Economie

Economie de La Réunion : Revue spéciale sur la pauvreté dans l'île

"Diagnostic de la pauvreté à la Réunion". Economie de la Réunion, revue publiée par l'INSEE, consacre un numéro spécial sur la pauvreté dans l'île. Les résultats de plusieurs enquêtes menées entre 2001 et 2006 montrent que les inégalités sont de plus en plus importantes à La Réunion. Les riches s'enrichissent et les pauvres s'appauvrissent... Un triste constat qui ne date pas d'hier.


Economie de La Réunion : Revue spéciale sur la pauvreté dans l'île
Le niveau de vie d'un Réunionnais est plus faible que celui d'un Français de métropole, et ce malgré une progression de 4% en cinq ans. Entre 2001 et 2006, les inégalités se sont accrues, les personnes aux revenus modestes ont vu leur niveau de vie stagné alors que les plus aisées ont connu un accroissement de leurs revenus.

Un numéro spécial de la revue Economie de La Réunion est publié aujourd'hui par l'INSEE. Intitulé "Diagnostic de la pauvreté à la Réunion" il a été réalisé en collaboration avec les services de la Caisse d'Allocations Familiales.

Seuil de pauvreté

Au niveau national, le seuil de pauvreté est fixé à 817 euros par mois. En métropole, 13 % de la population est en dessous de ce seuil tandis qu'à La Réunion ce chiffre atteint 52 %.

Les personnes les plus aisées ont été plus favorisées par la conjoncture économique -positive- de ces cinq dernières années. Cette catégorie voit son niveau de vie moyen mensuel augmenter. En revanche, pour les plus modestes, le niveau de vie stagne, à l'exception des 10% les plus défavorisés qui, bénéficiant d'un rattrapage de certains minima sociaux, voient leur niveau de vie progresser.

Niveau de vie

Pour la moitié de la population, le niveau de vie médian (c’est-à-dire que la moitié de la population a un niveau de vie inférieur à ce seuil et l’autre moitié un niveau de vie supérieur) est inférieur à 790 euros par mois.
À titre de comparaison, le Smic s’élevait au début de l’année 2006 à 1.218 euros brut par mois (sur la base de 35 heures hebdomadaire), et le RMI à 433 euros par mois.

Pour la France entière (DOM compris), le niveau de vie médian est de 1.280 euros.
Par ailleurs, 90 % de la population réunionnaise a un niveau de vie inférieur à 1970 euros contre 2370 euros pour la France entière.

Les inégalités ne cessent de progresser, comme il est indiqué dans la revue : "En 2006, les 10 % des individus les plus aisés de la population ont un niveau de vie cinq fois supérieur au 10 % les plus modestes à La Réunion. Pour la France, ce rapport est de 3,6. Par rapport à 2001, les indicateurs mettent en évidence une accentuation des inégalités monétaires dans l’île. Celles-ci s’expliquent par une évolution différenciée des niveaux de vie, les hausses ayant essentiellement profité aux plus aisés".

La synthèse de cette publication est à retrouver sur le site de l'INSEE.

Des précisions sont à retrouver ci-dessous avec Claude Parain, responsable des études et de la diffusion à l'INSEE - Institut national de la statistique et des études économiques-.

claude_parain_de_l\_insee.mp3 Claude Parain de l'INSEE  (1.85 Mo)


Vendredi 17 Avril 2009 - 14:22
Magali Payet
Lu 3528 fois




1.Posté par FAIVRE DANIEL le 17/04/2009 17:57
Les grandes surfaces devrait faire payer 30% plus chère a la caisse et nous les pauvres retraité , souvent méprisé ,c'est pour quant notre carte de réduction, quant les poules auront des dent

2.Posté par papapio le 18/04/2009 07:34
Encore l' INSEE se refuse t'elle (surement sur Ordres Locaux ?) de faire apparaitre une catégorie de la Population pourtant NON NEGLIGEABLE (50% des couples séparés), les PERES SAISIS parfis de 90% de leur salaire, laissant 440 € pour Vivre, moins que le seuil de pauvreté alors qu'ils travaillent, obligés de dormir dans leur voiture, condamnés pour leur Nature, refoulés de leurs plaintes légitimes à MALARTIQUE (Diffamation, Abandon de domicile conjugale des Mères, ENLEVEMENT d'ENFANTS: sur ordre du Procureur ).
Les NOUVEAU PAUVRES, les Pères, que l'on dépouille de tous en détenant leurs Enfants en OTAGES APPATS, comme l'on pêche le requin au chien... Situations dramatiques et Lamentable de cathégories "professionnelles" qui se gavent sur le dos des Enfants en TOTALE DERIVE INSTITUTIONNELLE, dans le Silence Complice...
1er BUDGET de l'ILE ignoré par l'INSEE... C'est Incroyable NON ? ! ...

3.Posté par Taratata le 18/04/2009 09:40
l'INSEE devrait faire également un diagnostic du travail au noir, un diagnostic du nombre de véhicules gros cylindres dans les 52% de la population au-dessous du seuil de pauvreté, et même... un diagnostic du patrimoine immobilier.
Cela pourrait faire apparaitre quelques surprises ! J'en connais un certain nombre !

4.Posté par boyer le 18/04/2009 11:48
On a donc la confirmation que les patrons de station service ne sont pas les seuls patrons à s'enrichir encore plus que leur collegues de metropole.


5.Posté par nicolas de launay de la perriere le 18/04/2009 17:24
taratata tsoin tsoin, la pauvreté se mesure en l'occurence ici par rapport aux flux de revenus, et non au patrimoine..

6.Posté par bibi le 22/04/2009 17:04
la pauvreté se mesure ici par rapport aux flux de revenus, certes, mais plus précisément par rapport aux flux de revenus déclarés.

je suis manifestement bien au dessus du seuil de pauvreté indiqué dans cet article mais je n'ai pas les moyens d'acheter une voiture ... et je ne parle pas d'une grosse cylindrée !

7.Posté par FAIVRE DANIEL ST Leu le 24/04/2009 09:32
Avant de donner toujours de l'argent aux patronat et aux artisant il faudrait leur apprendre a compter
quant il ont des aides il sen serve pour acheté un gros 4w4 ou une grosse cilindrée, mais j'amais pour embauché du personnel.
Qant l'états donne une subventiont a des éleveurs il ne savent pas gérer, le premier achat une grosse
voiture, ensuite ils n'ont plus d'argent pour nourire leurs hanimaux ce n'et pas tous mais dans plus de
70% des cas.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales