Santé

Dr Renault/saturnisme : "Nous conseillons aux habitants de quitter les lieux"

11 cas de saturnisme infantile ont été recensés dans un quartier du Port. Une première à la Réunion où le saturnisme infantile n'avait encore jamais été signalé. Pour comprendre les raisons de cette soudaine détection, et les moyens d'actions de l'Agence Régionale de Santé Océan Indien, nous avons interrogé le docteur Philippe Renault, responsable de la cellule d'alerte à l'Agence Régionale de Santé Océan Indien.


Dr Renault/saturnisme : "Nous conseillons aux habitants de quitter les lieux"
Docteur, comment ces cas ont-ils été découverts?

Suite à une étude de veille sanitaire, nous avons identifié le premier cas au mois de juillet 2009. C'est la première fois à la Réunion que l'on se trouvait confronté à un cas de saturnisme infantile. Nous avons alors immédiatement recherché quelles pouvaient être les sources d'exposition (le saturnisme est une intoxication par le plomb). Les cas les plus fréquents ailleurs sont liés à la présence de peinture en plomb ou de tuyauterie en plomb, ce qui n'existe pas à la Réunion.

Les investigations se poursuivent?

Non, nous avons trouvé depuis l'origine de cette contamination. Malheureusement le nombre de cas de saturnisme a augmenté. Cinq frères et sœurs du premier cas observé ont été contaminés, ainsi qu'une petite voisine. Nous avons alors prévenu les médecins du Port afin qu'ils soient vigilants et, par leur biais, nous avons découvert 4 nouvelles contaminations entre novembre et décembre 2010, sur des enfants issus du même quartier de l'Oasis.

Quelle est donc l'origine de cette contamination?

Plus de 60 prélèvements ont été réalisés dans la zone. Nous avons découvert que le sol était pollué, mais une pollution très importante, variable en certains endroits, et située sur les premiers centimètres de la terre. Il s'agissait de dépôt de plomb. Nous pensons, avec les échanges que nous avons eu avec la mairie du Port, qu'il y avait auparavant du trafic de batteries de voitures.

Comment les enfants ont-ils été atteints?

En jouant certainement. Ils soulèvent la poussière, l'inhalent et le plomb se propage dans le sang.

D'autres enfants sont peut-être touchés alors... Et les adultes d'ailleurs?

Le saturnisme touche moins, et moins gravement, l'adulte qui a une seuil de tolérance du plomb dans le sang plus grand. Par contre, le jeune enfant, l'embryon ou le fœtus y sont beaucoup plus exposés.

Dans ce cas, nous ne savons effectivement pas si d'autres enfants ont été contaminés. Pour cette raison, nous faisons du porte-à-porte dans le quartier pour informer la population et la mettre en garde du danger de cette intoxication.

Que peuvent-ils faire?

Pour les 11 cas de saturnisme, issus de 4 familles, ils sont avec leur famille en cours de relogement. Pour les autres, particulièrement pour les enfants et les femmes enceintes, nous leur conseillons de quitter les lieux dès que possible. Il existe un réel danger à rester sur ce site.

Quel traitement pour les enfants contaminés?

Il faut savoir que le saturnisme a pour caractéristique principale de provoquer un retard du développement psychomoteur. Le traitement commence par l'arrêt de l'exposition d'où notre conseil d'évacuer les lieux.
Il existe ce qu'on appelle le traitement chélateur, améliorant l'élimination du plomb par l'urine mais c'est un traitement qui, aujourd'hui, n'existe pas à la Réunion.
Je le répète, il faut surtout s'éloigner du lieu de contamination, et avec le temps (plusieurs années), le plomb disparaitra du sang.
Jeudi 6 Janvier 2011 - 08:01
Melanie Roddier
Lu 2893 fois




1.Posté par lilly974 le 06/01/2011 10:00
je trouve ca deplorable a dire mais on fait un maximum pour dire aux gents de partir mais rien pour remedier a la situation .... si le probleme vient de 5 a10 cm de sol pourquoi ne pas trouver le moyen d' assainir le sol ou de bloquer les particules de plomb .... il faut arreter de dire aux gents c dangereux quitter vos foyer pour etre parquer ds des cages a lapins il faut agir sur le long therme et prevenir se genre d'incident .... cependant il est vrai qu'en attendant que quelque chose soit fait il faudra reloger des personnes ... mais si il y avais u un vraie travail de sensibilisation ca ne se serai pas produit

2.Posté par fiuman le 06/01/2011 10:40
Il existe deux façons pour se faire reloger par la mairie :
la première : mettre le feu dans son bidonville et la seconde faire jouer ses enfants dans la poussière.


3.Posté par Lorga le 06/01/2011 11:11
La vraie question ces enfants vont ils être réellement soignés
C'est triste ils sont touchées comment cela va t’il évoluer dans leur corps et surtout dans leur cerveau
Leur cas social est déjà inquiétant, les élus, maire et compagnie voit ils vraiment l’urgence de reloger ces personnes, de soignées ces enfants et de nettoyer ou banaliser cette endroit
Je souhaite a ces enfants un bon rétablissement et aux élùs un bon travail de fond et de prévention

4.Posté par le portois le 06/01/2011 11:37
DEPUIS DES ANNEES CES FAMILLES VIVENT LA DANS CES CONDITIONS DIGNE DU RWANDA SUR LA COMMUNE DU PORT AVC L AVAL DES MAIRES ( paul verges pierres verges jean yves langeniers ) et pour une seul et unique raison les elections ! 65 enfants scolariser mais sont ils nees ici ? PERSONE NE PEUX SAVOIR ? CE LIEUX ES UN LIEU DE TRAFIC EN TOUS GENRE : voiture voler, moto voler, trafic d artane , trfic d arme , trafic de prostitions , trafic des papiers ! COMMENT SE FAIT ILS QU IL Y EN CE MOMENT UNE QUINZAINE DE CONTAINERS DE 60 PIEDS ( coute au moin 2000 euro le containers a la location ) sur les lieux ,? ES CE DEVENU UNE NOUVELLE ZONE PORTUAIRE ? QUE FAIT LA DOUANE ? LA DRASS? LA PREFECTURE ? LES ASSISTANCES SOCIAUX ? LA IL SUFFIT QU IL A UNE UNE CONTAMINATION DES LIEUX POUR QU ON OUVRE ENFIN LES YEUX SUR CETTE MISERE EXPLOITEES PAR TOUS !!!!!!!!!!!!!!!!!

5.Posté par Le Troll le 06/01/2011 15:23
Le bonheur communiste !! Le port a le saturnisme ! L'URSS , Tchernobyl !!!

6.Posté par nicolas de launay de la perriere le 06/01/2011 20:25
et une réflexion sur les filières de retraitement? leur promotion ? leur coût..?

partir sans délai, voilà une réflexion qui ne manque pas d'aplomb...quand on sait les conditions du mal logement à la Réunion.. mais bon, pas de quoi fouetter la tranquillité de l'ex DDASS, DRASS, maintenant ARS..

7.Posté par nicolas de launay de la perriere le 30/01/2011 02:54
"nous conseillons"...!!
responsable mais pas coupable !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales