Faits-divers

Ebouillantée par son mari, une saint-andréenne décède à l'hôpital


Ebouillantée par son mari, une saint-andréenne décède à l'hôpital
 
Dominique Sandalom a succombé à ses blessures, hier, à l'hôpital Felix-Guyon de Saint-Denis. Cette saint-andréenne de 58 ans avait été ébouillantée par de l'huile de friture le 22 mai dernier. Si dans un premier temps le pronostic vital n'était pas engagé, son état de santé s'est rapidement dégradé.

Son mari, Jean-Yves, a été placé en détention provisoire à Domenjod le 24 mai. Ivre au moment des faits, il est accusé d'avoir volontairement versé l'huile bouillante sur le visage de sa femme alors que cette dernière se reposait dans sa chambre.

Le décès de Dominique Sandalom fait basculer l'affaire dans un volet criminel. Le mari, qui plaide l'accident, pourrait être mis en examen pour violences volontaires aggravées ayant entraîné la mort.
Jeudi 16 Juin 2011 - 09:00
Lu 1466 fois




1.Posté par noe974 le 16/06/2011 13:26
C'est quoi cette connerie ?
Tuer sa femme avec de l'huile bouillante ou d'une autre manière est indigne d'un homme !

2.Posté par gilerot le 16/06/2011 15:58
accident? on ebouillante sa femme, alors qu'elle se repose, et il plaide l'accident?
Il n'ya pas de peine assez lourde pour le condanner.

laissons le à sa consience.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales