Blog de Pierrot

Egalité des chances : le débat fait également rage en Guadeloupe...

Dimanche 1 Février 2009 - 00:02

Je me suis toujours donné pour ligne de conduite de donner la parole à tout le monde, quelles que soient les opinions exprimées, dans les seules limites légales.
J'ai récemment eu l'occasion d'écrire quelques articles sur le sujet (http://www.zinfos974.com/Je-revendique-l-egalite-des-chances-pour-les-Reunionnais-d-acceder-aux-postes-de-responsabilite-_a3031.html) et je trouve intéressant d'offrir à votre réflexion et à vos commentaires cet extrait de l'intervention d'Elie Domota, directeur adjoint de l'ANPE, et membre du collectif "Lyannaj Kont Pwofitasyon".
Comme quoi ce débat ne passionne pas que les Réunionnais...




Extrait de la déclaration de M. ELIE DOMOTA du LKP
Rappel du contexte :
Le mercredi 28 janvier 2008, lors des négociations entre le collectif Lyannaj Kont Pwofitasyon, les élus, les représentants des socio professionnels et l’encadrement de l’Etat, le préfet quitte les négociations. L’ambiance est lourde. Monsieur Willy ANGELE, président du MEDEF Guadeloupe affirme qu’il est prêt à travailler sur un projet de territoire s’il le faut, il exprime, à travers son expérience de Mai 1967, son aversion pour les débordements violents et ne veut pas voir son pays se déchirer comme le firent les Tutsis et les Hutus.
Je tiens à réagir au propos concernant les hutus et tutsis.
Je salue Monsieur ARCONTE, directeur du Travail qui est resté dans cette réunion, je ne sais pas s’il est Hutu ou Tutsi.
Tout simplement pour affirmer monsieur ANGELE (patron du MEDEF Guadeloupe), que nous ne pouvons nier que vous, madame KOURY (présidente de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Pointe A Pitre) M. PAYEN (membre du Comité Economique et Social) soyez des guadeloupéens, ce n’est pas notre propos.
Ce que nous affirmons est que la société guadeloupéenne s’est construite sur des rapports de race et de classe depuis 400 ans.
Aujourd’hui dans la pyramide, le pouvoir correspond à une couleur, on vient de le constater (les représentants de l’Etat ont quitté les négociations).
En Guadeloupe actuellement, au sommet de la pyramide, on retrouve les blancs et les européens, au bas de l’échelle se situent les nègres et les indiens, c’est un constat.
On nous parle de paix sociale ! La paix sociale ne peut exister dans un pays quand la majorité de ses enfants est exclue du travail, est exclue du savoir, est exclue des responsabilités (…)
Aujourd’hui, en analysant les 50 plus grandes entreprises en Guadeloupe, leurs cadres ne sont pas des guadeloupéens d’origine africaine ou indienne, c’est la vérité!
En observant les administrations, les services de l’Etat, les chefs de services et les cadres ne sont pas majoritairement des guadeloupéens d’origine africaine ou indienne ! Dire le contraire, c’est mentir, c’est la vérité!
Quels sont les services que les guadeloupéens d’origine africaine et indienne gèrent en Guadeloupe?
Ce sont les services qui relèvent de la gestion de la misère! La CMU (la Couverture Maladie Universelle), monsieur YACOU, le RMI (le Revenu Minimum d’Insertion) monsieur LUBETH, le pôle emploi ANPE-ASSEDIC monsieur DUMURIER, la CAF et l’API (l’Allocation Parent Isolé) monsieur SAINT-CLEMENT.
Les guadeloupéens d’origine africaine et indienne gèrent la misère des guadeloupéens !
Dans tous les autres services de l’Etat qui exercent un pouvoir, tant dans leur direction que dans leur staff d’encadrement, on ne trouve pas de guadeloupéens d’origine africaine ou indienne!
Bien évidement, on nous parle de formation, c’est faux archi faux!
Nous connaissons des diplômés "à la tonne ", ils ne travaillent pas en Guadeloupe!
Dernièrement, j’ai reçu une jeune femme diplômée en ressources humaines qui postulait sur un poste à Air France ; on lui a proposé un poste d’hôtesse de l’air. Sur ce poste a été recrutée une personne venant de France avec moins de diplômes qu’elle!
Nous l’interprétons ainsi, des questions de couleur de peau, la réalité telle que nous la percevons.
En France, concernant les offres marchandes dans le secteur privé, 6% des ces offres sont gérées par l’intérim et les cabinets de consultants. En Guadeloupe 50% des ces offres sont gérées par ce secteur!
Et qui dirigent ces cabinets d’intérim et de consultants? Qui y travaillent? Ce ne sont pas majoritairement des guadeloupéens d’origine africaine et indienne!
Aujourd’hui en Guadeloupe, on embauche du personnel sous le sigle BBR ! Un bleu blanc rouge!
J’ai travaillé en France, il m’a été demandé d’embaucher un BBR, un 01 codification informatique 01 signifiant "nationalité française"! Ou un vrai 01 signifiant un français blanc!
Voilà ce qui se passe sur la discrimination raciale à l’embauche. Cela explique pourquoi de jeunes diplômés guadeloupéens et martiniquais ont déjà mis en ligne plusieurs blogs dont http://antildiscrim.skyrock.com/ où ils expriment ce qui leur arrive, la victimisation dans le système!
C’est la vérité, la Guadeloupe a été construite sur des rapports de classe et de race qui perdurent depuis 400 ans!
Le système de la plantation a été maintenu, prenons des exemples monsieur ANGELE.
Prenons des entreprises comme CARREFOUR, MR BRICOLAGE, est ce que la photographie de leur encadrement correspond à la réalité ethnique de la Guadeloupe, à la réalité sociale? NON et NON! C’est une évidence!
Face à cette situation, nous affirmons pour répondre à votre remarque sur les Tutsis et Hutus, que nous ne sommes pas du tout dans ce schéma, nous ne contestons pas que vous soyez guadeloupéen tout comme monsieur PAYEN, sinon on se mettra à contester le caractère guadeloupéen de n’importe qui!
Nous l’affirmons de nouveau, la paix sociale ne peut exister dans un pays quand la majorité d’un peuple est exclue!
Et aujourd’hui en Guadeloupe, 99,99% des chômeurs sont des guadeloupéens d’origine africaine et indienne!
Prenons encore des exemples, à Jarry, des commerces qui ont ouverts récemment comme Décathlon, Kiabi, Casino.
Je travaille à l’ANPE, qui était chargée de réaliser le recrutement de Décathlon. Nous avons travaillé à la sélection, aux offres d’emploi comme il le fallait. Par la suite, un cabinet de consultants payé par le groupe HAYOT a "nettoyé" le travail, ensuite le personnel est venu de Paris!
Je suis persuadé qu’en visitant ce magasin n’importe qui a été interpellé, nous n’interdisons à personne de travailler, par le fait qu’il est surprenant d’embaucher un personnel venant de PARIS pour être caissière à Pointe à Pitre!
Lorsque nous posons ce problème, on nous taxe de racisme!
Nous résidons dans un pays de 1600 km2, 460 000 habitants, 60 000 chômeurs, nous avons avec la Guyane le plus important taux de chômage!
Nous avons vu récemment un courrier de monsieur VION (hôtelier) affirmant qu’on soit de la Creuse, de la Guadeloupe, de la Corrèze ou de la Normandie on est français.
Ce n’est pas aussi simple monsieur VION!
Comment voulez vous que la paix sociale existe en Guadeloupe si les guadeloupéens ne peuvent pas y travailler!
J’ai eu l’occasion de vous rencontrer madame Jeanny Marc (maire de Deshaies, député de la 3è circonscription) sur ces questions concernant particulièrement l’hôtel Fort Royal. Un jour est arrivée à l’ANPE une offre d’emploi pour l’embauche de 40 personnes ayant comme tâches de couper de l’herbe, laver la vaisselle, nettoyer les chambres,
faire les lits, porter les bagages, avec comme contrainte "anglais lu parlé et écrit obligatoire!"
Cela signifie que si nos enfants formés au lycée hôtelier avec un niveau bac+2 ou bac+3 parlent anglais couramment, c’est cela leur destinée que de laver la vaisselle dans un hôtel à Deshaies ?
Nous avons de nombreux jeunes diplômés en Guadeloupe qui sont obligés de procéder à l’ensachage de clous dans des entreprises à Jarry ou réalisent des sandwichs dans des fast-foods! C’est cela qui leur arrive car ils refusent de partir et de quitter leur pays espérant à terme trouver un job! D’autres par contre, partent, prennent l’avion! Une fois arrivés par exemple en Allemagne ou ailleurs, c’est fini : ils ne reviendront qu’en vacances, un fois peut être, ils fonderont une famille, leurs enfants seront allemands, australiens ou autre et c’est ainsi que la Guadeloupe perd ses forces vives!
Le processus que nous venons de décrire concernant l’hôtel Fort Royal est très subtil, vous le savez bien monsieur ARCONTE : dès qu’une offre d’emploi a été déposée dans le service public de l’emploi et que cette offre n’a pas été satisfaite dans un délai de 30 jours, car pour cette offre on n’aurait trouvé personne en Guadeloupe, dans ce cas la législation permet d’opérer "l’introduction de main d’oeuvre étrangère"! C’est ainsi que tout naturellement 45 suédois ont pris les postes dans un hôtel appartenant à la collectivité régionale!!!
Cela nous permet d’affirmer haut et fort qu’il faut une priorité d’embauche aux guadeloupéens en Guadeloupe !
Il faut que ce qui se passe au sommet corresponde à la situation ethnique et sociologique du pays! Cela est la règle dans tous les pays!
Pourquoi aujourd’hui en France à partir de ce qui s’est déroulé au Etats-Unis, Christine KELLY a été nommée au CSA, on a avec empressement nommé une préfète d’origine Camerounaise sans même s’apercevoir que madame PIERROT guadeloupéenne de Trois-Rivières occupe depuis longtemps ce type de poste!
Ces questions nous les posons sans haine de façon justement à ne pas arriver à la haine !
Car si l’embrasement des banlieues a eu lieu il y a 2 ans, c’était justement parce que ces jeunes se sentant exclus affirmaient : "Nous sommes français!"
De ce fait une série de mesures furent appliquées, train pour l’emploi, etc…
Ici nous sommes toujours dans le même système, un système construit sur des rapports de classe et de race depuis 400 ans!
Nous ne reviendrons pas sur les chiffres, nous sommes les premiers concernant les jeunes filles mères, nous sommes les premiers avec les guyanais pour le SIDA, nous sommes les premiers dans nombre d’aspects négatifs!
Par contre dans le domaine sportif, lorsqu’il s’agit du capitanat de l’équipe de France de foot, réaliser des performances en athlétisme, nous sommes demandés! Au point pour nous d’intégrer les domaines où nous sommes cantonnés! Lilian THURAM est un grand sportif mais tout nos enfants, seront-ils des Lilian THURAM ? Seront ils des Teddy RINER? Non!
Cela signifie que tout nos enfants ont droit à la réussite!
Quand j’étais petit, je lisais BLEK, YATACA, ZEMBLA et AKIM ! Comme tous les jeunes de mon âge! En grandissant, un adulte m’a interpellé me déclarant "Domota, quelque chose ne va pas : le héros, tout seul le plus fort dans la foret, commande tous les nègres, tous les serpents, tous les gorilles, toutes les bêtes, le seul blanc commande tout le monde!" Alors évidemment on se réfère au héros!
Les héros des guadeloupéens aujourd’hui, qui sont ils? Thierry HENRY, Lilian THURAM! L’épanouissement, la réussite par le sport sont des notions fondamentales ! Admettons que nos enfants ne peuvent avoir comme seuls modèles Thierry HENRY et Lilian THURAM!
Il faut que nos enfants aient comme modèle Nicolo, d’autres personnes s’illustrant dans d’autres domaines, il faut que nos enfants osent affirmer : "Je voudrais être un jour monsieur Météo!"
Depuis 25 ans c’est toujours le même actuellement M. R. MAZURIE!
Nous devons viser l’excellence mais pour la Guadeloupe !
Nos enfants dans leur développement, lorsqu’ils regardent la télévision ne voient personne qui leur ressemble!
Dans les activités professionnelles, celui qui symbolise la réussite ne nous ressemble pas! Par contre celui qui est dans la rue nous ressemble! On finira par intégrer si nous sommes croyants que c’est une malédiction!
Rappelons nous lorsque CHAM fut banni, "Tu seras l’esclave de tes frères", n’est ce pas monsieur LUREL, vous parliez de Dieu précédemment. CHAM était l’esclave de JAPHET et de SEM. SEM étant la lignée des sémites les juifs et les arabes, JAPHET celle des blancs! Depuis la nuit des temps était écrit que les nègres seraient les esclaves des juifs des blancs et des arabes!
Nous finirons par intégrer cette soi-disant malédiction!
Ou bien nos enfants finiront par se dire à quoi bon aller à l’école, continuer à faires des études d’agriculture, de toutes les façons nous sommes au pied de la croix, restons dans la rue, prenons les armes!
Voilà le modèle de société vers lequel nous nous dirigeons, que nous devons condamner combattre et nous mettre ensemble pour en changer le cours et ne pas nous diriger vers une impasse!
Car nous dans cette assemblée, nous pouvons penser que nous avons réussi notre parcours social: j’ai 42 ans et 3 enfants ; je suis directeur adjoint à l’ANPE. J’ai réussi quoi aujourd’hui? Un parcours personnel?
Mais que laissons nous pour nos enfants? Un pays meurtri!
Nous avons eu la démonstration aujourd’hui que nous devons prendre notre destin en main car la politique publique de l’Etat français, ne répond pas à nos exigences!
Monsieur LUREL, rassurez-vous, nous ne sommes pas dans une démarche politicienne car chaque fois que vous vous exprimez, vous êtes toujours en train de régler les comptes avec d’autres mais cela ne peut s’adresser à nous.
Notre démarche vise à régler les exigences sociales prioritaires du peuple guadeloupéen en souffrance aujourd’hui!
Ajoutons concernant les Hutus et les Tutsis et le respect de la démocratie: le gouvernement Pétain était légitime (s’adressant à monsieur ANGELE), le code noir était légitime (rectification de monsieur ANGELE : "Pas légitime, légal"), pardon il était légal ; donc vous êtes pour la légalité. C’est pour cela que j’affirme que tout a une limite et que c’est donc le fait qui fait le droit!
Si nos ancêtres n’avaient pas estimé que le Code Noir légal ne fût pas illégitime, nous en serions toujours à l’esclavage !
Je voulais simplement apporter cette nuance pour affirmer que ce n’est pas parce que un concept est légal qu’il soit correct.
Aussi nous avons entendu les propositions de monsieur LUREL, celles de monsieur GILOT, celles de madame Jeanny Marc. Nous souhaitons travailler sur vos propositions et nous vous serions gré de nous les faire parvenir par écrit, de façon que nous puissions les étudier nous aussi.
Pierrot Dupuy
Lu 3511 fois


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

58.Posté par Aero Freins le 19/02/2009 11:11

Pas mal sous les îles.... ou encore There's probably no God. Now stop worrying and enjoy your life .

Je modulerai néanmoins ton propos en disant que le béké, qui est un local , doit lui aussi, apprendre à ouvrir "son coeur" et "son esprit", ou plutôt ses habitudes et sa façon de penser, à ses compatriotes. Surement, bcp le font mais l'ouverture et l'accès aux marchés sont restés vraisemblablement limités. Cela peut également rappeler l'organisation de la société à Maurice, ou, plus vivement, au Zimbabwé, et en Afrique du Sud.

Je me permet aussi un petit prolongement moins bienveillant, voire creux et stérile, car en effet, après avoir survolé de nouveau les commentaires à ce topic, je souhaite faire remarquer que je n'ai lisiblement pas le monopole de l'esprit limité, et qu'il arrive à d'autres, de plus ou moins sérieusement passer au travers (!!!) et que lu les réactions (cf.42)... je ne suis pas le seul à alimenter la puérilité... par ici. La puérilité ou enfantillage, immaturité si vous préférez... et non pas, et c'est là où je m'en veux d'ailleurs... la pluralité !!

;] !

57.Posté par sous les iles, les paves le 19/02/2009 02:06

C'est la même chose sur toutes les iles, que ce soit la Réunion, la Martinique, ou même Hawaii.
Le béké ou le haole. n'est jamais bien vu, et ne pourra jamais s'intégrer: il sera toujours considéré comme un indésirable, venu prendre le travail aux "locaux". C'est d'ailleurs le même problème un peu partout, comme les polonais qui volent le travail des français.
Donc les "étrangers" finissent par vivre ensembles dans des zoreil lands.
Il faut arriver à oublier le passé, qui est le passé de nos aieux, pas le notre, et vivre le présent.
Amméliorer notre vie, c'est pas virer les autres, ca n'a jamais marché. Il faut apprendre à vivre ensembles.

56.Posté par boyer le 15/02/2009 06:51

55. Posté par denis le 14/02/2009 22:00
...J'ai voulu m'integrer a la Run profonde, je n'ai jamais été intégré, toujours senti comme un étranger...


quand on lit tes propos tantots neuneu, tantot abjectes c'est le contraire qui aurait été surprenant.

55.Posté par denis le 14/02/2009 22:00

"mais ce type de réflexion fait de toi un étranger.... à la cause Réunionnaise... "

Non, je vais plus loin : la France n'a rien a faire ici, point barre ! C'est un jugement a posteriori.
Aerofrein, tu ne connais rien de ma vie...Moi je ne te juge pas, je vois seulement que tu as rarement des propos positifs (je parle de ton opinion sur les autres internautes, ).

En fait c'est le contraire qui s'est passé...J'ai voulu m'integrer a la Run profonde, je n'ai jamais été intégré, toujours senti comme un étranger...Donc, je dis :
que vient faire la France ici ?

NB : je ne suis pas "serviable", mais je suis "serieux"...sauf quand je fais de l'humour, mais pas sur ce post...En résumé, je suis profondément déçu par les Réunionnais (sauf par 3 d'entr'eux : Pierrot, et deux "relations" , Réunionnais sinceres..).....Ca fait pas beaucoup, en 25 ans de Réunion, n'est ce pas ?
Les français de France te considerent-ils comme un etranger quand tu es la bas ???

54.Posté par Jin le 14/02/2009 18:48

JK'aimerais savoir comment réagirait le français moyen et supérieure en France,si 80% des postes à responsabilité étaient occupés par des iatliens ou des anglais???? et si en plus on allait recruter ces anglais en Grande bretagne en leur déroulant systématiquement le tapis rouge: maison de fonction, voiture salaire multiplié par deux.... Il y a qqch quand même d'assez surprenant avec les métros, c'est que partout où ils vont et dès qu'ils ne se retrouvent pas leurs bulles (car capacité d'adaptation difficile, et acceptation difficile d'une culture différente de les leurs), c'est toujours le processus de la victimisation qui s'enclenche: victime de racisme, l'intolérance.....faudrait peut être se remettre en cause et se demander pourquoi les réunionnais les voients différemment et ont ce jugement à leurs égard!!!!! ah oui je vois la réponse des métros qui ont le sentiment de considérer normal ces prérogatives qui leurs sont allouées dans les DOM: les créoles sont de pauvres jaloux qui en veulent à ceux qui ont réussi! et voilà réponse simple et clair, et hop il n'y a plus de remise en question! Je pense que si le métro acceptait la culture réunionnaise (pas une fausse acceptation genre "comment i lé?" "lé la" sans aller plus loin dans le langage) et la respecter en ne voulant pas toujours refaire le monde et faire croire que c'est toujours mieux en métropole, alors il y aurait eu un vrai partage, une vraie ambiance, et une vraie acceptation de toutes les cultures!!!!! et la question de l'égalité des chances ne se poserait peut être pas, car il n'y aurait pas eu ce sentiment colonial qui régne en permanence dans notre sociétét Ne cherchez pas toujours à faire passer pour des ridicules les gens qui ont une culture différente de la votre, essayez de comprendre (pas avec une réflexion de comptoir), de la vivre et de la parler (les métros sont les seuls qui ont toujours refuser de la parler à la réunion, à la différence des autres ethnies: malbar, chinois, arabes...), et malheureusement le créole qui se croit évoluer (diplome, statut social respectable) entre dans la danse et dénigre aussi sa langue natale....créant ainsi la division! La réussité sociale ne repose pas seulement sur la langue (elle peut y contribuer une partie)

53.Posté par genevrier le 13/02/2009 16:05

Alors là désolé mais je ne peux pas laissé dire n'importe quoi au prétexte que ça fait joli......
J'ai longtemps vécu en Guadeloupe, et bien je peux vous dire que l'on est bien à la Réunion...Coté racisme... Parce que s'il ya un racisme en guadeloupe, il n'est pas là ou l'on le prétend.
J'y ai exercé dans des conditions épouventables..Dès que l'on est pas, et quelque soit sa couleur, natif de l'ile, c'est l'horreur, pneus crevés, insultes, ect....Demandez donc aux voisins iliens de ce petit paradis!
A la Reunion je n'ai jamais connu cela....Jamais
Alors je l'affirme et tous les gens ayant vecu en guadeloupe ,martiniquais compris, peuvent le dire, cette population est xenophobe, entrainée à cela par une poignée de politiques, le reste n'est que mensonges ehontés.Mes potes métros Et martiniquais nous echappions de l'ile dès que c'était possible......Je n'y retournerai jamais! au pays des petits Le pen à l'envers!
La connerie n'est pas l'appanage des blancs et je souhaite de tout mon coeur que TOUS les emplois en guadeloupe soient réservés aux guadeloupéens, d'origine afro -indienne ce serait mieux pour tout le monde!
Vive la guadeloupe indépendante.

52.Posté par nicolas de launay de la perriere le 05/02/2009 23:46

Boyer, ce que tu évoques est connu depuis des années, et est régulièrement mentionné dans le magazine "l'express" lors de ses "spéciales" sur les comparaisons entre les DOM et TOM et les moyennes nationales..

Et je te rappelle que nous avions il n' y a pas si longtemps, un président de fac qui était réunionnais..c'est à lui de s'en expliquer..

Et concernant le numérus clausus, à l'époque où j'usais mes fonds de culotte à la faculté de droit et de sciences économiques, on évoquait aussi le numerus clausus entre la 1ere et la 2eme année de sciences économiques...

mais ta position sur le sujet quelle est elle ? préférence régionale ou non ..? j'ai un peu de mal à te situer sur ce point précis.

51.Posté par boyer le 04/02/2009 20:00

Le numerus (nombre d'étudiants autorisés à poursuivre leurs études en deuxième année d'études médicales) passe à la Réunion de 44 à 58. Alors que la densité medicale à la Réunion est largement inferieure à la metropole, ce chiffre est RIDICULEMENT BAS. Voila pourtant une opportunité de debouché d'emplois superieurs pour les Réunionnais.

Curieusement ca ne fait pas reagir les habituels aboyeurs de la préférence regionale, encore le guignol du cran.

50.Posté par boyer le 03/02/2009 22:56

il y a une interview d'Elie Domota dans mediapart. il nous apprend entre autre:

La famille Hayot (GBH) qui construit et exploite les hypermarchés sous l’enseigne Carrefour est la huitième fortune de France.

(...)
Chaque année, environ 1000 hectares de terres agricoles disparaissent au profit de hangars ou d’entrepôts pour ces grands groupes. De plus, la canne à sucre et la banane sont des produits d’exportation, loin de pouvoir remplir les besoins alimentaires de la population. La colonie est là pour servir la métropole. La canne à sucre n’est même pas raffinée sur l’île mais en métropole d'où elle est ensuite réexpédiée et revendue aux Guadeloupéens.


et aussi un passage sur les défiscalisations hôtelières Bidons, sujet, que l'on connait bien à la Réunion.

Et à la Réunion, a quel rang national se situent nos grandes fortunes?

49.Posté par Aero Freins le 03/02/2009 13:56

Un peu plus de clarté donc :

" Perso, je pense que la france n'a plus grand chose à faire ici....sauf à avoir une base stratégique....mais Mayotte leur suffirait ...pour moins cher. "

Tu confirmes tes écrits denis teinte ??! toi si "serviable" certainement, ..mais sérieux ? ..j'en doute !!

"Regrettable" je te l'accorde, ...on a tous droit à l'erreur admettons, mais ce type de réflexion fait de toi un étranger.... à la cause Réunionnaise... ça me semble cristallin ...voire net !

Un étranger... pour ne pas dire un détracteur...

tout simplement.

48.Posté par denis le 03/02/2009 11:45

Post 37 . Oui, tu dis ca, tu dis rien, parceque tu es moins clair que Cambronne !!!
Post 42 : excellent, Albert !!!!
Post 43 . Zoreyland : je connais quelques zoreys de zoreyland : ils n'ont rien à voir avec les francais de métropole. La plupart des zoreys qui viennent ici sont des m"as tu vu" des vantards, qui nous discréditent. Les francais de souche de metropole ("gaulois"), sont eux, pour beaucoup, des beaufs égoistes, les autres sont sérieux et serviables, rien à voir avec les zoreys.

47.Posté par William le 03/02/2009 09:38

Tout à fait d'accord Lili !!!
Bonne idée Boyer !!!

46.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 03/02/2009 09:30

Woops, autant pour moi, mon clavier a fourché: on ne parle pas de statistiques ethniques mais de statistiques en fonction de la provenance géographique.'Alors on parle beaucoup de ces méchants zoreils qui vivent en groupe, surtout dans zoreilland: On fustige ces méchants métro qui viennent trois ans et repartent et qui prennent le pain du réunionnais. Je retrouve ces arguments dans la bouche de ces merdeux de racistes; ces même mots qui sont lourds de sens. 'On parle surtout de ceux qui viennent et qui restent. Dans la fonction publique (sauf la territoriale, et encore... ) , effectivement, la question ne se pose pas. Mais la plupart d'entre nous font référence au secteur privé et à sa 'contamination' par le secteur public dont les membres aident la venue de leurs connaissances. Enfin bref, j'aimerais des statistiques pour savoir quelle est la part du fantasme dans tout ça.

45.Posté par Albert Ebasque le 03/02/2009 08:35

Les entrepreneurs croulent sous les taxes...et un employé coûte chère à l'entreprise (je ne parle pas de son salaire) en supprimant certaines et à conditions d'embaucher, si cela est possible, y aurait il un moyen? il y a un économiste dans la salle??

44.Posté par boyer le 03/02/2009 07:18

Pierrot Dupuy, il faut ouvrir un autre sujet:

"Quelles mesures pour créer des emplois(-45.000 en decembre) et faire baisser le chomage autrement que par le maquillage des statistiques de l'UMP?"

43.Posté par lili le 02/02/2009 20:44

Il est important de voir une chose, et d'avoir les idées claires sur cela:
La Guadeloupe n'est pas la Réunion,
Le créole Guadeloupéen n'est pas le créole Réunionnais.
Les statistiques ethniques sont un prémisse à un fichage hideux (et entre nous,
quand on est métissé malbar-chinois: on est dans quelle case? indéfini?)
Je ne sais pas pour vous, mais quand je parle à un collaborateur, je ne me demande
pas si il est malbar, cafre, malgache, un peu de tout ou jupitérien:
Et c'est ça la magie de la Réunion: tous nos ancêtres ont joués à
touche-pipi
ensemble:
le Réunionnais n'a pas de couleur (sauf pour les idiots qui croient encore qu'un Yab est un zoreil),
n'a pas de "signe" (alors qu'un suédois .. au moins on sait qu'il vient du nord):
nous n'avons pas l'histoire de la Guadeloupe, ni le malêtre qu'ils ont en eux (à chacun
le sien d'ailleurs)

Alors on parle beaucoup de ces méchants zoreils qui vivent en groupe, surtout dans zoreilland:
On fustige ces méchants métro qui viennent trois ans et repartent et qui prennent le pain
du réunionnais. Je retrouve ces arguments dans la bouche de ces merdeux de racistes; ces
même mots qui sont lourds de sens.
Le guadeloupéen est, par la force des choses, devenu raciste.
le béké tout autant.

Remarquez une chose:
Vous verrez que demain, on ne parlera plus du "zoreil dehors", mais du "comore dehors" ...
C'est lamentable, vraiment, de toujours chercher un responsable ... faute de se remettre
en cause.


42.Posté par Albert Ebasque le 02/02/2009 20:07

Aéro freins aime bien brasser du vent...c'est normal, c'est le job d'un aérofrein...

41.Posté par bertel le 02/02/2009 18:13

"Egalité des chances : le débat fait également rage en Guadeloupe... "

L'égalité des chances doit être Nationale, avant d'être Mondiale ou alors c'est laisser place aux extrêmes qui s'enferment.

Notre Nation comporte de multiples territoires et autres DOM(s), l'égalité des chances, c'est de permettre à TOUS, dans tous les sens , de circuler, de faire des études , d'entreprendre et de vivre comme s'ils habitaient UN MEME PAYS !

Tout le reste est d'un comique désuet mais présente un véritable danger pour l' UNITE de Notre Nation !

40.Posté par cambronne le 02/02/2009 16:08

32. Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 02/02/2009 12:47

50%/50%

39.Posté par cambronne le 02/02/2009 16:07


34. Posté par denis le 02/02/2009 13:31
Post 23 :""On va arriver à quoi avec ce raisonnement stupide? tu es réunionnais, tu ne peux travailler qu'à la Réunion? tu es lillois? tu ne peux travailler que dans le nord de la france? "
Tout a fait, et voyant comment je suis toujours un etranger ici, apres un quart de siecle de Run, c'est pour ca qu'en 2010 je retourne ou je suis né en Normandie !______________
_______________________________________________________________
*************************************************************************************
=========================================================

Das wunderbare Gut auf .....


D'ailleurs je ne pense pas que si c'était le cas, qu'il y aurait moins de chômeurs , je dirais même mieux il y en aurait plus ....

quand vous voyez le niveau de compréhension et surtout l'état d'esprit raciste d'un Boyer rien que sur ce genre d'insinuations


35. Posté par boyer le 02/02/2009 13:46
Zavez vu dans l'equipe de france de Hand?
pas un seul joueur originaire de la creuse!


Vous avez tout compris le véritable problème français tellement divisé par ses différences

38.Posté par Albert Ebasque le 02/02/2009 15:21

Alors là, si le recruteur met des conditions pour empêcher le recrutement local, il y effectivement un gros problème....et j'aimerais bien savoir la raison pour laquelle le recrutement local est évité......
est ce que c'est, comme j'ai osé le dire plus haut, à cause d'un problème d'efficacité? ou peut être le fait d'embaucher à l'extérieur permet d'avoir un "turn over" plus efficace des employés, et donc moins d'ennuis et plus de contrôle pour le patron macro?
Rassurez, moi, nous parlons d'une petite minorité à la Réunion???et d'une grosse majorité aux Antilles??
Si il faut un système de parité pour "obliger" le recrutement locale, pourquoi pas!!...vive donc la préférence Régionale......et je vous dis pas le foutoir......

37.Posté par Aero Freins le 02/02/2009 15:09

34. Posté par denis le 02/02/2009 13:31

Un quart de siècle à la Run dis tu... ce qui ne t'a pas empêché... un moment donné... d'écrire que Mayotte pourrait permettre la présence militaire française ds l'Océan Indien, soit l'unique intérêt pour la Nation, que tu accordes toi, à l'ile sur laquelle tu as passé 25 ans et ce je continue à te citer... pour bien moins cher.

!!!!!!

Ben ouais. Effectivement, je trouve que cela est davantage "étrange" que "étranger".... après 25 ans en tout cas... c'est limite dommage j'trouve.... enfin !! j'dis ça... j'dis rien... P'têt bien'qu'oui... P'têt bien'qu'non.. !!

;] !

36.Posté par Aero Freins le 02/02/2009 14:41

" mais le normand ne travail pas qu'en Normandie.... "

ah bon ?!! arrêêêête !!? sans déconner ?!!

Réunionnais du Monde

;] !


35.Posté par boyer le 02/02/2009 13:46

Zavez vu dans l'equipe de france de Hand?
pas un seul joueur originaire de la creuse!

34.Posté par denis le 02/02/2009 13:31

Post 23 :""On va arriver à quoi avec ce raisonnement stupide? tu es réunionnais, tu ne peux travailler qu'à la Réunion? tu es lillois? tu ne peux travailler que dans le nord de la france? "
Tout a fait, et voyant comment je suis toujours un etranger ici, apres un quart de siecle de Run, c'est pour ca qu'en 2010 je retourne ou je suis né en Normandie !

33.Posté par denis le 02/02/2009 13:27

"Les mesures annoncées par M. Jego ont été jugées insuffisantes (par le mouvement de greve)." (LE MONDE)

32.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 02/02/2009 12:47

"Je reste persuadé que brandir toujours la raison de la couleur ou de l'origine, fait oublier celle de la compétence...et donne du grain à moudre aux racistes...du moins je le crois....Ce facteur (celui de la compétence) est à prendre en compte dans ce débat....ou alors il faut imposer des "parités de couleurs" comme la parité homme femme en politique....ce qui reviendrais à admettre qu'il y a des différences....ce que je ne crois pas une seul seconde...
Alors...comment faire??"

Excepté qu'on parle de "à compétence égale" . Les cas abordés sont très spécifiques en ce sens que l'employeur cherche d'abord en métropole ou met volontairement des conditions pour éviter le recrutement local. Le problème est sensiblement le même que celui avec les femmes: si les femmes sont peu nombreuses en politique et n'occupent pas des postes à responsabilité, ce n'est pas faute de femmes compétentes et intéressées, c'est qu'un problème de perception rend leur candidature, leur investiture et leur élection peu probables. C'est le même cas avec le réunionnais, donc oui, dans l'absolu, ça peut être une solution (à laquelle je suis opposé, hein, mais pour des raisons qui n'ont rien à voir avec l'existence ou non d'un problème et beaucoup plus avec le danger de communautarisme réunionnais)

31.Posté par Albert Ebasque le 02/02/2009 12:32

Le mont de venus, c'est pas mal aussi....mais la forèt y est moins vierge qu'à la Montagne...
et il est évident qu'un réunionnais qui ne trouve pas de boulot dans sa région doit être bien dégoûté quand un duchnoc passe devant lui....mais le normand ne travail pas qu'en Normandie....
je vais citer ce qui est à lire plus haut;
"On va arriver à quoi avec ce raisonnement stupide? tu es réunionnais, tu ne peux travailler qu'à la Réunion? tu es lillois? tu ne peux travailler que dans le nord de la france? "
Non, on va arriver à "à préférence égale, l'embauche locale est prioritaire" . Le pire à quoi on pourrait arriver, c'est un système de discrimination positive, façon Afrique du Sud: un nombre minimal de natif dans les CA et le personnel d'encadrement... "


30.Posté par Aero Freins le 02/02/2009 12:11

Albert ... il me semble qu'on parle de préférence régionale.... "à compétences égales" en tout cas, sur le papier... car difficile d'évaluer les compétences de ceux qui ne sont pas en poste... attds !! ne réponds pas trop vite... je veux dire : entre deux candidats qui présentent "un diplôme et un parcours similaires" ...

De la compétence, c'est donc bien ce dont on parle.

Pour le reste, tu as raison, la discrimination fonctionne ds les 2 sens, pour ne pas dire ds tout les sens, et d'un patron à un autre, ou plutôt d'une équipe à une autre, il y aura forcément des... préférences. Et ça effectivement, ce n'est pas une découverte....

Tout comme, il y a des différences sensibles et notables, entre la qualité de vie ds le fin fond de la Normandie...et le mont Roquefeuille. C'est comme ça. On n'y peut rien. Et "bcp" sont d'accord. C'est évident.

Quoique ?! Pas sûr ? ça dépend... ça dépasse...?! Question de goût ?!

Ben tu vois, il y a pas grd chose à faire finalement ...car les gouts..et les couleurs...!!

;] !

29.Posté par nicolas de launay de la perriere le 02/02/2009 11:37

la question est de savoir la proportion d'emplois occupés par des natifs de la Réunion dans le secteur public et le secteur privé, puis par secteur d'activité, dans les postes ouvriers, agents de bureau, cadres pour faire simple et bien sûr homme ou femme.

en rien ce que je propose, ne tient compte du jaune, noir, blanc, mauve ou violet !

faut pas être cons et obtus dans la vie, les gars ! mais pragmatique et tenter de démystifier certains raccourcis. cela servira les causes des uns et des autres, voir de déplacer le problème sur des critères qui ne sont pas ceux du lieu de naissance..comme quoi pour faire progresser les croyances et les mentalités, rien ne vaut l'observation statistique..

28.Posté par nicolas de launay de la perriere le 02/02/2009 11:30

je dirai, pierre, que ce sont plutôt des statistiques permettant de savoir si les emplois localement sont pourvus par des personnes natives de ce département, plutôt que d'utiliser le terme "ethnique", tu en conviendras.

27.Posté par Albert Ebasque le 02/02/2009 10:53

Ce n'est pas une découverte que de dire qu'il y a de la discrimination....on le sait tous!!!!
Je veux dire qu' il y en a marre de toujours tout mettre sur le dos du racisme, qui du reste est valable dans les deux sens, il existe aussi de la discrimination à l'embauche envers les zozs dans certaines entreprises.....
Je reste persuadé que brandir toujours la raison de la couleur ou de l'origine, fait oublier celle de la compétence...et donne du grain à moudre aux racistes...du moins je le crois....Ce facteur (celui de la compétence) est à prendre en compte dans ce débat....ou alors il faut imposer des "parités de couleurs" comme la parité homme femme en politique....ce qui reviendrais à admettre qu'il y a des différences....ce que je ne crois pas une seul seconde...
Alors...comment faire??



26.Posté par Aero Freins le 02/02/2009 09:05

Les Hutus et les Tutsis ?!!!!?! Et ben !!!? Fichtre alors !!? Je ne sais pas s'il s'agit d'un manque de tact, de sensationnalisme, ou alors la situation est-elle effectivement en train de se barrer en couilles... sévère... et la guerre civile n'est plus très loin ?! bordel !!? Les Hutus et les Tutsis !!!!?! Mais qu'est-ce qui se passe sérieux pour que le président du MEDEF Guadeloupe soit aussi paniqué ?!

Un département français où il y aurait l'équivalent de tribus rivales donc, avec un génocide sanglant, infâme, abominable.... à la clé ??! c'est ce qui est sur le point de se passer en Guadeloupe ou..... j'hallucine ??!

Non mais faut arrêter la liqueur à l'orange il me semble..!? je comprends la situation difficile et spécialement tendue, peut-être violente admettons, mais ce genre de déclarations a le mérite de ressituer le débat...ou de l'envenimer... je crois qu'il n'y pas que les agités ou la rue... qui ont perdu tout sens de la mesure.

A moins que, questions clichés, chaque "camp" donc, les entretiennent...

25.Posté par boyer le 02/02/2009 08:58

Les statistiques ethniques sont aussi abjectes que la comptabilisations des noirs dans l'équipe de France de foot par georges freche et Lepen.

« il y a neuf blacks sur onze. La normalité serait qu’il y en ait trois ou quatre. Ce serait le reflet de la société »
Je vois pas en quoi l'INSEE rendrait ce genre de propos correcte. et je prefere largement:

Art. 1. - La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances.


24.Posté par Jacot le 02/02/2009 07:29

Perso j'ai été en guadeloupe et je peux confirmer le climat de merde qui y règne. Il est flagrant que les béké et autres zoreils contrôlent tout. Mais de la à dire qu'à la Réunion c'est la même chose!

Le problème, à mon sens, est que la population de la Gwada est quasiment africaine (alors qu'ici le métissage, la pluri-ethinicité est largement implantée). Du coup le ressenti de l'esclavage est exacerbé. Tout est prétexte pour se victimiser.
Et c'est la le grand mal de la Guadeloupe: après plus d'un siècle d'esclavagisme, ils en sont encore à se noyer dans ce sentiment que le blanc contrôle tout quoi qu'on fasse.

A la Réunion, même si la situation n'est pas encore claire, on peut voir partout des descendant d'esclaves, blancs, noirs, (oui n'oublions pas que nous avons eu aussi des esclaves blancs) qui ont réussi à s'élever dans la société. Ici au moins nous avons réussi à nous décomplexer (c'est le terme) pour pouvoir prendre notre destin en main( Même si certains à côté de ça préfèrent continuer à être assistés mais c'est leur choix).

Ceci n'empêche pas de continuer le combat pour plus d'équalité mais franchement qu'on viennent pas me dire qu'ici et la-bas c'est la même chose...

23.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 02/02/2009 07:30

"On va arriver à quoi avec ce raisonnement stupide? tu es réunionnais, tu ne peux travailler qu'à la Réunion? tu es lillois? tu ne peux travailler que dans le nord de la france? "
Non, on va arriver à "à préférence égale, l'embauche locale est prioritaire" . Le pire à quoi on pourrait arriver, c'est un système de discrimination positive, façon Afrique du Sud: un nombre minimal de natif dans les CA et le personnel d'encadrement...

Je rejoins Nicolas sur ce point (et fait ainsi un virage à 180° par rapport à une position que j'avais prise il y a longtemps) : finalement, les statistiques ethniques, c'est quand même utile pour savoir si les questions de races sont fantasmées ou réelles: leur absence n'empêche pas les délires (au contraire, elles laissent libre court à tous les fantasmes lepéniste en métropole) , leur présence peut être utile pour compenser des inégalités, pour peu qu'on se méfie assez du risque de dérive communautariste.

22.Posté par boyer le 02/02/2009 06:59

Imaginons que demain les regions Ile de France, Languedoc Roussillon (Montpellier), PAC( Aix en Provence) (ont dit qu'il y a de grosses communautés reyonese las bas) decident de legiferer sur leurs quotas de "gens de l'exterieur":

-le boulot,
-les places en fac,
-en cités U

21.Posté par nicolas de launay de la perriere le 01/02/2009 23:35

en tout cas, j'invite à la lecture du blog qui est mentionné : http://antildiscrim.skyrock.com

20.Posté par nicolas de launay de la perriere le 01/02/2009 23:34

lili, tu as tout faux.

La Réunion serait situé du côté de st pierre et miquelon, nous n'aurions sans doute pas ce débat, ou en tout cas, nous ôterions sans problème l'héliotropisme des facteurs expliquant ce que réunionnais a constaté dans son expérience, et que d'autres observent également... à savoir une volonté pour certains de faire profiter leurs réseaux, des douceurs de la vie à la Réunion..et pour certains des avantages fiscaux et financiers liés.

Je redis à nouveau que l'exploitation des données de l'URSSAF seraient intéressants (lieu de naissance, type de contrat, catégorie d'employeur) afin de démystifier ce dont nous parlons ici.

Des données sont en effet analysés pour permettre de qualifier la différence homme / femme d'un point de vue salaire, de déterminer les disparités par catégorie d'emploi et de revenus entre la Métropole et la Réunion, tout comme pour les régions françaises entre elles.

Pourquoi ne pas pousser l'analyse du marché des travailleurs actifs, afin d'apporter de l'eau au moulin des pro ou anti préférence régionale à compétences égales...? Que ceux et celles qui sont pour lèvent la main..?


19.Posté par nicolas de launay de la perriere le 01/02/2009 23:24

trouillo c'est à la fois le syndrome de la goyave de france qui s'exerce, et le peu de foi que le créole a envers son semblable, encore trop souvent hélas (la zalousi, mé zami , la zalousi...).
la Réunion ayant trop peu à offrir à "ses fils et à ses filles", sans doute faut il y voir rien de plus que ce simple sentiment..hélas encore une fois..

18.Posté par lili le 01/02/2009 23:02

Sont-ils tous foux? tous stupides?
Je regarde autour de moi:
La situation de la Réunion n'a rien de comparable avec la Guadeloupe.
Vous voyez des méchants zoreils partout, qui piquent le travail du bon créole père de famille:
mais arrêtez!
On va arriver à quoi avec ce raisonnement stupide? tu es réunionnais, tu ne peux travailler qu'à la Réunion? tu es lillois? tu ne peux travailler que dans le nord de la france?
N'importe quoi, c'est ridicule.
Il y a un travail de disponible: on prend le plus qualifié qui habite le moins loin; affaire réglée: qu'il soit réunionnais, zoreil, lapon ou martien: rien à faire, c'est tout bénéfice pour l'entreprise.
Il n'y a que des cadres "non élus" zoreils? allez faire un petit tour dans les mairies du Nord ou dans des sociétés (air-a...); désolé mais les réunionnais sont bien là, et sont cadres.

Si demain, on met tous les zoreils dehors; viendra ensuite le problème du malbar, du chinois, du cafre, du gros blanc, du yab les hauts .. ne faut il pas toujours avoir un bouc émissaire? c'est
tellement plus simple que de se poser les vraies questions (qui fâchent).

C'est une mode en ce moment: trouver un coupable, et s'en servir pour pondre une loi
qui n'est utile que pour engrosser les journaux.
Regardez ce qui se passe avec le droit de grève.... c'est affligeant.




17.Posté par Trouillomètre au maximum le 01/02/2009 22:58

Je n'ai pas lu cet article car trop long. Pareil pour les trop longs commentaires.
Cependant je crois avoir saisi l'essentiel, et une question me vient à l'esprit :
Pourquoi les employeurs (employeurs métropolitains et souvent également les employeurs locaux) préfèrent-ils employer des métropolitains ?
Voila une question très simple à poser, mais beaucoup plus compliquée à répondre.
Autre question presque identique :
Pourquoi est-ce que les consommateurs locaux, acheteurs de biens et services, préfèrent-ils souvent avoir à faire à des métropolitains ?
Je ne dis pas que ces employeurs et consommateurs ont raison systématiquement, mais je crois avoir compris leurs motivations.

16.Posté par réunionnais... le 01/02/2009 22:56

Pierrot, voilà un sujet délicat qui ne peut que remuer...l'opinion.
Je suis créole, né ici, études ici et travail ici, j'ai eu beaucoup de chances... de pouvoir partir à l'école de la République aussi critiquable soit elle mais m'a permis de postuler et de travailler dans une institution de la République, mes professeurs étaient créoles, métro, chinois, et même arabes pays, et ma foi, je me sentais français comme les autres...
Avec le temps et côtoyant pas mal de dirigeants, cadre,responsable... je pense en effet qu'il existe
un lobby pro métro à la réunion, c'est pas anti réunionnais, c'est plutôt pro métro...
MAIS c'est humain, on s'entoure des gens qu on apprécie, et qui partagent nos us coutumes etc...
et comme les premières matières grises encouragés par des primes "colonialistes" qui existent encore pour certaines, venaient de métropole, avec le temps, ils deviennent de plus nombreux,
s'installe en communauté, "zoreil land" et utilisent leur poste pour favoriser la venue de leurs amis
(dans tous le sens du terme), c'est un lobby que je voie partout (écoles, hôpital, école d'infirmier, école de tennis, de golf, d'équitation,...et le réunionnais se métropolise aussi, trouvant ce système normal, et essaie de faire pareil dés qu'il est à un poste à responsabilité...
Je ne fait que constater et le code noir est encore dans notre inconscient... luttons contre ca mais avec des valeurs de respect et sans haine... loin d'etre facile


15.Posté par Cambronne le 01/02/2009 20:14

http://www.challenges.fr/actualite/toute_lactu/20090201.OBS2520/_yves_jego_est_arriv_en_guadeloupe.html

C'est bizarre cela devient de plus en plus critique de jour en jour, comme si l'on entrer en collision dans une approche finale du vide sidéral, le trou noir, le néant quoi.. pour ce gouvernement comme cela ressemble étrangement à une attaque en règle de Babyllone la grande faisant que le prince des ténèbres voudrait se venger du prince usurpateur , et lui et sont armée attaque Babylonne selon moi, Et si une situation tourne au vinaigre, on dira d’elle qu’elle part en couille.
Un pays qui ne cultive une haine permanente est un pays qui ne présage absolument rien de bon pour son avenir, surtout lorsqu'il est devenu autiste sur son histoire quand de surcroît il cultive l'amour d'un système archaïque du tout état , alors qu'il est en faillite c'est déjà la fin que vont faire 65 millions de larbins, tout à reconstruire après cette soit disant crise engraisser les banques.
On se souviendra du début de la décadence de la France à partir d'un tyran après la Révolution de 1789 quand des millions de crèves-la-faim sans conscience pleurnichaient sur le sort de leur idole...Sauf que la réalité est bien devant vous

pour le reste

Personnellement M'en fou royalement suis un citoyen du Monde et comme je ne coute rien à l'administration et n'ayant jamais eu besoin de ses services Jacobins et surtout n'ayant pas le désir de passer ma retraite dans ce pays qui sera bientôt la tare de l'Europe , alors au diable la varice, mort au cons vive la pédale , d'autant qu'hier sur Paris " le vent se lève" les ultra révolutionnaires prennent aussi le pavés "police partout, justice nulle part!","libérez Coupat (soupçonné d'être le chef du groupe à l'origine des dégradations NDLR), enfermez (la ministre de l'Intérieur Michèle, NDLR) Alliot-Marie!" ou "c'est l'Etat les terroristes!".

Bref jamais fait un papier il y a peu sur le sujet mais faut croire que nos nouveaux révolutionnaires rouge commencent à s'organiser , Sarkozy risque d'être vite débordé si par malheur l'autre extrême se prend l'idée de faire de même cela va mal finir ...


14.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 01/02/2009 18:52

'Un entrepreneur recherche des personnes qui lui apportent satisfaction.....pas des glandeurs à qui l'on est obligé de faire un chèque chaque fin de mois pour constater que le travail n'est ni fait, ni à faire....'Dieu merci, grâce à Albert, on vient de découvrir que la discrimination n'existe pas dans le privé, rendant ainsi inutile la HALDE et les lois contre la discrimination raciale et sexuelle à l'embauche. J'imagine que si, aujourd'hui encore, les femmes sont payées plusieurs dizaines de pourcents (j'ai plus le chiffre exact en tête, au dernier relevé c'était 30 % non? ) que les hommes à qualification égale, c'est parce qu'elles sont moins 'motivées et souriantes' que leurs collègues masculins et donnent moins 'satisfaction'. Elles seront heureuses de l'apprendre... (j'aurais pu faire la même remarque avec les noirs , les maghrébins, les jeunes, les gens issus des quartiers 'défavorisés' pour reprendre la litote à la mode... ) . Je sais pas si problème il y a à la Réunion, pour ne pas avoir encore pu m'en rendre compte, mais faites attention , quand même...

13.Posté par denis le 01/02/2009 18:06

"Le mouvement de grève a été lancé par le collectif "Liyannaj kont pwofitasyon" (Mouvement contre l'exploitation outrancière), qui fédère 47 partis, syndicats et associations locales sur la base d'une plate-forme de 146 revendications.

Parmi celles-ci figurent "le relèvement d'au moins 200 euros des bas salaires, des minima sociaux et des retraites" (REUTERS)
Regler la crise en sortant par le haut (augmenter les ressources), est ce une solution? Que vont dire les autres regions de France?
Cela conduit vers l' INFLATION.
Ne faut-il pas plutot s'attaquer à la corruption des DISTRIBUTEURS? Mais c'est plus compliqué !
POST 8 : "Est ce que les guadeloupéens sont connus pour leur gentillesse, leur amabilité, leur motivations et leur efficacité au travail? " Certes non, Albert, les Gwadas sont fiers et grincheux avec les métropolitains, j'en sais quelque chose, ....mais entre eux?

12.Posté par boyer le 01/02/2009 16:28

Ce qu'il y a d'abjecte dans la préférence régionale ou discrimination positive c'est l'acceptation de la pénurie et la volonté d'introduire des inegalités pour repartir cette pénurie. Alors meme que l'on sait que le chomage va repartir à la hausse.

Aniel boyer voulait réintroduire le principe des visas à la Réunion. J'imagine qu'il voulait faire la distinction entre visa de tourisme visas de résidents afin de reguler les "gens de l'exterieur" succeptibles de travailler. C'est surtout un non sens, a notre epoque ou aujourd'hui:

- il n'y a plus besoin d'etre Francais pour postuler dans la fonction publique, etre ressortissant communauté européenne suffit.
- La polemique lancée par la Capeb et Témoignages sur les travailleurs Rodriguais de la route des Tamarins en fin en eau de boudin puisque contrairement les Rodriguais qui ont voté non au referendum disposent d'un passeport Britannique.


C'est courant a l'ump d'allumer des debats steriles pour detourner l'attention des vrais problemes. On l'a vu avec Darcos, qui invente un os a ronger chaque semaine: le retour de la blouse, la methode syllabique, les medailles, le samedi matin. Sarko a fait pareil avec la pub pour essayer camoufler le changement dans la designation du patron de france2.

Alors au lieu d'enfiler des perles sur le terrain nauséabond d'un partage du travail sur des criteres communautaristes, nos élus republicains seraient mieux inspirés de justifier le taux particulier de chomage à la Réunion pour demander:

- des départ à la retraite à 60 ans avec 37,5 annuités.
- des depart à la retraite à 55 pour les metiers difficiles
- l'instauration d'une durée hebdomadaire de travail a 35 heures
- le rattrapage sur la metropole des effectifs des la fonction publique d'etat et hospitaliere en mettant l'accent pour une meilleure reussite des Reunionnais dans les recrutements.

11.Posté par boyer le 01/02/2009 14:28

extrait d'un rapport sur la population active de la Réunion ...de 1821:

"La fortune de ces hommes simples, paresseux, indolents, imprevoyants (les creoles de Bourbon), devait naturellement être envahie par l'insatiable cupidité des Européens. Ceux ci d'une infatigable activité, l'oeil toujours ouvert sur leurs intérêts ont peu à peu recomposé de nouvelles proprietés importantes de toutes ces parties divisées, et la verité contraint à avouer que la plus part sont l'effet de la spoliation plutot de contrats ou l'équité à presidé."

Daniel Vaxelaire dans son bouquin ("Des origines à 1848") raconte que le discours sur les " speculateurs venus d'ailleurs" (Elie Hoarau et le PSR disaient en 2007 "les gens de l'exterieur") est un classique de l'histoire de la Réunion. Tour a tour il a fustigé, les européeens, les chinois, et les zarabes de voler le travail des petits créoles.


10.Posté par Tijeune péî le 01/02/2009 14:26

Pour moi est considéré zoreil, quelqu'un qui vient de métropole occuper un poste à haute responsabilité ici,quelque soit sa couleur.
Ensuite blanc noir vert jaune et autre, peu importe, nous sommes réunionnais car nous subissons les désirs des dirigeants et des grand patron "zoreil".

9.Posté par William le 01/02/2009 13:51

Il n'y aura pas de gagnant à monter les uns contres les autres !!!

"Ou bien nos enfants finiront par se dire à quoi bon aller à l’école..." c'est à mon avis malheureusement déjà le cas !

Le problème de fond est :
- la densité démographique
- la pérennité de la formation locale

Une fois de plus, après quelques post, tout sera mis sur le dos des colons ou des maorais comme la dernière fois !

Mettre dehors une catégorie ou une autre ne réglera rien à moyen terme... Ca en soulagera seulement certains à court terme !

Et après ? qu'est qu'on fait ? on envahit Maurice ? si j'ai bonne mémoire, Vergès ne serait pas contre !

Il y a des problèmes. Je ne le nie pas, mais les solutions sous-entendues ne sont pas les bonnes !

Je vous le dis !!! Ouvrons un commerce de chemises brunes !

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter