Faits-divers

Ecole de Bras-Creux: Des démangeaisons imaginaires créent la psychose

L'école de Bras Creux au Tampon a refait parler d'elle hier matin, une semaine après qu'un élève de CM1, Benjamin âgé de 10 ans, ait été électrifié par une décharge de 72 volts. Plusieurs élèves de CM1 se sont plaints de démangeaisons "imaginaires" qui ont nécessité l'intervention des services de secours.


Ecole de Bras-Creux: Des démangeaisons imaginaires créent la psychose

Hier matin, un élève de CM1 se plaint de souffrir de démangeaisons auprès de sa maitresse. Des démangeaisons qui se situent au niveau du coude. Mais les démangeaisons vont prendre une tournure particulière après la récréation, dix-huit de ses camarades de classe se plaignent à leur tour de souffrir des mêmes irritations .

Le directeur de l'établissement informe les services municipaux vers 15 heures et les pompiers et le Samu se rendent sur place une heure après. Les services de secours ont procédé à des examens médicaux et des constatations d'usage. Après cet examen, le médecin du Samu a exclu un problème d'ordre alimentaire, respiratoire ou lié à des travaux en cours.

"Il s'agirait d'un phénomène d'ordre psychologique", explique le Dr Catherine Mangin. La cause de ces démangeaisons, un jeu entre élèves de cette classe de CM1. Ils se seraient amusés à jouer pendant la récréation à se "contaminer".

"Je pense qu'il ne se passe rien dans cette école aujourd'hui, mais il y aura des examens menés par l'ARS du point de vue alimentaire et, s'ils le souhaitent, d'un point vue chimique, ce qui répondra à toutes les questions des parents", a-t-elle ajouté, des analyses obligatoires selon la procédure.

En attendant, les parents d'élèves de Bras-Creux sont exaspérés après ce nouvel incident au sein de l'établissement, laissant planer une forme de psychose… Il faut dire que la semaine dernière, un élève de 10 ans s'était électrifié dans l'établissement, ce qui avait nécessité la fermeture de l'établissement scolaire et la réunion d'une commission de sécurité. Mais concernant l'épisode d'hier, pour la municipalité : "plus de peur que de mal" et quant aux élèves, ils sont tous rentrés chez eux hier soir pour profiter d'un week-end bien mérité.
Samedi 17 Septembre 2011 - 17:04
Lu 2060 fois




1.Posté par nrj2 le 17/09/2011 17:43
ça commence à bien faire !
on veut des journées de congé supplémentaires ?
La psychose , tj la psychose ?
Qui est l'imbécile qui fait tout ce tapage pour pas un rond ?

Son "bras est vraiment creux" , on diraît ?

2.Posté par Vincent le 17/09/2011 21:34
c'etait t'il vraiment une démangeaisons imaginaires ? ou plutôt pour camouflé un peu

3.Posté par produits chimiques ? le 18/09/2011 08:43
"Des démangeaisons qui se situent au niveau du coude."

peut-être
Les produits chimiques employés lors du nettoyage des tables n'ont rien d'anodin

4.Posté par fiuman le 18/09/2011 09:28
les élèves de bras creux sont manipulés, instrumentalisés par leurs parents à la tête creuse !

5.Posté par Coqgranmatin le 18/09/2011 09:55
Et si les enfants avaient voulu imiter certains gratteurs de ....????

6.Posté par guy liotin le 18/09/2011 10:11
les braves gamins...ils ont déjà tout compris de la niaiserie de leurs enseignants et des travers de notre société zéro risques...

7.Posté par Choupette le 18/09/2011 18:32
Dans mon post précédent, j'avais pointé le verbe créer qui était mal conjugué.
Ce post a été censuré.
L'important, c'est que cela a été corrigé.
Autre remarque : on ne dit pas "... un élève de 10 ans s'était électrifié..." mais "électrocuté", qui est le terme exact.
On électrifie une clôture, une grille mais pas un être humain, ni même un animal. Car, cela voudrait dire que la personne est en permanence électrifiée.
Merci de ne pas prendre la mouche à chaque fois que je relève une faute. Tout le monde en fait et vous êtes là pour apprendre.
L'intelligence est de reconnaître ses erreurs et de les corriger.

8.Posté par Bourdon le 19/09/2011 06:44
à Choupette
"Autre remarque : on ne dit pas "... un élève de 10 ans s'était électrifié..." mais "électrocuté", qui est le terme exact. "
"Merci de ne pas prendre la mouche à chaque fois que je relève une faute."

En voyant vos âneries c'est le bourdon que je prends ! Si vous vous targuez de maîtriser la langue
de Molière, vous êtes loin d'en maitriser la terminologie...

9.Posté par guy liotin le 19/09/2011 09:10
Choupette fais ton méa culpa..., électrocuté signifie décédé par électrification... électrifié est bien le terme exact lorsqu'il n'y a pas eu de mort !!!


10.Posté par Papangue le 19/09/2011 10:42
En fait, dans un cas comme celui-ci, on devrait dire (ou écrire) "l' enfant a reçu une décharge électrique" : ni " a été électrifié" (la remarque de Choupette est tout à fait exacte), ni, comme on l' a vu et entendu sans arrêt, " a été électrisé" ...

11.Posté par Choupette le 19/09/2011 11:43
8.Posté par Bourdon

Aucun argument ? Môsieur est vexé ?

9.Posté par guy liotin

Aaah, la mauvaise foi...

Le pauvre gosse. Faudra pas trop le toucher, on risquerait de se prendre une décharge comme avec les lignes électrifiées.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:53 Le CROSS évacue un marin philippin par hélicoptère

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales