Société

Egis, le maître d'oeuvre de la nouvelle route du Littoral, inaugure ses locaux

Ce mardi 6 décembre, Jean-Louis Lagourgue et Dominique Fournel, respectivement 1er et 11ème vice-présidents de la Région Réunion, ont inauguré les bureaux de la maîtrise d'oeuvre de la nouvelle route du Littoral. La présentation technique du projet a été réalisée en présence de Rémi Cunin, Directeur général délégué de Egis.


Jean-Louis Lagourgue et Dominique Fournel (crédits photo : Région Réunion)
Jean-Louis Lagourgue et Dominique Fournel (crédits photo : Région Réunion)
La Région Réunion a confié la maîtrise d’oeuvre complète de la nouvelle liaison sécurisée qui reliera Saint-Denis à La Possession à Egis, groupe français de conseil et d’ingénierie, leader dans les domaines du transport et de l’aménagement urbain. Dans le cadre de ce contrat, Egis a mis en place une direction de projet dédiée dont les bureaux ont été inaugurés hier à Sainte-Marie.

Le groupe Egis a participé à de très nombreux projets locaux parmi lesquels la route des Tamarins, la station d’épuration du Grand Prado, le système de Gestion de Trafic du Réseau Régional, la darse du Port-Ouest ou encore l’irrigation du littoral Ouest.

Un contrat à 47 millions d’euros

Cofinancé par l’État français, l’Union Européenne et la Région Réunion, le projet a été lancé en octobre 2010 dans le cadre du Protocole Etat-Région pour le développement économique de l’île, l’aménagement durable de son territoire et la création d’emplois sur place. Cet accord entérine le lancement de trois grands chantiers dont la Nouvelle Route du Littoral est le plus important, avec un budget de 1,6 milliard d’euros.

Le montant du contrat pour Egis s’élève à 47 millions d’euros, pour une mission d’environ six ans. Il s’agit d’un des plus importants contrats de maîtrise d’oeuvre conclu en France actuellement.

Pour rappel, la solution de tracé en mer permet de privilégier deux types de sections : les digues lorsque les fonds marins sont moins importants et les viaducs pour les zones plus éloignées de la falaise. Le projet prévoit la réalisation de deux digues et d’un viaduc situé à plus de soixante mètres de la côte pour des raisons de sécurité (risques d’éboulement).

La complexité des ouvrages à construire en mer (5,3 km de viaduc, 6,7 km de digue), loin de la falaise, et l’ampleur des moyens à mobiliser sur place, tant en expertise qu’en savoir-faire local, sont autant de défis à relever. La mission de conception et de contrôle des travaux a débuté en septembre 2011 pour un début des travaux envisagé avant fin 2013.
Mercredi 7 Décembre 2011 - 07:45
.
Lu 1743 fois




1.Posté par sgeg le 07/12/2011 08:33
47 millions représentent 3% du marché...et 47 millions sur 6 ans font 8 par an...tout cela est énorme !
il n'y aurait pas une ou deux élections dans cette période au moins ? LoL !

2.Posté par noe? le 07/12/2011 09:03
Peut-il affronter les défis ?
Doit-on encore faire des études ?
A-t-on prévu des aires de repos en mer sur cette route ?
Pense-t-on aux touristes de passage ?
Pense-t-on aux promeneurs-péis ?
Installera-t-on des brasseries tous les km ?
....

« Celui qui pose une question risque cinq minutes d'avoir l'air bête.
Celui qui ne pose pas de question restera bête toute sa vie », n’est-ce pas ?

Sans aires de repos , accidents garantis !

3.Posté par Onyx le 07/12/2011 11:09
Pour Noe, post 2 :

"Il vaut mieux ne rien dire et passer pour un con que de l'ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet."

4.Posté par Choupette le 07/12/2011 12:24
Ont-ils déjà commencé les recrutements ?

5.Posté par Du vent le 07/12/2011 14:06
Depuis 2 ans et demi, on dépense, on dépense pour cette route du littoral arlésienne, mais toujours rien de concret...

6.Posté par ndldlp le 07/12/2011 14:50
faut s'inquiéter de l'élu qui a en charge ce dossier..

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales