Social

EDF : La CGTR veut aligner la surrémunération sur celle des fonctionnaires

Une partie des employés EDF débrayent depuis ce matin sur différents sites de l'île. Jointe, la direction parle d'un mouvement peu suivi et peu représentatif.


"Nous, agents d'EDF, nous percevons une indemnité spéciale DOM égale à 25% du salaire national de base", déplore Patrice Atchicanon de la CGTR EDF.

Or, selon le syndicaliste, cette disposition interne à EDF (appelée "PERS 684") se base sur l'article 14 du "statut national des personnels Industrie Électrique et Gazière" IEG qui stipule que "les agents en service dans les territoires d'Outre-mer doivent bénéficier de l'intégralité des indemnités coloniales applicables aux fonctionnaires de l'État dans les mêmes territoires".

Un alignement sur les fonctionnaires ?

Autrement dit, le syndicat demande un alignement des indemnités "spéciale DOM", censées compenser le différentiel du coût de la vie en Outre-mer et actuellement égales à 25% pour les agents EDF, à hauteur de ce qui se pratique pour les fonctionnaires d'État, c'est-à-dire entre 40 et 55%.

Non surprise de ce mouvement, la direction affûte ses arguments. Selon Patrick Bressot, directeur régional EDF Réunion, "seule la CGTR est mobilisée aujourd'hui. Toutes les autres représentations syndicales attendent l'ouverture de la négociation de branche qui se fera en début d'année 2011, pas avant".

Selon la direction, le relèvement du point d'indice ne dépendrait pas de la direction locale mais de celle de Paris puisque toute la branche Energie, au plan national, est concernée.

"Où sont les réunionnais aux postes d'encadrement ?"

Deuxième grief soulevé par la CGTR EDF, "la sous-représentativité des locaux aux postes à responsabilité". Selon Patrice Atchicanon, "la majorité des postes de cadres supérieurs à EDF sont réservés à des métropolitains".

Sur ce point, Patrick Bressot rappelle que "la question de la représentativité locale est pleinement intégrée à la problématique du groupe". Celui-ci donne l'exemple récent de la nomination d'une martiniquaise au poste de directrice régionale EDF Martinique. Reste à savoir si ces explications sauront toucher les grévistes qui débrayent pour une durée indéterminée.
Vendredi 24 Septembre 2010 - 14:05
Ludovic Grondin
Lu 3155 fois




1.Posté par JEAN le 24/09/2010 14:46
Deuxième grief soulevé par la CGTR EDF, "la sous-représentativité des locaux aux postes à responsabilité". Selon Patrice Atchicanon, "la majorité des postes de cadres supérieurs à EDF sont réservés à des métropolitains".

heureusement.....Le problème que rencontre ces cadres c'est justement la main d'oeuvre....
La qualité du travail n'est pas toujours au rendez-vous ....

2.Posté par L.F. le 24/09/2010 14:52
Et voila! eux ont compris qu'il faut niveler par le haut et non par le bas!!!

3.Posté par sudiste le 24/09/2010 16:12
Partout alors pas seulement à EDF, faudrait savoir cependant car vouloir des cadres réunionnais et vouloir être traités de personnels coloniales!! avec les salaires qui vont avec...
Voila un syndicat démagogique : salaire colonial égale comportement colonial..., demander plutot des salaire conséquent... pour tout le monde.

4.Posté par Trop fort ces fonctionaire le 24/09/2010 20:30
Déjà bien payé, pas trop de fatigue,grosse retraite avant 60 ans, calcul sur quelque mois,nous sur les 25 meilleurs années,ces fonctionnaires se moque de nous,plus il en n'ont plus ils en veule,
vous leur donné un pied il prenne un carreau, c'est les fonctionnaire qui font la loi et SARKOZY a peur d'eux, ceux du privé ils peuvent crevé. Dans la réforme rien de changé pour eux,ils seront toujours des enfants gâtés.

5.Posté par boyer le 25/09/2010 07:01
La CGTR veut se speciliser dans les combats cloisonnés (BTP, EDF) pour faire oublier qu'elle s'est jointe à la CFDT, CGT, UNSA, FSU dans la renonciation à combattre le projet sarkozy sur les retraites.


Habituellement la surenchere fait partie des methodes de FO.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales