Faits-divers

Drame à la Montagne: Anaïs serait morte par asphyxie


Drame à la Montagne: Anaïs serait morte par asphyxie
On en sait un peu plus sur les circonstances du drame tragique qui a eu lieu dimanche matin à la Montagne. Hier matin, deux autopsies ont été réalisées sur les corps des défunts afin de vérifier la thèse de l'infanticide suivi du suicide du père. Elle a été validée par les experts. 

Les constatations sur le corps de l'enfant de quatre ans et demi ont relevé des traces d'asphyxie. L'examen du corps de Frédéric Pontiac confirme la mort par pendaison. 

Analyses toxicologiques en cours

Les analyses toxicologiques complémentaires ne sont pas encore disponibles. Elles sont parties en métropole. Elles permettront de savoir si le père avait pris des substances ou si Anaïs a été droguée avant le crime. 

Comme toujours dans ce genre d'affaires, il n'yaura pas de procès puisque l'homme qui a commis les faits s'est suicidé. L'affaire risque fort d'être classée sans suite. La petite Anaïs a donc été tuée par son père, par étouffement. Le geste du père était prémédité
Mercredi 4 Juillet 2012 - 06:53
Lu 1157 fois




1.Posté par noe le 04/07/2012 07:49
Drame horrible !
Comment un père peut-il arrivé à cet acte extrème ?
L'amoureux nostalgique doit revenir sur les lieux de son bonheur...Il a été victime de ce que Freud appelait le complexe d'Œdipe, et qui signifie simplement la jalousie du rival. Alors il a souhaité «mourir» pour des raisons personnelles ... mais pourquoi avoit tué sa fille ?

2.Posté par Choupette le 04/07/2012 12:53
Ben dis donc, Noé, tu en sais des choses !

Je suis sciée devant tant de connaissances !

Sinon, t'as pas l'impression d'être un peu gonflant, parfois ?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:53 Le CROSS évacue un marin philippin par hélicoptère

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales