Social

Echec de la médiation dans la grève de la BNP Paribas


Echec de la médiation dans la grève de la BNP Paribas
De 14h à 15h30 sous la présidence de la  direction du Travail (DIECCTE) s'est tenue une réunion de médiation entre l'intersyndicale de BNP Paribas et  la direction locale de la banque.

Au sortir de cette réunion, l’intersyndicale représentant les 99% de grévistes dresse le constat d'une "situation de blocage qui s'éternise malgré la volonté des salariés de reprendre le travail."

"La direction malgré tous les moyens à sa disposition permettant d’accéder à la demande des salariés refuse toute avancée.

L'attitude de la direction est de plus en plus difficile à comprendre  dans la mesure où les moyens existent. En 2015 lors du plan de sauvegarde de l’emploi , le comité d’entreprise et le CHSCT pouvaient faire appel à un expert pour éclairer le projet de la direction. Ces expertises auraient couté environ 200 000 € à la banque. Les élus ont réalisé cette expertise par leurs propres moyens, ce qui n'a pas coûté un centime de plus à la banque. Par ailleurs la baisse des charges patronales familiales permettra à la banque d'économiser  150 000 €.

Par ces montants ajoutés, la banque dispose d'une enveloppe de 350 000 € .Le différentiel pour atteindre l'enveloppe  actuelle demandée par l'intersyndicale CFTC-CFDT est d'environ 350 000 €. Malgré la démonstration de l'existence des moyens, la direction préfère maintenir le blocage. Chaque jour de blocage  fait perdre à la banque 200 000 € de chiffre d'affaires. En l'état la grève continue"
, annonce le porte-parole de l'intersyndicale Paul Junot.

 
Jeudi 7 Avril 2016 - 17:15
Lu 2042 fois




1.Posté par Panama papers le 07/04/2016 18:17 (depuis mobile)
Ne lâcher rien ! Ils ont qu''à ouvert leurs coffres qui sont dans des sociétés offshore.😀
On sait que les banques françaises font un tiers de leurs bénéfices dans des paradis fiscaux ! Celui qui dit niet, il a des comptes à rendre en AG 😰

2.Posté par Eno2016bis le 07/04/2016 18:42
"Il faut savoir terminer une grève !" (Maurice Thorez)

3.Posté par LILOU le 07/04/2016 17:12
Cela est inadmissible je ne veux plus laisser mon argent être géré par du personnel aussi Iresponsable et incapable que vous Donc ma decision est de changer de banque pour pouvoir avoir à faire à du personnel bien plus competent à vous les greviste de là BNP vous me faite honte et vous méritez des sanctions tellement vous êtes stupide de prendre les clients en orage
Une cliente trés en colère

4.Posté par li le 07/04/2016 19:52
Ah
Titi or not titi ?

5.Posté par SEVERIN le 07/04/2016 20:10
Tenez bon,il y a pas de petit profit pour la banque des RIPOUXBLICAINS.En 2014 malgré une forte amende
des USA de 6,6milliard de dollars,ils ont réalisé un bénéfice de 158 millions d'€ sur des contrats d'investissement avec les pays sous embargos.Bravo @1/comme tous les banques,les sociétés offshores, ils en ont dans les quatre coins du monde ses saligots.In yab des Yvelines

6.Posté par tibo le 07/04/2016 19:03
Tenez ne lâcher rien

7.Posté par CLIENT le 07/04/2016 21:30
Bravo aux salariés qui savent faire respecter leurs droits

8.Posté par Tanguy le 07/04/2016 23:43
il n'y a que des femmes à la BNP ??????

9.Posté par Ecolo man or wife le 08/04/2016 08:51
Je ne suis pas client de cette banque, mais je soutiens malgré tout les grévistes.
Dans les agences, les clients sont bien accueillis et le personnel sait analyser.
Or, la direction leur impose des directives contraires.
Et, après, ils s'étonnent qu'ils perdent des clients.
En quoi un client qui a un retard de paiement dans ses impôts est un client litigieux par exemple.
Et puis ces frais bancaires exorbitants ( le double de la banque Postale ou du Crédit agricole).
Alors les grévistes, tenez bon. Ne lachez surtout pas.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales