Politique

EELV : Minatchy et Moyac sur la 2ème circonscription, Odayen sur la 7

La fin d'année est proche. L'heure pour de nombreuses formations politiques d'annoncer leurs choix de candidats pour les législatives de 2012. Le groupe local Ouest d'Europe Ecologie les Verts a présenté hier après-midi non pas deux visages, mais bien trois visages...pour deux circonscriptions. Explications.


Danon Lutchmee Odayen, Charles Moyac et Nila Minatchy (de g. à dr.) représenteront EELV dans l'Ouest
Danon Lutchmee Odayen, Charles Moyac et Nila Minatchy (de g. à dr.) représenteront EELV dans l'Ouest
Le désaccord PS/Verts à la Réunion que Zinfos vous avait annoncé en avant-première est confirmé par Jean Erpeldinger. "Il n'y a pas eu d'accord car il y a un partenaire qui n'était pas d'accord" admet-il. "On voulait la 7, mais tout cela n'est pas très grave".

Danon Lutchmee Odayen couvrira bien la 7ème circonscription en vue des législatives comme annoncé ici même lundi dernier.

La petite surprise vient du maintien de deux candidats pour la 2ème circonscription de la Réunion (Le Port, la Possession, une partie de Saint-Paul et de Trois-Bassins). Nila Minatchy et Charles Moyac attendent en effet que le conseil fédéral les départage à l'issue d'une réunion qui aura lieu samedi prochain à Paris.

"Tout va bien entre nous" répètent les deux protagonistes, engagés sur la même ligne de départ. La preuve : ils tiennent conférence de presse commune axée sur leurs spécialités respectives.

Nila Minatchy évoque sans concession une politique éducative "gérée comme une entreprise". La "maîtresse d'école" comme elle se présente, est militante écologiste "depuis 2007". En mars dernier, c'est sur le 1er canton de Saint-Paul qu'elle récoltera 6,50 % des voix, terminant 3ème derrière Gérald Incana et Alain Bénard. Mais cette expérience ne fût pas la première comme le rappellera à juste titre Jean Erpeldinger. En 2001, elle figurait en effet sur une liste commune PS/Verts lors des municipales à Saint-Paul. Sur la 2ème circonscription, le groupe local Ouest d'EELVR a remis sa décision à plus tard, histoire de préserver une parité si les événements le réclamaient samedi prochain. Le match se joue donc entre Nila Minatchy et Charles Moyac. "De toute façon, on est en équipe. Que ce soit Charles ou moi...", peu importe juge Nila Minatchy.

Charles Moyac justement, avance quant à lui sur son terrain de prédilection : la santé. L'infirmier en centre hospitalier ne manque pas de d'évoquer l'actualité brûlante du Pôle sanitaire Ouest qui se fait toujours autant désirer. "Notre crainte : c'est le recul du service public hospitalier dans l'Ouest" achève-t-il, non sans évoquer les deux pôles précurseurs que sont le Nord et le Sud. Sans dénigrer le travail effectué par le secteur privé des soins, le candidat d'Europe Ecologie appelle de tous ses voeux à "un partenariat équilibré entre secteur public et privé". Aux dernières nouvelles, l'appui financier de l'Etat en faveur du projet de PSO risque de ne plus varier à la hausse. Et le projet, tout simplement recalé pour la énième fois.

Il y a PCR et... PCR
 
La petite dernière est moins connue. Danon Lutchmee Odayen aura pour mission de couvrir la circonscription 7. Malgré la quasi certitude qu'elle sera bien la candidate sur ce secteur qui s'étend d'une partie de Saint-Paul jusqu'à Saint-Louis, elle reste prudente. "Candidate pressentie est le terme qui convient", préfère-t-elle signaler, bientôt rejointe par ses deux camarades qui en sauront plus samedi soir au cours d'une réunion du conseil fédéral se tenant en métropole. Danon Lutchmee Odayen a été nommée porte-parole du parti fin novembre. Multi-facette, elle est formatrice indépendante dans l'enseignement et le sport et diplômée en anthropologie. Malgré cette incursion récente dans la politique, elle fait corps avec "sa sensibilité écolo depuis maintenant 30 ans".

Le tableau ne serait pas complet sans évoquer celui qui a décidé de s'effacer pour la députation. Jean Erpeldinger, 7ème adjoint à Saint-Paul, et souvent présent sur les listes du parti ces dernières années ou en son propre nom comme en mars dernier (Saint-Paul 3), a décidé de s'éclipser pour un temps. "Il partage" rigole Nila Minatchy. Une façon d'éviter de dire du mal de la candidate sortante (si elle se maintient sur la 2ème circonscription) Huguette Bello durant la campagne ? Jean Erpeldinger réplique que "non". Il ne manque d'ailleurs pas de faire la part des choses. "Nous, on identifie Huguette Bello comme une concurrente, mais comme une concurrente respectable. En face, (à comprendre au PCR), on a du népotisme le plus repoussant". La campagne est décidément lancée.
Mercredi 14 Décembre 2011 - 07:39
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1248 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales