Blog de Pierrot

Edito du 9 décembre : Education nationale, la scandaleuse solidarité des syndicats

Jeudi 9 Décembre 2010 - 16:14

Retrouvez tous les éditos de Pierrot Dupuy sur [Zinfos974 Replay]urlblank:http://www.zinfos974.com/replay/ .
Melanie Roddier
Lu 1095 fois



1.Posté par noe974 le 09/12/2010 18:05

Pierrot a raison : il existe beaucoup de complicité entre les syndicats chez les enseignants ! Pourtant les syndicats ne représentent que 7 % des enseignants !

Une grande réforme doit être faite par notre cher gouvernement :
Il n'est, pas normal que des gens qui ne représentent que 5 à 7 % de la profession (voir dans les élections professionnelles) siègent pour l'ensemble des enseignants (cela est valable aussi chez d'autres professions et même chez les représentants des Parents d'élèves) et décident pour les autres !

Une bonne toilette doit être faite dans les textes ; cela ne veut plus rien dire .

Dans ces CAPD , 18 élus syndicaux ne représentants que 5 % de la profession dictent leur loi !!!

C'est une bande de ploucks et ils ne sont pas mis dans des classes : ils se contentent d'aller de ci , de là ()batt' caré) au gré du vent sans contrôle de la hiérarchie d'aucune sorte !!

Ces gens-là gueulent dans les micros lors des grèves pour attirer les moutons de Panurge : ils grèvent mais leur salaire reste intact (il n'y a pas de contrôle) !!!

Une grande réforme doit être faite rapidement par Sarkosy contre ces pseudo-syndicalistes ne représentant qu'eux-mêmes !

2.Posté par citoyen le 09/12/2010 18:15

Salut pierrot,
Tu as raison, les votes en plus sont secrets... mais les syndicats de l'éducation nationale sont dirigés ici par des métropolitains en tres grande majaorité et ca devient un autre problème, ils sont corporatistes
immorales... et n'ont rien à cirer des enfants et des élèves qui ont subis ce professeur.
Irresponsables et profiteurs du système domien...
Ceci dit, je peux te témoigner de bons nombres de syndicalistes qui coupent allègrement la tete de leur collègue lors de conseil de discipline à la demande des directeurs....
Y a de tout dans le syndicalisme... il ne faut pas généraliser

3.Posté par L.W. le 09/12/2010 18:22

Je trouve ça facile.
Ce n'est pas à la CTP de le sanctionner pour des propos qui, on est tous d'accord, sont certes très grave et impardonnable, mais qui se sont déroulé en dehors du cadre professionnel. Au judiciaire de trancher dans ce cas là.

4.Posté par kaloupillé le 09/12/2010 20:04

Une Grande Réforme à faire auprés des Enseignants et d'autres Fonctionnaires de l'ile de la Réunion surtout celui qui viennent de la Métropole car certains ne viennent que pour passer du bon temps sous les cocotiers car leurs familles certains sont des Fonctionnaires par leurs parents ou font partis de l' Armée à travers , les Sports, la politique , les Associations de la loi 1901 la musique et qui ont déja une souche dans l'ile et qui se permettent de venir en famille en vacance et leurs voyages payés par le gouvernement gratis et se permet de foutre le bordel car ils sont ROI et quelques fois prennent l'avion avant les vacances scolaires pour se retrouver en famille et laissent les enfants à la dérivent 8 jours avant la vrai date des vacances , on devraient déja il y a longtemps de bloquer leurs passeports à l' Arréoport et de leur laisser partir le lendemain des vacances et pas avant et certains ne payent meme pas leurs LOYERS en fin du mois et on ne retrouvent plus leurs traces car ils donnent des faux papiers des noms déguisés ou il manque toujours une lettre et profitent la Générositée de certaines personnes qui les logent gratis , la seule personne qui doit mettre de l'ordre c'est monsieur le Préfet Delalande car il représente l'ile et si il ne le fait pas c'est lui qui est responsable de cette Ile à Méditer !!!

5.Posté par SGPEN CGTR le 09/12/2010 21:15


LE SGPEN CGTR s'associe pleinement à l'émoi toujours aussi vif suscité par les propos scandaleux et racistes tenus par un enseignant " Je suis blanc et de toute façon, ici ,c'est tous des nègres et des putes"

Qu'il ait tenu ses propos en état d'ébriété ne constitue absolument pas une circonstance atténuante,bien au contraire "la vérité se trouve au fond du verre " comme le dit un fameux proverbe

Qu'un professeur raciste et misogyne continue d'exercer dans notre ile ou la population est fortement métissée et comme si rien ne s'était passé nous choque particulièrement

Une mutation ne changerait rien , ce serait même un peu trop facile et confortable

Une telle personne n'a pas sa place dans l'éducation nationale , n'oublions pas que le racisme est un délit

A l'instar du collectif contre le racisme, le SGPEN CGTR demande la révocation de ce professeur

Tolérance zéro contre le racisme et les racistes ! Les propos tenus sont inexcusables !Pas de place pour les racistes à la Réunion !Pas de place pour les comportements racistes , colonialiste et machiste

C'est le peuple réunionnais qui a été bafoué dans ses fondements et origines. La réparation appelle l'exclusion sans délais

Que le ministre prenne maintenant pleinement ses responsabilités

6.Posté par PICARD CHRISTIAN le 09/12/2010 21:27

LA POSITION DE LA FSU A ETE TRES CLAIRE SUR CE SUJET. J'AI DIT ET JE LE REPETE CETTE PERSONNE N'A RIEN A FAIRE DANS UN ETABLISSEMENT PUBLIQUE AVEC DES ELEVES.CES PROPOS SONT INQUALIFIABLES ET INACCEPTABLES ET IL DOIT ÊTRE SANCTIONNÉ TANT SUR LE PLAN ADMINISTRATIF QUE JURIDIQUE

MAINTENANT UN CONSEIL DE DISCIPLINE CE SONT DES COMMISSAIRES PARITAIRES( PARFOIS SYNDICALISTES )LEURS DÉCISIONS NE REPRESENTENT PAS LA POSITION DE LEURS SYNDICATS EN TOUT CAS PAS CELLE DE LA FSU

7.Posté par SGPEN CGTR le 09/12/2010 21:40

Un tel individu raciste n'a pas sa place dans l'education nationale, il doit etre exclu
Pas de place pour les racistes, colonialistes et machistes surtout dans notre ile
Ces propos constituent une insulte contre le peuple reunionnais
Si le sgpen cgtr aurait siéger dans cette capa il aurait voté a deux mains et sans etat d'ames son exclusion
Quant a considerer que le fait de tenir des propos racistes en état d'ébriéte constituerait une circonstance atténuante, c'est tout simplement scandaleux d'autant que "la vérité se trouve au fond du verre"

8.Posté par citoyen le 09/12/2010 22:14

LW : c'est bien une décision administrative (meme sans condamnation pénanle) de radier ou pas un fonctionnaire dont le comportement est indigne et incompatible avec sa fonction,
Si on attendait le judiciaire.... on ne ferai rien et si on plus on a des syndicalistes qui ne veulent pas prendre leur responsabilité (morale) on a des ploucs de ce genre qui vont enseigner encore...
Parfois ces ploucs atterrissent aussi dans les CAP... parfois;

9.Posté par Simplet le 10/12/2010 07:47

Post de L.W.

Il me semble important de vous apporter quelques éléments d'information supplémentaire LW.

Il ne s'agit pas seulement des propos racistes tenus par cet individu ... mais aussi de son comportement en classe avec ses élèves ... quelques exemples :
* Arrivé saoûl en classe, il insulte une gamine de 16 ans devant tout le monde en lui disant que sa jupe est plus courte que sa queue ...
* En début de semaine, avant de passer en conseil de discipline, il appelle plusieurs élèves du Lycée Louis PAYEN pour leur demander de témoigner en sa faveur. Et lorsqu'il a au téléphone les parents de ces éléves, il se fait passer pour un copain de classe.
* Il a téléphoné à une éléve pour lui demander de retirer son témoignage contre lui, en la menaçant.
* ...

Le Proviseur du lycée Louis PAYEN est au courant de tous ces faits ...
Le Recteur d'académie est au courant de tous ces faits ...
Le Ministre de l'Education Nationale est au courant de tous ces faits ...
Le Procureur de la République est au courant de tous ces faits ...

Personne ne peut dire aujourd'hui : "Je ne savais pas ...".

C'est tout cela qui est aujourd'hui reproché à cet individu ... et pas seulement ses propos racistes.

Un éléve qui se trouve dans la classe d'un tel individu est réellement en situation de danger physique et moral ...

La proposition du Conseil de discipline qui consiste à dire "Nous allons le suspendre pour deux ans" relève de la plus totale irresponsabilité.

C'est au Ministre maintenant d'assumer pleinement la responsabilité qui est la sienne ...

En tant que parent, je ne peux que souhaiter une décision interdisant la mise en contact de cet individu avec des éléves dans une classe.

Je voudrais que les membres du conseil de discipline se rapprochent des éléves de la TS1 du Lycée Louis PAYEN ... pour qu'ils comprennent le mal que cet individu a pu faire à des éléves ... certains d'entre eux sont encore, des mois aprés ces incidents, traumatisés par ce qui s'est passé dans leur classe ...

Si vous avez des enfants, peut-être réaliserez-vous que tout n'est pas défendable ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >