Faits-divers

Ecole de St-Gilles: Périmètre de sécurité après l'affaissement d'un pilier


Ecole de St-Gilles: Périmètre de sécurité après l'affaissement d'un pilier
Plus de peur que de mal à l'école primaire de Grand-Fond, située à Saint-Gilles-les-Bains. A 13h30, un des piliers qui soutient la terrasse de l'étage au-dessus s'est effrité, ne laissant apparaître que l'armature en fer.

A 13h30 ce mercredi, l'établissement était déjà quasi désert. Seuls 28 enfants étaient en activité dans une cour bien éloignée des deux étages du bâtiment dont la date de construction est estimée à au moins 34 ans.

Marie Annick Erapa est la seule personne à avoir assisté à cet affaissement sous ses yeux. "J'ai entendu un bruit sourd et j'ai pensé que le directeur avait heurté quelque chose avec son véhicule à l'extérieur", raconte la présidente de la garderie péri-scolaire de l'école.

A cet instant, la première réflexion qui lui vient à l'esprit est de savoir si les enfants ne sont pas déjà installés au premier étage, là où un atelier devait avoir lieu dans ce même créneau horaire. Ce n'est fort heureusement pas le cas. Marie Annick Erapa s'éloigne des bureaux de la direction par crainte de voir la structure s'effondrer complètement. L'alerte est donnée.

Une fois sur place, les services techniques de la mairie dressent un périmètre de sécurité côté sud du bâtiment qui fait environ 150 mètres de long à deux étages.

Guy Larquier, responsable construction à la mairie de Saint-Paul, explique que ce bâtiment avait été identifié à problème par rapport au sous-sol argileux du secteur. Des diagnostics ont été établis ces dernières années. Diagnostics qui ont confirmé la présence de "fissures importantes", sans qu'elles n'entament forcément la stabilité du bâtiment. Les fissures de poteaux, qui avaient elles aussi été signalées, n'avaient "pas été identifiées comme un problème majeur", pour reprendre les termes du chef de service.

Ironie du calendrier, un bureau d'études est passé hier afin de déterminer la nature des travaux à réaliser dans le cadre du marché public pour la rénovation de l'école.

Cet après-midi, dans l'urgence, c'est un autre bureau d'études qui a été sollicité pour identifier les nouveaux problèmes et les mesures conservatoires à court terme. L'école compte 370 élèves. A première vue, seule la moitié du bâtiment, côté nord, pourra être réinvestie . Encore faudra-t-il en persuader parents, élèves et personnel de l'école. La décision finale reviendra au maire dans les prochaines heures.

Ecole de St-Gilles: Périmètre de sécurité après l'affaissement d'un pilier

Ecole de St-Gilles: Périmètre de sécurité après l'affaissement d'un pilier


Mercredi 10 Septembre 2014 - 15:04
Lu 2432 fois




1.Posté par non le 10/09/2014 18:43
Que fait donc le maire ??? et les climatiseurs dans chaque salle de cours ?? On nous aurait menti ??

2.Posté par Choupette le 10/09/2014 19:13
C'est dingue.

Des piliers riquiquis pour soutenir tout une coursive où déboule quantité d'élèves sur des années !!!

Pour le Puy du fou réunionnais, faudra repasser.

Rien ne résiste au climat de La Réunion. Rien. Que les cases en tôle ... .

Le béton s'effrite, le fer rouille même pas en 10 ans.

Il suffit de voir la gu... des bâtiments sur le boulevard Lancastel.


3.Posté par jeje le 10/09/2014 19:25
Le maire lé a maurice, les évènements de fleurimont la fatigue à li la li prend vacances, ce n'est que le début,....

4.Posté par babar run le 10/09/2014 20:40
té poteau la lé maigre té....!!!!!!!

surement un type du dessus de la Loire qui a du faire les plans........

5.Posté par coco le 10/09/2014 20:55
Que fait la commune et les services techniques depuis le temps que nous réclamons les travaux pour cette école. Ils ont eu de la chance qu'il n y ait pas eu d accident plus grave. C est inadmissible de mettre en danger les enfants. Nous demanderons des explications aux responsables ! C est une nouvelle aberation !

6.Posté par BET le 11/09/2014 08:44
cela ressemble pas mal un choc de voiture ou camion ? les aciers sont tordus ....pas de fissure visible au sol ni en partie haute des poteaux ... a suivre les conclusions des "experts"

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales