Politique

EELV Réunion lance la campagne d’Eva Joly à l’Etang Salé

Samedi, les candidats d'EELV aux législatives se sont retrouvés à l'Etang-Salé pour lancer officiellement la campagne d'Eva Joly. Voici le communiqué d'EELV Réunion.


EELV Réunion lance la campagne d’Eva Joly à l’Etang Salé
"Ce samedi 18 février 2012, Europe Ecologie Les Verts Réunion ont organisé un meeting de lancement de campagne d’Eva Joly, candidate à la présidentielle 2012. L’objectif de ce meeting était de présenter le programme de la candidate à travers les futurs candidats réunionnais aux élections législatives de juin 2012. Adhérents, coopérateurs, sympathisants étaient présents pour soutenir et mieux comprendre le projet EELV.

Les différents candidats ont pris la parole à tour de rôle pour s’exprimer sur l’intérêt d’une politique écologique à travers quelques grands axes du programme d’Eva Joly. Axes qui sont aussi les préoccupations de nos citoyens réunionnais : l’agriculture, l’énergie et le carburant comme fait d’actualité et ressource épuisable, le logement, la culture, l’éducation, le bienêtre social, l’économie sociale et solidaire.

Bertrand Grondin, candidat sur la circonscription n° 4, a fait un rappel sur la nécessité de développer au plus vite l’agriculture raisonnée tout en trouvant des moyens pour aider les agriculteurs, de protéger nos terres agricoles et de trouver le bon équilibre sur l’aménagement du territoire (SAR) .

Jean Pierre Marchau, candidat sur la circonscription n° 1, a expliqué le positionnement d’EELV sur la hausse du carburant. En effet, le pétrole étant une ressource épuisable, il est primordial de développer sans tarder d’autres énergies renouvelables et de nouveaux modes de déplacements. La Réunion doit vivre sa transition énergétique et se préoccuper de son autonomie énergétique. Par ailleurs, il a insisté sur la réponse immédiate qu’il faudra trouver pour la hausse du carburant, c'est-à-dire faire baisser les taxes émanant des entreprises pétrolières.

Nila Minatchy, candidate sur la circonscription n° 2 a fortement accentué sur la motivation d’EELV à proposer une politique écologique, durable et juste. Chacun d’entre nous doit prendre conscience du virage que La Réunion doit prendre pour éviter les catastrophes écologiques. Un logement adapté pour tous et une urbanisation réfléchie qui respecte les lois de la nature.

Yvette Duchemann, candidate sur la circonscription n° 6 a évoqué la question de la lenteur des pouvoirs publics à vouloir déployer les moyens nécessaires en temps voulu lors de catastrophes. Elle a insisté sur "l’agir local, le savoir global", la connaissance et l’empirisme. Faire de la politique écologique, c’est de penser en amont, c’est d’anticiper, de prévoir localement pour ne pas se trouver dos mur sans pouvoir réagir à temps. Favoriser la culture locale en partageant la connaissance de notre patrimoine et faire vivre les services de proximité.

Danon Lutchmee Odayen, candidate sur la circonscription n° 7, porte parole du parti à La Réunion, a fait écho du programme social préconisé par Eva Joly. Une éducation qui lutte contre l’aliénation culturelle, sociale et mentale en mettant des moyens d’actions solidaires et durables dans le secteur de la petite enfance, de la jeunesse, des personnes âgées, des personnes porteuses de handicap et des associations. Des formations adaptables aux besoins locaux et plans de lutte et de prévention contre le mal être des citoyens et des professionnels. Le programme d’EELV est centré autour de l’être humain, des relations sociales et du bien être social. L’homme est au cœur de la transformation de la société. Le changement des mentalités passera par une éducation émancipatrice et EELV est convaincu que ce n’est pas de l’utopie mais bien réaliste et réalisable.

Jean-Alain Cadet, candidat sur la circonscription n° 3, étant aussi secrétaire général d’EELV Réunion a souhaité rappeler le problème de l’emploi dans notre île. Une des solutions pourrait être l’économie sociale et solidaire et l’évitement de la paupérisation des citoyens en transformant les contrats précaires en contrats à durée indéterminée. Il a refusé ce que vit trop souvent le salarié d’aujourd’hui, "l’emploi jetable" et il a proposé la reconversion écologique dans le monde du travail.

Ces échanges ont permis de débats enrichissants avec les personnes présentes et d’autres acteurs associatifs. Un groupe de musiciens du sud était venu chanter leur chanson "stop au nucléaire", une manière de soutenir la candidate présidentielle.

Tous les candidats, sont convaincus que la Réunion aurait tout à gagner en soutenant la candidate EELV, Eva Joly en avril 2012."
Dimanche 19 Février 2012 - 17:11
.
Lu 1733 fois




1.Posté par joie le 19/02/2012 19:05
La Reunion doit soutenir EVA JOLY tout ses projet vont dans le sens de ce qui doit etre entrepris quelque soit le prix aux frais de l'Etat pour sauver la reunion du collapse environnemental dans lequel l'ont acculés ceux qui ont detournés l'argent au lieur de construire les centrales de traitement de dechets indispensables a un ti caillou lé dans la mer abritant presque un million d'humains et autant de voitures.
La Réunion a tout gagner de soutenir quelqu'un d'honnete et qui agit pour des valeurs qu'elle a mis en oeuvre toute sa vie avant de se lancer en politique .

2.Posté par Critique acerbe le 20/02/2012 08:36
En présentant Eva Joly au lieu de Nicolas Hulot, EELV nous a montré que leur parti ne saurait jamais été présent aux grands rendez vous. Dommage pour eux.

3.Posté par Pierre Fiorindo le 21/02/2012 13:00
Je regrette bien de n'avoir rien entendu de ce rendez-vous politique

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales