Social

Eglise de Cambuston : le visage est réapparu et l’affluence ne faiblit pas

Les croyants, les incroyants et les curieux sont nombreux depuis ce matin à défiler devant l’autel où se trouve le coussin sur lequel apparaît, disparaît et réapparaît les traits du visage du Christ. Ils étaient déjà entre 10 et 15 000 personnes à Cambuston hier.


Jacques Elisabeth, membre du Conseil paroissial à Cambuston, à Saint-André, avait sur le visage, un sourire rempli de béatitude et de certitude. Depuis samedi avec René Moimbé, André Ilamoucha et plusieurs bénévoles canalisent le flot incessant de Réunionnais qui défilent au sein de l’église Jésus Miséricordieux.
C’est souvent munis d’un appareil photo ou l’appareil photo de leur téléphone portable, que les pèlerins de Cambuston ont passé et repassé devant le fauteuil de présidence situé sous la grande croix, pour tenter d’immortaliser l’instant alors que les prières succèdent aux chants liturgiques et le chants liturgiques aux prières.
Même si les traits du visage du Christ ne sont plus aussi apparents que les deux premiers jours, la ferveur n’est pas retombée. A l’extérieur, une jeune mère avec dans les bras ses deux enfants en bas âges, attendait son tour. Une dame âgée accompagnée de sa fille, avançait en s’appuyant sur ses béquilles.
A l’intérieur, le service d’ordre est parfois obligé de faire accélérer le défilé sans fin. Cette troisième journée a commencé comme les deux précédentes, à Cambuston...

Lundi 16 Mars 2009 - 12:39
Jismy Ramoudou
Lu 1883 fois




1.Posté par Alain BLED le 16/03/2009 17:29
Pour qu'il y ait autant de monde aux prochaines manifestations pour la défense du pouvoir d'achat, il faudrait... un miracle !
Et avec tout ça, vous allez voir que le prix des cierges et des crucifix va encore augmenter chez les marchands du Temple !

2.Posté par jpe le 16/03/2009 22:41
Et le profil de Marianne à la sortie de Saint Paul c'est quoi? Sans doute trop laïque et sans culottes pour parler de miracle? C'est en effet un simple hasard, comme les légumes priapiques qu'on exhibe régulièrement dans les journaux ou les formes que dessinent les nuages. Que les plis réapparaissent après que Monseigneur a tapoté le dossier? Normal : n'importe quel bout de mousse fait la même chose et on exploite au mieux cette propriété des matériaux plastiques dans ce qu'on appelle la mémoire de forme. Maintenant, dans cette période d'incertitude et d'inquiétude, quoi de plus humain que de se chercher un "sauveur suprême"?

jpe

3.Posté par nicolas de launay de la perriere le 17/03/2009 00:47
le pognon des croyants va couler à flot dans les caisses de l'évêché (dont les wc sont toujours fermés de l'intérieur, pour les spécialistes..)..la crise ? moi connaît pas !

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 17/03/2009 01:28
faut pas chercher plus loin les raisons de l'impossible mobilisations sociale en dehors de tout relais du pcr...quand on a su exploiter la misère humaine locale, on continue de plus belle...

comme disait pierre frédéric, le budget à destination de l'éducation visant in fine, à l'élévation sociale individuelle, est plus que nécessaire... braves moutons catholiques réunionnais, qui ne se sont pas élevés contre les propos d'un des leurs (catholique, pas réunionnais..) dernièrement...

5.Posté par sloyd le 20/03/2009 00:17
moi je vois rien pourtant je crois en dieu on voit certe une forme mais bon je pense pas que jesus se montreré a travers un rideau il doit revenir et uniquement pour l'appocalypse sinon si vous voulez le voir c'est ici http://www.veryweb.info/illusions/illusions_fichiers/illusion_5.jpg sa marche fixé les points

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales