Politique

Droite sociale : Ibrahim Dindar appelle à l'union et défie les parlementaires

Hier, à l'occasion d'une conférence de presse, Ibrahim Dindar et quelques membres de la Droite sociale, ont tiré la sonnette d'alarme. "Le gouvernement accable notre île déjà fortement touchée", assure Ibrahim Dindar qui a donc lancé un appel à l'union des forces vives et un défi à nos parlementaires.


Ibrahim DIndar et sa droite sociale sont sur le pas de la porte... Quelques désaccords de plus avec la majorité présidentielle, et le porte-parole du parti se réserve le droit de basculer de l'autre côté, dans l'opposition...

Ibrahim Dindar lance un cri d'alarme pour notre île car il considère que le gouvernement fait fausse route. D'abord, il estime que depuis 2004, le gouvernement accable les collectivités territoriales. "On fait croire aux Français qu'on n'augmente pas les impôts au plus haut niveau mais on remet cette responsabilité aux collectivités locales. Je rappelle que nous faisons 74% des investissements publics en France", explique Ibrahim Dindar.
Une situation qui devrait par ailleurs être largement évoquée lors du Congrès de l'assemblée du Département de France prévu du 17 au 21 octobre. Le leader de la Droite Sociale a souligné que déjà 60 Départements sont sur le point de saisir le Conseil Constitutionnel pour dénoncer cette dérive du financement des collectivités locales. Situation casiment similaire pour les Régions. "Comment voulez-vous que la vie du Français, du Réunionnais, s'améliorer dans ces conditions", conclut sur ce point Ibrahim Dindar.

Rabotage des niches fiscales, baisse des contrats aidés de 10%... "L'Outre-mer devient le cadet des soucis de notre gouvernement. Nous avons la bouche pleine pour eux, mais je vous confirme que notre estomac est vide", déclare Ibrahim Dindar avant de pointer du doigt un autre dossier : la défiscalisation du logement social. "Je vous assure qu'au moment où je vous parle, tous nos dossiers sont bloqués. Nous sommes pratiquement à la fin de l'année 2010 et peu de dossiers ont abouti. L'Etat joue-t-il la montre? Une certitude, cela est fait au détriment des plus démunis", dénonce-t-il.

Mais pour Ibrahim Dindar, il est encore temps de s'unir, de lier forces politiques, syndicales, patronales. "On a vu nos élus tenir des déclarations semi-courroucées. Je les défie de voter contre la loi de finances 2011", a-t-il lancé aux parlementaires, rappelant que les législatives 2010 ne sont pas si lointaines...

La Droite Sociale veut que la Réunion soit entendue et respectée par le gouvernement actuel. "Nous avons deux cancers à la Réunion, le logement et le chômage. Le gouvernement nous demande encore de faire des efforts ! Avez-vous déjà vu un cancereux réduire son traitement sous prétexte que son hôpital a moins d'argent?", a résumé le patron de la Droite sociale.
Mardi 12 Octobre 2010 - 08:05
Melanie Roddier
Lu 2085 fois




1.Posté par Whatelse le 12/10/2010 08:14
"Il se réserve le droit de basculer dans... l'opposition"... OUHH ! Le gouvernement doit avoir très peur ! Quel clown !

2.Posté par lol le 12/10/2010 08:27
Mr DINDAR arrêtez de vous foutre de la gueule des gens, car quand vous et votre bande au Conseil Général ont liquidé l'ARAST et mis 1500 mères de famille au chomage, c'était quoi pour vous.
Quand le gouvernement rabote celà accable notre île (quand on sait que seulement les gros vasas profitent de cette défiscalisation, dont vous) et quand vous au C.G vous rabotez l'ARAST c'était normal pour vous. Vous tentez avant les cantonales de passer pour plus blanc que blanc mais la population n'est pas dupe et vous sanctionnera en mars vous et votre droite sociale à la con.

3.Posté par Balançoire le 12/10/2010 08:34
Toujours égal à lui même ce dindar
Il ne serait pas de décendance normande ce "peut être bien qu'oui peut être bien que non" ?
Il se réserve le droit de basculer dans l'opposition, ça me rappelle une autre dindar pour laquelle je n'ai toujours pas compris dans quel camp elle se trouve
Quelle bande de balançoires.

4.Posté par ti colon le 12/10/2010 11:31
Ibrahim Dindar!!!
Phénomène oscillatoire...

Quelques désaccords de plus avec la majorité présidentielle, et le porte-parole du parti se réserve le droit de basculer de l'autre côté, dans l'opposition...

Attention coco si tu bascules de l'autre coté alors tu te retrouveras dans la majorité... Bin oui !! Réfléchis 2 secondes ... MDR
Même pas peur des mots le bougre.... lol

5.Posté par 2 cancers oui mais lesquels ? le 12/10/2010 12:44
Celui de la population : l'assistanat cérébral (et dire que dans les années 60, les réunionnais refusaient les allocs qui leurs étaient dues au titre de la citoyenneté française (bien loin ce temps-là).
Celui de la plupart des élus de notre île : la démagogie sans vergogne, jouant soit avec les peurs profondes des électeurs potentiels, soit avec les cicatrices de l'histoire coloniale.
Quand à dézinguer le clan Dindar, post[1-2-3], selon moi cela se fera uniquement lorsque la communauté ethnique et économique (acteurs incontournables sur le département) qu'ils représentent se choisira d'autre leaders d'opinion ou que cette communauté perde de son influence d'abord sur le plan économique, pour cela il faudrait que le marché local soit ouvert à la concurrence, je veux dire vraiment ouvert (impossible tant que la CDEC est entre leurs mains). Ou bien qu'ils soient frappés du syndrome TAK : c'est-à-dire aller tellement loin dans l'affairisme que la communauté ne vous soutient plus ou alors du bout des lèvres et du porte-feuille (eh oui, les campagnes électorales ça coûte).

6.Posté par pseudo jetable le 12/10/2010 13:52
Les parlementaires tremblent déjà à la lecture de cet article. On enlève les contrats aidés du glaive, du c général, des asso satellites et il ne reste qu’ibrahim dindar comme président et militant de cette droite sociale. Ce monsieur oubli qu’il doit son poste de conseiller général a son ami ex DG et ex DGA de l’arast qui ont négocié en coulisse avec le PS le retrait de son opposant sur le canton. D’ailleurs le premier a été remercié de manière peu cavalière pour service rendu à cette droite. Direction le pole emploi pour être remplacé par les nouveaux amis de 20 ans de corbeille d’or jusqu’à la prochaine échéance électorale.

7.Posté par avatar le 12/10/2010 15:24
cé fini les vacances il se reveille notre girouette de la politique qui a trahis legros pour boyer,qui a trahis ces militant pour chatel, qui traité ces amis d aujourdhui de peste et de cholera, la liste des traitrise et longues mais il s acroche au pouvoir et surtout au frics que ça raporte en tuant tous sur son passage si on reste pas a sa disposition et sous cé ordre, cette droite sordide qu il represente avec une armé de militant du cg sous pression de perdre leur poste s il sont pas au reunion ou ne cotise pas mensuelement si ces ça sa droite ou etre dans la majorité sarko n es qu un enfant de coeur a coté de lui, la question que se pose tous les gens qui l on cotoyer et qui croyer en lui et meme pierrot ami de longue date de david;es t il encore conscient qu il es devenue ridicule comparé a un chane tou ky qui au moins nous fait encore révé et un 100kilo qui reste vrais

8.Posté par fiuman le 12/10/2010 17:05
Il est vrai que cette girouette tourne tellement vite que l'on ne sait plus si est à gauche ou à droite, devant ou derrière, en tout cas la vérité est qu'il est là où il peut obtenir des subventions pour ses associations de nervis!



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales