Faits-divers

Drame à Saint-Louis : La victime n'avait pas déposé de plainte


Drame à Saint-Louis : La victime n'avait pas déposé de plainte
On en sait maintenant un peu plus sur le drame passionnel qui a coûté la mort à trois personnes, hier, dans le quartier de Plateau-Goyaves à Saint-Louis. Janick Mercereau, l'auteur présumé du triple homicide, 44 ans, n'aurait pas supporté qu'Alexandra mette un terme à leur relation. La jeune femme aurait eu 22 ans au mois de décembre.

Hier, le présumé meurtrier se serait introduit au domicile des victimes vers 6H30 avant de tuer trois personnes à l'arme blanche. Peu après, des témoins l'auraient vu quitter le domicile de la famille Manouere. Il se serait ensuite dirigé vers le pont du Bras de la Plaine, duquel il aurait sauter vers 8h15, malgré les tentatives des pompiers et des policiers pour l'en dissuader.

Avant de se suicider, le quadragénaire aurait avoué avoir perpétré un "carnage". Un couteau, dont la lame était entachée de traces de sang, sera retrouvé dans la voiture de l'individu. C'est vraisemblablement l'arme du crime.

L'action judiciaire n'est pas encore éteinte

Le seul rescapé de cette tuerie est l’enfant de la jeune femme. Même si cela est tout a fait probable, le procureur n'a pas confirmé que le meurtrier présumé était le père de cet enfant. Le marmaille aurait pu assister à une partie de la scène. Il a été confié à la famille des victimes selon les informations du Procureur de la République du Tribunal de Saint-Pierre, Laurent Zuchowicz.

De son côté, le commandant Guillaume Chantereau, commandant de la compagnie de gendarmerie de Saint-Pierre, a indiqué que la victime avait effectivement appelé la gendarmerie samedi dernier alors que Janick Mercereau tentait de pénétrer chez elle. Aucune infraction n'ayant été constatée et l'individu ayant disparu à l'arrivée des gendarmes, l'affaire n'avait pas été plus loin, d'autant qu' Alexandra n'avait pas souhaité déposer plainte suite à cette tentative d'intrusion.

Il reste maintenant à établir le déroulement exacts des faits. Il est très probable que le triple meurtrier, ou l'assassin, s'il s'avère que les faits étaient prémédités, soit bien l'homme qui s'est donné la mort peu après en sautant du pont. Toutefois, avant que l'action judiciaire s'éteigne définitivement, le parquet s'attache à "fermer toutes les portes", selon les termes du procureur.

S'il n'y aura vraisemblablement jamais de procès, quelques questions restent sans réponse, notamment concernant la nature de la relation qui liait Alexandra à son meurtrier présumé. Déjà marié, l'homme n'était pas tout à fait de la même génération que la jeune fille de 22 ans. On ne sait d'ailleurs pas a quel moment leur relation avait commencé et dans quelles circonstances ils s'étaient rencontrés.
Jeudi 18 Octobre 2012 - 09:13
Lilian Cornu
Lu 6289 fois




1.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 18/10/2012 09:33
Je crains que cette tentative de justifier de non intervention par le non dépôt de plainte,
ne discrédite les non interventions multiples, même avec dépôts de plaintes.... et ça, c'est la vérité....
J'ai autant de plaintes qu'il vous en faudra pour vous en convaincre...
Le parquet de Saint Pierre vous le confirmera,
on intervient que quand ça baigne dans le sang.
Surtout a Saint Louis ou la Police pratique la discrimination de genre commanditée au parquet...

2.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 18/10/2012 09:56
Oups, j'ai oublié de donner mon NOM, au cas ou M. Lallemand souhaiterait en débattre dans une confrontation devant une cour PUBLIQUE.....

M. Pierre ROYER, papa d'une petite fille détenue en OTAGE sur l'Ile depuis 11 ans 1/2 ayant systématiquement fait l'objet d'obstruction d'instruction et de falsification judiciaire ...

3.Posté par polo974 le 18/10/2012 09:59
""" Déjà marié, l'homme n'était pas tout à fait de la même génération que la jeune fille de 22 ans. """

Il aurait même pu tout à fait être son père...

4.Posté par lecteurnews le 18/10/2012 10:51
"La victime n'avais pas déposé plainte ", ce qui est "normal", car quand on se rend au commissariat pour déposer, bien souvent, (et après plusieurs heures d'attente en général) ,les agents vous répondent qu'il n'y aura pas de suite car les faits ne sont pas assez graves ou avérés (même si témoins) et que par conséquent, cela ne mérite pas de déposer plainte...Nous avons fait l'objet il y a quelques temps de menaces de mort et d'agressions par une personne déséquilibrée, et il n'y a jamais eu plaintes ni poursuites....Au mieux, si l'on insiste, ils prennent une main courante....Du coup, les statistiques sont bonnes, la délinquance apparait en baisse, et en cas de drame ultérieur on peut écrire qu'il n'y a pas eu de plainte déposée ........!!!!

5.Posté par noe le 18/10/2012 11:49
Après ce drame on va trouver tous les justificatifs possibles pour se donner "bonne conscience" ...

Souvent "porter plainte" est un vrai parcours du combattant ...on vous envoie de bureau en bureau , on vous regarde de travers ...on vous accuse même pour voir si ce n'est pas vous qui avez cherché la bagarre , les coups ... On dit que vous êtes la cause , que vous avez commencé ....

Donc beaucoup ne cherchent plus à porter plainte ...pensant que cela ne servira à rien !
Le mieux semble se mettre sur ses gardes pour parrer à tout ....

Et voilà ce qu'on dit si souvent :

«Les alentours de la trentaine, c'est un âge critique pour un homme, celui où l'on fait les grosses bêtises ou plutôt l'âge où les bêtises que l'on fait commencent à être irrémédiables. » (Jean DUTOUR)

6.Posté par Le Taliban. le 18/10/2012 11:53
Après tout ,ou est le problème!!!!
Nous avons le Dash 8 près chez nous.
Cela met de l'Ambiance dans le Quartier,car demain on passera à autre chose.
Ex le Grand-Raid.

7.Posté par audrey le 18/10/2012 12:25
je n'excuse pas le geste de cet homme mais quelle idée pour une jeune femme de 22 ans (presque mon age) de prendre un homme marié qui pourrait en plus etre son pere!!!un homme marié qui court derriere les jeunettes ne sont pas forcement bien!!!la victime n'aurait pas porté plainte en quoi cela aurait servi de toute facon? tant qu'il n'ya pas de tuerie la loi n'intervient pas!!

8.Posté par le nouvelle observateur 974 le 18/10/2012 12:35
la victime avait effectivement appelé la gendarmerie samedi dernier alors que Janick Mercereau tentait de pénétrer chez elle. Aucune infraction n'ayant été constatée et l'individu ayant disparu à l'arrivée des gendarmes, l'affaire n'avait pas été plus loin, d'autant qu' Alexandra n'avait pas souhaité déposer plainte suite à cette tentative d'intrusion.

C'est anormal. Ok, elle n'a pas porté plainte mais les gendarmes avaient des renseignements inquiétants.
Qu'ont-ils fait ? RIEN pourtant il était logique qu'ils aillent rendre une visite à cet individu ou au moins lui adresser une convocation pour avoir tenté de s'introduire chez la future défunte.

4 jours après = 3 morts + 1 mort = 4

Quand les gendarmes présents à la Réunion feront de la prévention avant de se consacrer exclusivement à la repression, il y aura nettement moins de faits divers comme celui-ci.

9.Posté par Vifleur le 18/10/2012 13:09
Elle avait 22 ans, lui 44 ans trop fier aux yeux de tout le monde d'avoir trouvé une petite jeune ! il a donc préféré d'agir en lâcheté que de la voir un jour dans les bras de quelqu'un d'autre et puis il faut dire aussi que les hommes n'acceptent pas d'être largués à la Réunion donc ils préfèrent tuer !
Un créole est trop fier aux yeux de sa famille et de ses copains donc il ne lâchera jamais l'affaire car moi, j'ai même été poursuivie jusqu'en Métropole et pendant des années il a passé sa vie à me chercher pour me faire la peau et résultat il s'est retrouvé le bec dans l'eau car dieu merci la métropole est très grande et les femmes protégées !
Si les gendarmes ne se déplacent pas c'est parce que cette situation sur l'Ile n'est pas gérable et ça tout le monde le sait car tous les jours dans chaque coin de l'Ile il y a des coups de poings coups de pieds qui tombent, marmites qui voltigent, vaisselles et meubles cassés etc... donc il ne faut pas rejeter la faute aux gendarmes, un homme est responsable de ses actes c'est à lui de se reprendre en main et de chercher pourquoi cette violence bien souvent gratuite ?
Petits, nous avons tous été marqués au moins une fois par cette violence dans notre entourage sans oublier les enfants martyrs donc il faut arrêter de reproduire la même chose car ce n'est pas un héritage mais un cadeau empoisonné.

10.Posté par Jiji le 18/10/2012 13:19
@post 3

Oui, c'est la réflexion que je me suis faite.
En plus elle avait un enfant de lui de 3 ans, donc elle avait à peine 18 ans lors de leur relation.
Vraiment glauque cette histoire.

11.Posté par les citoyens de st denis le 18/10/2012 13:34
l' injustice de l'état des administrations la fin de notre société ! l'heure des réglements de compte et la !

OUI post 4 on se rend au commissariat pour déposer, bien souvent, (et après plusieurs heures d'attente en général) ,les agents vous répondent qu'il n'y aura pas de suite car les faits ne sont pas assez graves ou avérés (même si témoins) et que par conséquent, cela ne mérite pas de déposer plainte

12.Posté par Message à toute les victimes le 18/10/2012 13:51
Si vous êtes victime de quoi que ce soit (pas seulement de violences conjugales), et si la police ou la gendarmerie refuse d’enregistrer votre plainte ou d'agir, la façon la plus efficace est alors la plainte directe auprès du Procureur de la République par courrier recommandé avec accusé de réception, en mentionnant en détails à la fois les faits, et aussi et surtout le refus enregistrement de la plainte de la part de la force publique (préciser la date, le lieu, l'heure...).

Il y a encore plus efficace, c'est la plainte au pénal auprès du Doyen des Juges d'instruction, avec constitution de partie civile, mais la procédure est plus complexe (en gros, il faut passer par un avocat).

13.Posté par @12 : excellent conseil le 18/10/2012 14:29
En outre, même en car de refus d'enregistrement de la plainte, déposer quand même une main courante (qu'on ne peut vous refuser), vous aurez ainsi un élément de preuve auprès du procureur.

C'est en faisant ces démarches citoyennes que nous pourrons faire bouger les choses.

14.Posté par dil974 le 18/10/2012 15:18
Et voilà quand on a besoin de la police elle n'est jamais là et quand on n'a pas besoin d'eux ils viennent nous contrôler pour rien.

15.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 18/10/2012 16:35
12.Posté par Message à toute les victimes: .... DOYEN DES JUGES, Oui, avec un gros HIC, vous devrez déposer une caution par plainte (a moins de justifier que votre plainte concerne justement l'argent qu'on vous aura pris et ne vous permet plus de cautionner)... SGULPPPP...
dans mon cas 1500€ par plainte...
de quoi dissuader de vouloir poursuivre des Magistrats ripoux (3) par exemple.

La justice des ripoux et vendeurs d'enfants, n'est pas payante,
sauf pour les victimes (enfants et Pères) dépouillés a 90% aux JAFs....

16.Posté par Just-In le 18/10/2012 16:58
Les forces de l'ordre sont tenues de prendre en considération l'objet de votre demande. Et il faut insister, y aller autant de fois qu'il est nécessaire.

Autres options évoquées dans d'autres commentaires : écrire au Procureur et se faire assister par un avocat ou une aide juridictionnelle.

Il faut arrêter de penser que tout le monde vous doit quelque chose. Tout ce qui arrivera sera uniquement de votre fait ! Il faut se battre, insister, multiplier les dépôts de plaintes (auprès des forces de l'ordre et/ou du Procureur) ... A force de persévérance, ça finit par payer !

Courage à toutes les personnes harcelées et à toutes celles qui sont en pleine procédure !

17.Posté par carmen le 18/10/2012 17:01
"la victime n'avait pas porté plainte" et elle était venue faire ses courses sans doute!!!! au commissariat

18.Posté par GGrun le 18/10/2012 21:02
Scandale ce titre : les flics viennent, l'agresseur s'enfuie et ELLE porte pas plainte.
IL Y AURA T'IL UN BATONIER POUR PORTER PLAINTE CONTRE CES FLICS qui ont laissé 3 assassinés et un suicidé.
On a vu passer la loi au rassemblement à 15h. Comportement colonial.
A QUAND UNE POLICE QUI AGIT POUR LA PROTECTION DES FEMMES ?

19.Posté par chabala42 le 19/10/2012 18:50
Alors déjà à St Louis, ce ne sont pas des flics mais des gendarmes!!De plus quand on ne connait pas tous les détails de l intervention des gendarmes le samedi soir, le mieux est de se taire!!
Pour un dépot de plainte, il faut une infraction caractérisée!et que ce soit les policiers ou les gendarmes, ceux- ci sont tenus de prendre votre plainte si effectivement les faits sont caractérisés!ne pas confondre pénal et civil également, les forces de l ordre ne traitent que du pénal!
J ai quand même vu beaucoup de commentaires critiquant les forces de l ordre, ces personnes- là feraient quand même mieux de se taire, surtout quand on ne connait rien à ce métier et qu on critique derrière son clavier!c' est facile ça!
Et au post 18, l' apothéose de la bêtise!!!il est vrai que ces ''flics'' ont tué ces malheureuses personnes!!Yen a qui comprennent pas que même s' il y avait eu dépot de plainte, l' auteur de ces crimes ne serait pas parti en prison et que cela n' aurait pratiquement rien changé!
Le code pénal doit être beaucoup plus répressif et tolérance zéro au récidivistes!

20.Posté par GGrun le 19/10/2012 21:19
Monsieur Chabala écrit "Alors déjà à St Louis, ce ne sont pas des flics mais des gendarmes!!"
O eskiz a mwin, mi koné pa. Gendarme lé pa flic ni "la loi", lé marzien alors.
" le mieux est de se taire!!" dit 2 fois ce flabala. mais il sait pas lire (illétrisme récurent) : " Et au post 18, l' apothéose de la bêtise!!!il est vrai que ces ''flics'' ont tué ces malheureuses personnes"
Fabalda peut écrire ce qui est vrai (pour lui) mais ne peut pas l'attribuer "au post 18".
Il peut finir par "Le code pénal doit être beaucoup plus répressif et tolérance zéro auX récidivistes" mais il ne peut encore demander le fénoir, le silence quand l'incompétence de "la loi" est répétitivement (récidive) aussi dramatique.

21.Posté par chabala42 le 20/10/2012 14:19
Réponse au post 20
Les gendarmes ne sont pas des policiers. Pour info, ceux- ci ont un statut militaire et fonctionnent différemment des policiers.
Ce n' est pas parce que vous n' aimez pas les forces de l' ordre qu 'il faut critiquer leurs actions alors que vous n' avez aucune idée de leurs missions et moyens. Vos posts sont remplis de rancoeur mais j' ai envie de vous poser une question: Vous, si vous étiez policier ou gendarme, qu' auriez- vous fait?et encore plus, auriez- vous eu les capacités d' exercer ce métier?
Et en tant que législateur, que changeriez- vous aux lois?Car quand on se permet de critiquer une incompétence quelconque, il faut alors apporter des solutions

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:53 Le CROSS évacue un marin philippin par hélicoptère

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales