ZinfosBlog

Du sexisme chez Colipays !


Fêtes des mères et des pères viennent de s’achever, entre le collier en nouilles, la boite à fromage transformée en boite à bijou ou encore le joli cadre fait de collage avec photos et des « je t’aime » écrits partout, d’autres cadeaux sont programmés par multiples sites divers et variés.

A d’autres âges d’autres façons d’offrir !

La mode est au Colipays pour parents expatriés…  Me voilà avertie de l’arrivée d’un colipays…
  • Ah bon ? Et c’est quoi ?
  • Une surprise…
  • Je pourrais choisir sur le site un colis…
  • Ah nan ! pas question c’est une surprise !
  • Ok, va donc pour la surprise.
Tiens je vais aller faire un tour question de voir leurs idées cadeaux ! 
 
Le Colipays se décline aussi en coliplantes, colifleurs, coligourmand, colicot, colisenteur, colitendresse, coliépices …Tous les goûts sont dans la nature…

Tiens, tiens, quelques colipays partent aussi de métropole… Le commerce, le marketing ont  des idées à profusion.

Me voici donc devant : Colimomon, colipapa, colimelon, colicerise colicorse

Dans colimomon, des macarons, un bouquet, des cerises, des sablets… Délicieux !
Dans colipapa, des cerises, des macarons et du des calicoo rhum arrangé...

Mais pourquoi papa a droit a une bouteille de rhum et maman un bouquet de fleurs ??? Hic, il y a comme un problème au service marketing de colipays, hic… Où sont-ils allés chercher que papa boit mieux et plus que maman ? Hic… C’est pas juste ! dans la loi française : cela s’appelle faire du sexisme ! Hic…

Je vais de ce pas porter plainte auprès de Madame Bello ! Et je peux vous assurer, Mesdames et Messieurs des colipays, hic, vous allez goûter !

D’autre part, M’dames et m’sieurs des colipays, pourquoi on ne peut pas remplir son colis soi-même ? Je m’explique : disons qu’une Réunionnaise (plus qu’un Réunionnais) habitant au fin fond de la Creuse (oh pardon, pas la Creuse... le rhum lé pas bon même), je disais donc qu'une Réunionnais installée au fin fond de l’Auvergne, a envie de manger une dizaine de bouchons et boire une p’tite dodo, pourquoi ne lui est-il pas possible de commander QUE ce qu’on a envie de manger ?
ah j’entends l’écho de vos discours :  tant qu’à faire un colis, faisons-le le plus volumineux possible parce que le Réunionnais a le sens du partage. Il va distribuer une partie à ses amis ou à ses voisins (traduction commerciale : qu’importe, il faut vendre plus pour gagner plus !)
Et si on n’a pas envie de partager ? Et si on n’a pas envie d’acheter plus ou de consommer plus ? Comment fait-on ?

Y’aurait pas un p’tit chinois pour monter un p’tit commerce sur la toile, envoyer que des p’tits colis sur mesure ? A bon entendeur…
 


Suivez le ZinfosBlog de Gilette Aho.
Lundi 19 Juin 2017 - 07:53
Gilette Aho
Lu 589 fois




1.Posté par kachane le 26/06/2017 16:58

Pourquoi chinois ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 16 Octobre 2017 - 05:21 Rythme et calendrier scolaire : Un débat réel!