer que dans plus de la moitié des cas, les mosquées sont "détruites [sic] par vandalisme".

2°) L'anti-wâââcizme biberonné à "L'aberration" a écrit ensuite (post 15):
"Il n'a jamais été dit que tous les actes visant des mosquées étaient des actes racistes".

Ce qui contredit l'assertion n° 1 comme je viens de le démontrer.

3°) L'anti-wâââcizme biberonné à "L'aberration" a écrit enfin:
"Tenter d'assimiler le vandalisme crapuleux aux attaques racistes ou antisémites est à la fois malhonnête intellectuellement et transparent politiquement".

Il ne semble à aucun moment possible à un esprit formaté que la profanation d'un lieu de culte catholique puisse répondre à des motivations haineuses, malgré l'évidence.

Il n'effleure pas non plus un esprit imbibé de "L'aberration" et Cie qu'il y ait rien de plus condamnable dans le monde que ce qu'on lui présente à tort ou à raison comme du "racisme" et de l' "antisémitisme", fond de commerce de la caste et de son média.
Un crime, pour être condamné par les L'aberratioonistes, ne doit pas être bien sanglant, mais bien wâââciste ou antisémite.
Les autres victimes n'ont qu'à s'écraser.

Rien d'étonnant.

La désintoxication se fera au contact du réel avec le temps.

18.Posté par Richard Zoreil de Sin Dni le 12/01/2016 16:09

Pierrot,
Pourquoi associes-tu le FN aux Chrétiens ?
Moi je suis catho et anti FN et je ne suis pas le seul dans ce cas.
Un Chrétien ne peut pas être raciste, dans la bible il y a beaucoup de texte qui font référence à l'amour de son prochain.
Après, la position du gouvernement socialiste aujourd'dui envers l'Eglise (le peuple des Chrétiens) laisse a désiré... C'est pour cela que je ne voterai plus socialiste...

19.Posté par Lokiel le 12/01/2016 17:54

17. Le raciste, encore une fois, montre sa mauvaise maîtrise des fondamentaux de la lecture.

Je n'ai jamais dit que toutes les mosquées sont attaquées par haine. J'ai dit, en revanche, que lorsqu'un lieu de culte est vandalisé par haine en France il s'agit d'abord des lieux de cultes musulmans puis des lieux de cultes juifs. Il n'y a que très peu voire quasiment aucun acte de vandalisme contre des lieux de cultes chrétiens en France qui soient motivés par la haine.

De ce fait, le nombre de lieux de cultes vandalisés "de droit commun" et qui sont islamiques est sans aucun intérêt. Comme expliqué, ce sont les actes racistes qui impliquent une réaction par leur gravité et leur caractère anti-républicain. Supposons par exemple que nous parlions d'agressions contre des personnes. Si ce que l'on dénonce sont les viols et les meurtres dans ce cadre et que 50% des agressions commis contre des femmes soient des viols et des meurtres, contre seulement 1% des agressions commis contre des hommes (contre 99% de vols à l'arrachée et autres agressions de faible envergure) et que 90% du total des viols et meurtres commis visent des femmes, personne ne trouverait à redire à la part importante accordée aux femmes dans la communication du gouvernement contre les viols.

On est exactement dans le même cas. Il n'y statistiquement quasiment aucune profanation d'église qui se qualifie comme crime de haine, ce sont des délits de droit commun. Un ministre ne va pas communiquer sur un banal cambriolage, comme il y en a des centaines chaque jour en France. En revanche, quand un crime de haine est commis, il vise de manière disproportionnée les juifs et les musulmans: ces crimes étant "hors normes", il est évident que là en revanche ils vont avoir une plus forte réaction officielle et donc que les catégories qu'ils visent principalement auront une plus forte représentation médiatique.

Donc vos propos sont mensongers par leur manipulation des faits, médiocres intellectuellement par l'absence des éléments de logique les plus basiques et racistes sur le fond.

20.Posté par PEC-PEC le 12/01/2016 20:55

....Je deviens soupçonneux à l'encontre des intervenants.
Vous semblez être sur-informé sur le vandalisme et le racisme dans les lieux de cultes ! Seriez vous dans le secret des Dieux ?

21.Posté par Zozossi le 12/01/2016 23:15

@19.Posté par Lokiel

1°) L’anti-wâââciste biberonné à "L'aberration" écrit d'abord : "Je n'ai jamais dit que toutes les mosquées sont attaquées par haine".

Qu'il veuille bien préciser quel mobile autre que la haine (peut-être l'amour?...) peut bien pousser à attaquer une mosquée.

2°) L'anti-wâââciste biberonné à "L'aberration" écrit ensuite (post 19): "J'ai dit, en revanche, que lorsqu'un lieu de culte est vandalisé par haine en France il s'agit d'abord des lieux de cultes musulmans puis des lieux de cultes juifs".

Qu'il veuille bien préciser où il trouve (ailleurs que dans les turlutaines pompées dans "L'aberration"?) les statistiques mesurant le degré de "haine" entrant respectivement dans les vandalisations de lieux de culte musulmans, juifs et chrétiens, puisque le ministère de l'Intérieur ne pousse pas le ridicule (contrairement au bobo de service) à imaginer qu'il puisse y avoir des pourcentages sondant les sentiments.

3°) L'anti-wâââciste biberonné à "L'aberration" écrit sans peur du ridicule: "Il n'y a statistiquement quasiment aucune profanation d'église qui se qualifie comme crime de haine, ce sont des délits de droit commun".

Notre formaté imagine apparemment que la "haine" (notion psychologique totalement subjective) se met sur le même plan que le "droit commun" (notion juridique).
Il ignore qu'un sentiment est d'ordre subjectif et un délit d'ordre objectif.
Il ignore qu'il ne peut y avoir évidemment (sinon dans son délire entretenu par son prêt à penser médiatique) aucun délit de "haine", notion étrangère au droit.

L'anti-wâââciste, enfermé dans son univers religieux formaté où l'enfer s'appelle "wâââcisme" (péché véniel) et "antisémitisme" (péché mortel), tourne en rond dans sa prison mentale comme la mouche dans son bocal dès que le réel échappe à ses formules sacramentelles.

4°) L'anti-wâââciste biberonné à "L'aberration" sombre dans le franc délire en écrivant: "Ce sont les actes racistes qui impliquent une réaction (?) par leur gravité et leur caractère anti-républicain".

En suivant cette brillante "logique", un acte "wâââciste" commis en Norvège, en Grande-Bretagne ou en Espagne (trois royaumes), n'ayant plus aucun "caractère anti-républicain" (?), n'impliquent plus aucun réaction" (?).

Ca phosphore dur, chez les bobos fana-média…

22.Posté par Ancienne brigade des eglises (Gloseur sensE) le 13/01/2016 01:47

La protection des croyants et des lieux de cultes, ne pas confondre avec la surveillance des cultes et des croyants, relève des services du ministère de l'Intérieur.
Cette protection était, il y a encore quelques dizaines d'années, celle de la compétence d'une brigade des églises qui, en autres, enquêtait sur les vols dans les lieux de cultes.

23.Posté par Homère d''''Alors le 13/01/2016 07:20

autre exemple :
vous entendez souvent Hollande ou Valls souhaiter un bon Ramadan ou l'Aïd al-kabir à la communauté muulmane
vous entendez souvent Hollande ou Valls (surtout lui) souhaiter un bon Hhanouka ou Yom Kipour à la communauté juive

vous avez déjà entendu les mêmes souhaiter un bon Noël ou de bonnes Paques à la communauté chrétienne ?
Moi non ...

Ceci participe à un travail de sape constant visant à détruire le christianisme.

Il y en a un autre qui a pour objectif de détruire le christianisme authentique.
Cela n'est pas encore apparu au grand jour mais il est à l'œuvre et il a été poussé là où il est pour faire œuvre de destruction. Il s'appelle François.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter